Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Une prochaine édition du festival du Périgord noir placée sous le signe de l'excellence

13/06/2018 | Le festival du Périgord noir propose du 25 juillet au 12 octobre une programmation variée autour de concerts de musique classique, baroque et de jazz.

Jean-Luc Soulé, le président du festival au côté d'Alain Rousset président de la Région et du directeur de la Drac, qui soutiennent cet événement culturel

Du 25 juillet au 12 octobre, le festival du Périgord noir sera une fois encore, l'un des événements musicaux de l'été en Nouvelle-Aquitaine avec une vingtaine de concerts, de plein air ou d'intérieur, proposés dans une quinzaine de communes du Périgord au patrimoine prestigieux, mêlant des musiciens de renommée internationale, des lauréats de concours internationaux, de jeunes talents. Cet été, la programmation sur le thème de la pensée invisible offre des directions variées traversant l’univers du classique, du baroque et du jazz, sans oublier les deux Académies reconnues de baroque et d'orgue.

L'affiche du festival du Périgord noir est sans doute une des plus réussies de toutes les éditions de cette manifestation qui s'est inscrite au fil des ans, comme l'un des événements culturels majeurs en Dordogne et en Nouvelle-Aquitaine. Placée sous le signe de la pensée invisible, la prochaine édition se déroule du 25 juillet jusqu'au 12 octobre dans une quinzaine de lieux, parfois au patrimoine exceptionnel, et propose une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies renommées de baroque et d’orgue. "Cette année, nous avons souhaité créer de nombreuses passerelles entre les arts, exemple entre l'oeuvre littéraire des Misérables de Victor Hugo, le cinéma et la musique le mardi 7 août au château de Sauveboeuf", souligne Jean-Luc Soulé, président du Festival, lors de la conférence de presse organisée mardi à Bordeaux. Quelques jours auparavant, le 25 juillet, le public pourra découvrir ou redécouvrir à Montignac, Camille et Julie Berthollet, un duo d'une grande complicité virevoltant du répertoire classique au répertoire plus jazz ou musique du monde en compagnie du pianiste Guillaume Vincent. Invitées du festival en 2016, les soeurs Berthollet reviennent pour deux concerts dans le cadre d'un partenariat avec le festival Cultures aux coeurs. Pour le premier concert, elles seront acompagnées par l'orchestre roumain Romanasul. Camille Berthollet avat été révélée au grand public par l'étourdissant «Eté» de Vivaldi, à l'émission Prodiges en décembre 2014. Pour le baroque, la jeune génération se lâche avec Justin Taylor (clavecin) et Fahmi Alqhai (viole de gambe), Johannes Pramsohler (violon) et l’Ensemble Diderot en têtes d’affiche. Les amateurs assisteront aussi au retour du jeune Edgar Moreau, jeune violoncelliste en devenir à l'occasion d'un concert en l'église de Saint-Léon-sur-Vézère. 

Place au jazz

Parmi les nouveautés de cette édition, deux journées seront consacrées au jazz avec des jeunes talents en devenir. Car un des leitmotiv du festival est de donner sa chance à des artistes en devenir et de lancer leur carrière professionnelle. Un week end jazz sera donc organisé à la chartreuse des Fraux, les 11 et 12 août. Il s'agit d'un nouveau lieu à découvrir. Quatre concerts seront proposés pendant ces deux jours,  avec la participation du  Gauthier Toux Trio & Quatuor, des élèves de la classe de jazz du Conservatoire de région de Bordeaux et le Jazz Orchestra de Lausanne (composé de jeunes artistes issus de la Haute Ecole de Musique de Lausanne). Le 12 août, ils présenteront un moment musical autour de la vie de l’illustre écrivain et musicien Boris Vian. Par ailleurs, le dimanche 19 août,  une soirée « carte blanche » sera consacrée aux lauréats du Concours de Genève avec, parmi eux, le Quatuor Hanson, Rémi Durupt, David Fischer et Lorenzo Soulès. Une autre sera dédiée aux lauréats de la Fondation Safran pour la musique, dont la pianiste Célia Oneto-Bensaïd et son Trio Märchen.

Du 10 au 20 aût, la 17e Académie Baroque

Du 10 au 20 août, la 17ème Académie baroque internationale de l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly sera consacrée à l’oratorio Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de G.F. Haendel. La direction musicale est confiée à Iñaki Encina Oyón. L’équipe pédagogique est composée de Johannes Pramsohler (1er violon et responsable des cordes), Carlos Aransay (chef de chant et technique vocale), Francesco Corti (clavecin et basse continue) et Alison Mc Gillivray (violoncelle, musique de chambre et Feldenkreis). Du 5 au 9 août, l’Académie d’orgue et de clavecin de Sarlat, dirigée par Michel Bouvard, professeur d’orgue au C.N.S.M. de Paris, mettra à l’honneur de jeunes talents dans une série de concerts et master classes, avec le concours de la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard. Elle fera résonner les grandes orgues Lépine de la cathédrale de la capitale du Périgord Noir. Une douzaine d'organistes du monde entier triés sur le volet viendra assister à cette master class. "La cathédrale de Sarlat, la Dordogne et la Nouvelle-Aquitaine sont repérés comme un des lieux pour l'orgue et pour l'enseignement de l'orgue de qualité, précise le président du festival.

L’ambition du Festival du Périgord Noir demeure comme le souligne Jean-Luc Soulé, "de faire aimer et partager plus largement les diverses facettes de la musique classique ou du jazz, ici réinventés dans un univers patrimonial absolument unique". Cette nouvelle saison cherchera à être à la hauteur de cette ambition, afin de surprendre, distraire et émouvoir. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Yvard Claude-Hélène

Partager sur Facebook
Vu par vous
3253
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !