Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Une prochaine édition du festival du Périgord noir placée sous le signe de l'excellence

13/06/2018 | Le festival du Périgord noir propose du 25 juillet au 12 octobre une programmation variée autour de concerts de musique classique, baroque et de jazz.

Jean-Luc Soulé, le président du festival au côté d'Alain Rousset président de la Région et du directeur de la Drac, qui soutiennent cet événement culturel

Du 25 juillet au 12 octobre, le festival du Périgord noir sera une fois encore, l'un des événements musicaux de l'été en Nouvelle-Aquitaine avec une vingtaine de concerts, de plein air ou d'intérieur, proposés dans une quinzaine de communes du Périgord au patrimoine prestigieux, mêlant des musiciens de renommée internationale, des lauréats de concours internationaux, de jeunes talents. Cet été, la programmation sur le thème de la pensée invisible offre des directions variées traversant l’univers du classique, du baroque et du jazz, sans oublier les deux Académies reconnues de baroque et d'orgue.

L'affiche du festival du Périgord noir est sans doute une des plus réussies de toutes les éditions de cette manifestation qui s'est inscrite au fil des ans, comme l'un des événements culturels majeurs en Dordogne et en Nouvelle-Aquitaine. Placée sous le signe de la pensée invisible, la prochaine édition se déroule du 25 juillet jusqu'au 12 octobre dans une quinzaine de lieux, parfois au patrimoine exceptionnel, et propose une programmation éclectique et exigeante bâtie autour de concerts de musique classique ou baroque et de jazz ainsi que de deux académies renommées de baroque et d’orgue. "Cette année, nous avons souhaité créer de nombreuses passerelles entre les arts, exemple entre l'oeuvre littéraire des Misérables de Victor Hugo, le cinéma et la musique le mardi 7 août au château de Sauveboeuf", souligne Jean-Luc Soulé, président du Festival, lors de la conférence de presse organisée mardi à Bordeaux. Quelques jours auparavant, le 25 juillet, le public pourra découvrir ou redécouvrir à Montignac, Camille et Julie Berthollet, un duo d'une grande complicité virevoltant du répertoire classique au répertoire plus jazz ou musique du monde en compagnie du pianiste Guillaume Vincent. Invitées du festival en 2016, les soeurs Berthollet reviennent pour deux concerts dans le cadre d'un partenariat avec le festival Cultures aux coeurs. Pour le premier concert, elles seront acompagnées par l'orchestre roumain Romanasul. Camille Berthollet avat été révélée au grand public par l'étourdissant «Eté» de Vivaldi, à l'émission Prodiges en décembre 2014. Pour le baroque, la jeune génération se lâche avec Justin Taylor (clavecin) et Fahmi Alqhai (viole de gambe), Johannes Pramsohler (violon) et l’Ensemble Diderot en têtes d’affiche. Les amateurs assisteront aussi au retour du jeune Edgar Moreau, jeune violoncelliste en devenir à l'occasion d'un concert en l'église de Saint-Léon-sur-Vézère. 

Place au jazz

Parmi les nouveautés de cette édition, deux journées seront consacrées au jazz avec des jeunes talents en devenir. Car un des leitmotiv du festival est de donner sa chance à des artistes en devenir et de lancer leur carrière professionnelle. Un week end jazz sera donc organisé à la chartreuse des Fraux, les 11 et 12 août. Il s'agit d'un nouveau lieu à découvrir. Quatre concerts seront proposés pendant ces deux jours,  avec la participation du  Gauthier Toux Trio & Quatuor, des élèves de la classe de jazz du Conservatoire de région de Bordeaux et le Jazz Orchestra de Lausanne (composé de jeunes artistes issus de la Haute Ecole de Musique de Lausanne). Le 12 août, ils présenteront un moment musical autour de la vie de l’illustre écrivain et musicien Boris Vian. Par ailleurs, le dimanche 19 août,  une soirée « carte blanche » sera consacrée aux lauréats du Concours de Genève avec, parmi eux, le Quatuor Hanson, Rémi Durupt, David Fischer et Lorenzo Soulès. Une autre sera dédiée aux lauréats de la Fondation Safran pour la musique, dont la pianiste Célia Oneto-Bensaïd et son Trio Märchen.

Du 10 au 20 aût, la 17e Académie Baroque

Du 10 au 20 août, la 17ème Académie baroque internationale de l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly sera consacrée à l’oratorio Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de G.F. Haendel. La direction musicale est confiée à Iñaki Encina Oyón. L’équipe pédagogique est composée de Johannes Pramsohler (1er violon et responsable des cordes), Carlos Aransay (chef de chant et technique vocale), Francesco Corti (clavecin et basse continue) et Alison Mc Gillivray (violoncelle, musique de chambre et Feldenkreis). Du 5 au 9 août, l’Académie d’orgue et de clavecin de Sarlat, dirigée par Michel Bouvard, professeur d’orgue au C.N.S.M. de Paris, mettra à l’honneur de jeunes talents dans une série de concerts et master classes, avec le concours de la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard. Elle fera résonner les grandes orgues Lépine de la cathédrale de la capitale du Périgord Noir. Une douzaine d'organistes du monde entier triés sur le volet viendra assister à cette master class. "La cathédrale de Sarlat, la Dordogne et la Nouvelle-Aquitaine sont repérés comme un des lieux pour l'orgue et pour l'enseignement de l'orgue de qualité, précise le président du festival.

L’ambition du Festival du Périgord Noir demeure comme le souligne Jean-Luc Soulé, "de faire aimer et partager plus largement les diverses facettes de la musique classique ou du jazz, ici réinventés dans un univers patrimonial absolument unique". Cette nouvelle saison cherchera à être à la hauteur de cette ambition, afin de surprendre, distraire et émouvoir. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Yvard Claude-Hélène

Partager sur Facebook
Vu par vous
1863
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !