Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Université de Poitiers : l'heure de la rentrée a sonné

04/09/2018 | C'est la rentrée pour les étudiants de l'université de Poitiers. A la faculté des sciences du sport, plus de 300 étudiants ont été accueillis par le président de l'université.

Yves Jean, le président de l'université, s'est adressé aux 300 étudiants de première année de la faculté des sciences du sport de Poitiers

Les étudiants ont repris le chemin de la faculté ce lundi 3 septembre à Poitiers. Le président de l’université, Yves Jean, était présent en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives). Un choix qui n’était pas anodin puisque cette année il n’y a pas eu de sélection par tirage au sort, mais sur dossier, comme pour la plupart des filières. Pour les étudiants, ce jour marquait la fin des vacances et la découverte d’un nouveau monde. L’université, le Crous et la ville de Poitiers organisent un mois d’accueil pour les étudiants proposant des activités festives, concerts, histoire de mieux sympathiser et de ne pas se sentir trop seuls.

Les bancs de fac retrouvent peu à peu leurs élèves. Pas trop matinaux ce lundi matin, 10h, les étudiants de première année de la faculté des sciences du sport de Poitiers, ont eu le privilège d’être accueillis par un discours de leur doyen Aurélien Pichon. « Cette année vous êtes plus nombreux. Il y a 75 places de plus, Il y a une avancée réelle avec la disparition du tirage au sort. Il n’y aura plus de déçus hasardeux » La capacité d’accueil des étudiants a été augmentée dans la faculté. Elle accueille désormais 312 étudiants à Poitiers et 206 à Angoulême,  soit 150 étudiants de plus que l’an passé (75 répartis dans les deux villes. » entraînant par la même occasion la création de sept postes d’enseignants. 
 
La présence du président de l’université de Poitiers, Yves Jean, n’est pas anodine. « Staps est l’ambiance révélatrice de ce qui se passe à l’université. L’université de Poitiers est l’une des premières créées en France en 1431. Elle porte des valeurs. Elle est labelisée développement durable. Elle est la première à proposer un amphi accessible à toutes formes de handicap », présente-t-il. Mais ce qui a sans doute appuyé son choix,  c’est également la fin du tirage au sort. « Il n’y aura plus cette part de hasard. Mais surtout cette année, on est passé de la plateforme admission post bac à Parcours Sup. Je pense que, quand on a son bac, on doit pouvoir choisir la formation universitaire que l’on souhaite.  J.ai découvert quelque chose avec Parcours sup : une pression,  Des lycéeens qui se disaient que ce n’était pas la peine d’aller passer le bac,  Qu’ils ne valaient rien, car ils étaient placés loin sur liste d’attente. Système angoissant de mise en concurrence que je n’avais pas jaugé à ce point », explique le président de l’université. Selon lui, il y avait une quarantaine d’étudiants en attente mercredi dernier . « Finalement, on prend tout le monde », rassure Yves jean. 
 
Plus de 300 étudiants, cette année, à la faculté des sciences du sport à Poitiers. Soit 75 en plus par rapport à l'an passé.
"Une nouvelle vie"
Côté étudiants, il y a quand même un peu d’appréhension pour cette rentrée. Antoine, 18 ans, s’apprête à « découvrir une nouvelle vie. C’est un nouveau départ. Je viens de Tours. Je vais découvrir Poitiers. Je suis content car j’ai obtenu mon première voeu et j’ai toujours été intéressé par les sciences et le sport. » Même son de cloche pour Marine : «  J’ai choisi cette voie car j’aime le sport. J’étais sur liste d’attente mais au bout de quelques jours j’ai finalement été sélectionnée. » Tom lui n’est pas passé par la plateforme Parcours Sup, il redouble sa première année et a remarqué quelques changements. « J’avais été désigné par tirage au sort l’an dernier. Je trouve que les emplois du temps ont changé. Il y a plus de classes et d’étudiants. Le premier cours magistral est demain. Je ne sais pas comment ça va se passer mais à l’université ont est bien suivi et encadré. » De quoi rassurer donc les premières années. 
 
Transports gratuits 
il y aura quelques modifications sur le campus de Poitiers : l’université  s’inscrivant dans une logique de développement durable et ayant quelques soucis de stationnements. Des barrières ont fait leur apparition sur les parkings des différentes facultés. « c’est absurde de venir seul en voiture, ou de venir en voiture quand on est à moins de 3 km de sa fac. Il faut changer les pratiques », poursuit le président. Les étudiants grâce à leur carte, s’ils font du covoiturage, auront accès à un parking spécial et seront assurés de trouver une place. Mais ce que souhaiterait Yves Jean c’est la gratuité des transports en commun aux moins de 26 ans. « Aujourd’hui ils coûtent 27 euros par mois. Ce n’est pas négligeable ».
 
Cette année, l’université de Poitiers va accueillir près de 30 000 étudiants. « un chiffre jamais atteint, confie Yves Jean. on devrait être à 29 500 étudiants, dont 1300 à Châtellerault et à Niort, et 1 600 à Angoulême. Il y en avait 22 200 en 2012. » Parmi les filières les plus demandées, médecine qui accueille 1 400 étudiants dont une centaine sur Angoulême ou encore psycho avec 660 places à Poitiers. L’université de Bordeaux n’en propose que 220. On prend en priorité les élèves de l’Académie de Poitiers et Limoges. On évite Bordeaux, car ils ont déjà cette filière qui leur est proposée. On a augmenté nos capacités c’est un choix et chaque université peut mener la politique qu’elle souhaite. » Car Bordeaux n’a pas joué cette carte-là.
 
Poitiers fait partie des plus anciennes facultés. Elle est renommée. Elle figure dans le classement international de Shangaï, un classement académique des universités mondiales, aux alentours de la 800e place et fait partie de la trentaine d’établissements français de l’enseignement supérieur dans ce classement (en Nouvelle-Aquitaine, seuls Bordeaux et Poitiers sont inscrits à ce classement).
 
Avec le Crous, la ville de Poitiers, l'Université de Poitiers organisent  le mois d’accueil des étudiants. Pas facile de passer du lycée à l’université. Tous les soirs des activités festives, des concerts leur sont proposés. Mais le président avertit qu'il ne faut pas en abuser et avoir trop de débordements.  « Il faut faire le fête intelligemment. Mais vous êtes des sportifs, je suis sûr que vous faites attention à votre hygiène de vie. »Tracez votre route comme Marie Amélie Le Fur ou Renaud Lavillenie qui sont passés par ici avant vous. » conclut Yves Jean. L’année ne fait que commencer pour ces jeunes étudiants qui vont découvrir sans doute un nouveau rythme de travail

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4926
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !