14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Université Populaire de Bordeaux : le savoir pour tous

31/01/2011 |

L'Université Populaire de Bordeaux, le savoir pour tous

Idée née à la fin du XIXème siècle, puis remise au goût du jour depuis quelques années avec l'aide du philosophe Michel Onfray, le concept de l'université populaire favorise la transmission des connaissances à travers une éducation populaire et indépendante. Fondée en octobre 2009 par Hugo Fourcade et ses amis étudiants bordelais, l'association Université Populaire de Bordeaux (UPB) propose du lundi au vendredi des séances thématiques dans différents endroits de Bordeaux avec comme objectif de démocratiser le savoir en réfléchissant sur des enjeux majeurs de la société tels l'économie, la politique ou la culture.

Ce lundi soir, comme chaque semaine, c'est au centre social et culturel Bastide Queyries qu'a lieu la séance des UPB, Au programme de la soirée, une séance d'auto-défense médiatique, thème abordé, la publicité. L'assemblée est constituée d'une quinzaine de personnes, ici il n'y a ni idiot, ni crétin, ni imbécile.Habitués ou néophytes peu importe, on ne regarde pas l'âge ou l'origine sociale de ces drôles d'élèves. L'échange et le partage des savoirs sont les fils conducteurs de ces séances pas banales.

Une compréhension qui passe par l'analyse et le débat
Afin de mieux aborder la publicité, ses ressorts et son influence on demande aux participants de créer eux mêmes leurs affiches pour confronter leurs ressentis. Sur un plan esthétique les résultats ne sont pas brillants, mais l'analyse des affiches se montre instructive. Le débat est vif et les avis divergent. Le poids des mots, l'influence des images, la signification des couleurs, les codes utilisés, les messages cachés, tout est décortiqué petit à petit. Le travail de réflexion fourni par chacun n'a pas pour but d'apporter des réponses figées aux grandes questions que pose la publicité. Le dialogue se veut constructif et apporte des éléments de pensée pour se bâtir une opinion.
Hugo Fourcade et son camarade Clément sont présents pour animer la séance et apporter des éléments théoriques pour alimenter le débat. L'ambiance est détendue, mais pas de bavardages, ni de relâchement, tout le monde est attentif et contribue à faire vivre la séance en amenant son expérience et ses connaissances.

L'expérience et les connaissances de chacun comptent
Parfois le débat s'élargit, on parle psychologie, histoire, littérature ou même art, mais les cerveaux restent en action. C'est aussi ça les universités populaires, décloisonner les matières et les mêler entre elles pour créer du sens.
« Réfléchir n'est pas une question d'âge ou de condition sociale » nous dit Hugo Fourcade C'est pour cela que l'université populaire tente d'amener la connaissance vers le peuple et de la rendre accessible à tous, étudiants ou pas, diplômés ou pas. Ceux qui croient ne pas savoir ou qui se sentent exclus du circuit de l'éducation sont donc les bienvenus pour réfléchir sans tabous ni préjugés sur les thèmes qui rythment le monde d'aujourd'hui.
« Penser pour questionner, questionner pour agir » semble être la devise des UPB. Offrir une éducation populaire et alternative hors de toutes logiques commerciales ou économiques tel est le pari que relèvent les Universités Populaires de Bordeaux. L'émancipation et l'autonomie pour les participants sont les objectifs recherchés par ces séances ludiques et originales qui contribuent à garder en éveil le sens critique et la curiosité d'esprit de chacun.

D'autres universités populaires fleurissent en France et dans la CUB, à Bégles notamment, avec l'appui de Noël Mamère, à Lormont ou encore à Pessac. Elles sont toutes gratuites et fonctionnent sur le même principe : on vient quand on veut, comme on veut et on se fait plaisir en apprenant. Pour l'instant, le succès est au rendez-vous, en effet ils sont déjà plus de 2 000 à être venus assister aux séances. De plus, l'Université Populaire de Bordeaux a été classée parmi les trois réalisations étudiantes méritant d'être aidées au niveau national par le Centre National des Œuvres Universitaires et Sociales (CNOUS) en 2010.
 
Plus d'informations sur le site des UPB http://universitepopulairebordeaux.asso-web.com/ ou sur le site de l'association des Universités Populaires de France http://www.universitepopulaire.eu/
Photo : Aqui.fr

 Aymeric Bourlot

Partager sur Facebook
Vu par vous
1250
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !