Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Viva Riva de Djo Tunda Wa Munga: du Congo où règne le chaos

18/04/2012 |

Viva Riva de Djo Tunda Wa Munga

Un film coup de poing nous arrive de la RDC (République démocratique du Congo) grâce à la caméra d'un jeune cinéaste, Djo Munga qui nous donne à voir un Congo où règne le chaos... Attention, âmes sensibles (le film est interdit aux moins de 12 ans) s'abstenir. Corruption à tous les étages, tous les niveaux d'une société gangrénée jusqu'au coeur d'elle-même, où policiers, militaires, politiques, juges, église, tout le monde touche; touche les billets, en liasses épaisses le plus souvent. Tout est question d'argent, en avoir, le recevoir, le prendre, le restituer sous la menace, se le faire voler... Pour les dollars et quelques bidons d'essence, ça flingue, ça dézingue, ça bastonne, ça torture. Viva Riva est un polar noir, très noir. Sexe et violence, boites de nuits et églises, mafia et mafieux, misère et richesse outrageante, dans un va et vient permanent de "je te tiens tu me tiens par la barbichette", si ce n'est qu'ici, celui ou celle qui tient, a un flingue à la main.

Riva est un jeune mafieux à gueule d'ange, (Patsha Bay, musicien arrivé par un hasard qui a très bien fait les choses sur le tournage) rentre d'Angola à Kinshasa après dix ans d'absence. Il ne revient pas  les mains vides mais avec un chargement d'essence, dont on comprend bien qu'il ne l'a pas acquis tout à fait légalement, pas plus que les liasses de billets qu'il distribue généreusement. Il retrouve son ami JM, marié, père de deux enfants... Il est poursuivi par son « ex patron » qui accompagné de deux gâchettes, sème la terreur sur son passage. Inconscient et sûr de lui, Riva et son vieux copain fêtent leurs retrouvailles. A eux la nuit de Kinshasa, la danse, l'alcool, les filles. Ils vont au bordel de la Mère Ado... Sexe, drogues, violence, sorcellerie. b[Viva Riva]b est sensuel, sexuel, moite, musical, tendre, alcooleux, coloré... Dans sa déambulation nocturne, Riva croise la belle Nora (magnifique Manie Malone qui dit s'être inspirée pour son personnage de Jeanne Moreau dans Eva et Sharon Stone dans Casino, actrice franco-ivoirienne, dont nous serions bien inspirés de suivre le parcours), maitresse du caïd local. Coup de coeur, coup de foudre. L'amour tel une fleur sur un champ de ruines, peut éclore. Comme peut éclore la belle relation entre Riva et Anto (Jordan N'Tunga), jeune shégué* débrouillard, malin, intelligent, serviable qui trouve en Riva le grand frère ou le père, que l'un et l'autre ont perdus.

Toutes les forces du film de Djo Munga sont là, en réalisant presque un docu fiction, tant nous ne pouvons douter du réalisme de son regard, en restant toujours au plus prés de cette réalité dont la dureté nous colle à notre fauteuil, le réalisateur glisse dans son propos, la tendresse, la douceur d'une belle histoire d'amour, d'une belle fraternité et l'humour avec par exemple, le personnage du truand angolais, sa gueule d'intellectuel, son costume blanc et sa démarche digne de la panthère rose... Jusqu'au moment où derrière cet humour et cette apparente nonchalance, surgit la violence. Par petites touches sans surligner ses effets, Djo Munga nous apprend quelque chose de l'histoire de Riva, de celle de Nora. Le thriller avance et l'histoire humaine aussi, comme une respiration nécessaire. Mieux, un espoir.

Djo Munga n'est pas un artiste timoré, loin de là. Il dit « je ne travaille pas pour l'Office de tourisme » et ça se voit. Son regard clinique sur Kinshasa est celui, tout sauf complaisant d'un artiste engagé. Le propos de Djo Munga est-il politique ? Probablement. Dans le sens où le cinéaste n'hésite pas à pointer le profond racisme inter africain, montre la ville dans toute sa décrépitude physique et morale et une société où les hommes qui semblent avoir perdu leur autorité quand ils n'ont pas perdu leur virilité (Azor) s'en prennent à plus faible qu'eux, c'est à dire les femmes. Femmes qui néanmoins, comme le dit très bien la jeune et belle b[Manie Malone]b sont « en érection », c'est à dire droites, vibrantes, érigées vers un futur qu'elles bâtissent vaille que vaille pour leurs enfants.

Le Congo, dans Viva Riva est symbolisé par sa ville qui vibre, vrombit, hurle et lutte contre ses démons. Si le cinéma congolais n'a pas d'existence profondément ancrée, pas de tradition comme dans d'autres pays d'Afrique, il a trouvé son porte parole, dont on pourrait bien dire dans quelques années qu'il a trouvé son maitre en la personne de Djo Munga qui lui donne vie avec ce premier film très maitrisé. Pour un premier essai c'est une sacrée leçon. Un coup de maitre !

* (enfant des rues à Kinshasa)

Sortie le : 18 Avril 2012
Réalisation & Scénario]b : Djo Tunda Wa Munga
Acteurs : Patscha Bay, Manie Malone, Hoji Fortuna, marlène Longange, Alex Herabo, Diplôme Amekindra, Angélique Mbumba, nzita Tumba, Jordan N'Tunga
Genre: Thriller
Durée : 1h38

Pascale Rousseau-Dewambrechies
Par Pascale Rousseau-Dewambrechies

Crédit Photo : Tous droits réservés

Partager sur Facebook
Vu par vous
1356
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !