Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Vu de Ljubljana : La Grotte de Postojna - perle touristique de... la Slovénie

12/07/2008 |

podzsvetpostojna

La Slovénie, cette ex-république yougoslave, jusqu'ici plus ou moins méconnue, qui vient de céder la présidence de l'Union Européenne à la France, cache bien des merveilles. Des Alpes à la Méditerranée, en passant par plusieurs lacs et colines, le pays offre une variété de paysages exceptionnelle. Tout est là, et ce sur un territoire qui constitue à peine 1/30 de celui de la France. L'attraction à ne pas manquer demeure la célèbre grotte de Postojna, l'un des plus grands réseaux de couloirs souterrains naturels, ouvert au public.

Il y a encore 70 millions d'années, le territoire actuel de la Slovénie était entièrement recouvert par l'eau. Ce sont d'importantes quantités de roche calcaire qui se sont alors formées. Cette même eau fut à l'origine de la grotte Postojna, creusée par ses nombreuses infiltrations dans le calcaire. Des rivières souterraines ont créé, à l'issue de leur passage, quelques 20 km de couloirs. Les derniers datant d'il y a « seulement » 20 000 ans.

Attention aux têtes !
Cinq km de passages sont ouverts au public. Dans un premier temps, l'on se sentira comme dans les aventures d'Indiana Jones, en embarquant dans un train électrique, qui, à toute allure, emmènera ses passagers pour quelques 2 kms de chevauchée entre stalagmites et stalactites. Une fois la chevauchée terminée, c'est au tour de la vraie visite de commencer: 1,5 km à pied en un peu plus d'une heure, en compagnie d'un guide. Les francophones y rencontreront Didier, un Français, guide depuis 4 ans à Postojna, qui aura l'occasion de démontrer que la visite d'une grotte, en dehors de son côté informatif, peut donner bien des raisons de rire à coeur joie.

Les stalagmites - « ce ne sont pas de asperges. »
« Les stalagmites, ce ne sont pas, comme certains le croient, des asperges qui poussent du sol. » dit-il une fois. En effet, les stalagmites se forment au sol grâce aux gouttes d'eau, s'infiltrant dans la grotte par le haut. Une fois entrées, celles-ci voient l'un de leur composants, le CO2, s'évaporer. A l'issue de cette évaporation, la goutte se solidifie, et en fonction de sa vitesse, elle s'accumule encore sur le plafond sous forme de stalactite, ou tombe au sol en donnant naissance aux stalagmites. Il faudra cependant compter une dizaine d'années pour les voir grandir d'un mm.

Des seins de Pamela aux Spaghetti bolognese
On passe ensuite par plusieurs « mini-grottes », appelées « Les Belles Grottes ». Les visiteurs y découvrent notamment la « Grotte Blanche », avec des masses rocheuses en pur calcairpostojnska jamae, couleur blanche-neige. Didier y fera remarquer deux formes assez intéressantes « Là, vous avez les seins de Pamela Anderson. » En effet, en regardant plus attentivement on comprendra vite la comparaison. Mais ce n'est pas terminé pour ces analogies un peu « farfelues ». La pièce suivante est nommée « La Grotte de Pailles », appélée aussi « Salle Spaghetti ». Ces noms mystérieux désignent des stalactites plutôt étranges, très courts, creux à l'intérieur et transparents. « Puis si vous voulez, à gauche vous avez du parmesan, à droite la sauce tomate... » continue Didier en indiquant des taches rouges et blanches accumulées, ici et là, sur la pierre.

Salle de Concert et... boutique
Pour terminer, l'on entre dans la « Salle de Concert ». Quelques 40 mètres de hauteur, étendue sur 3000 m2, elle pourrait contenir plus de 10 000 personnes. L'écho y est audible même pendant six secondes. Deux fois par an des concerts de musique classique y sont organisés. Ils ne durent cependant que 20 min. L'humidité dans l'air étant telle que les musiciens se voient obligés de réajuster souvent leurs instruments.Néanmoins, une légère sensation de ridicule arrive à l'esprit; installée en plein milieu de formes calcaires, vieilles de plusieurs millions d'années, une boutique invite à se procurer quelques souvenirs avant de remonter à la surface. Loi du marché oblige.

Piotr Czarzasty

Partager sur Facebook
Vu par vous
1760
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Pawel | 15/07/2008

Je confirme: obligatoire de visiter Pamela Anderson dans la grotte de Postojna!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !