Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Yan Cozian, la résurrection de la cornemuse landaise

29/07/2014 | Avec son trio de musiciens, Yan Cozian (au centre) va faire danser la Maison de l'oralité et du patrimoine de Capbreton le 1er août

YanCozian

Depuis son « coup de foudre » avec la cornemuse landaise entendue pour la première fois sur un vinyle de Perlinpin folk à 20 ans, Yan Cozian n'a eu de cesse de faire connaître cet instrument atypique qui a bien failli disparaître dans les années 50. Aujourd'hui sonneur, facteur et professeur de boha (son nom gascon), il tourne cet été avec un nouveau spectacle musical, pour faire découvrir et pratiquer la danse traditionnelle de Gascogne. Prochaine étape le 1er août à la Maison de l'oralité et du patrimoine de Capbreton.

«Dès le départ, il faut embarquer les gens dans la danse, donner le la», «les placer comme acteur, et non plus comme simple spectateur comme on le fait depuis 50 ans», lance le cornemuseux qui regrette le temps où les gens chantaient quand maintenant, ils ne font plus qu'écouter», passifs. Son spectacle Dancem ! (Dansons !) est une invitation à danser en langue gasconne. Lui aux cornemuses, flûtes, hautbois et chant, Martin Lassouque, son ancien élève, à l'accordéon et à la boha (souffler en gascon, prononcer bou-heu), et Lionel Gomez à la guitare. Aurélie Barrère complète le trio de musiciens pour faire entrer le public dans la danse, pendant une heure trente de musique alternant grands standards landais (comme la facétieuse Dancem Dauna) et autres morceaux revisités ou composés par Yan, avec un timbre actuel donné par la guitare classique ou électrique dans de nouveaux arrangements.

«La tradition continue à faire de petits sauts en avant», aime à dire Cozian, lui qui joue désormais de la cornemuse landaise électro-acoustique, sa dernière invention pour faire connaître son instrument fétiche pour lequel il a tout lâché dans les années 90.

A 58 ans, Yan Cozian est aujourd'hui un musicien reconnu dans le petit monde des musiques traditionnelles, entre un passage en solo au 40e Festival interceltique de Lorient en 2010 et une scène de connaisseurs chez les Maîtres sonneurs de Saint Chartier (Indre) en 2007.

Patrimoine vivant des LandesCe natif de Rennes mais dont le berceau familial landais est à Uchacq-et-Parentis est aussi fabriquant de cornemuses dans son atelier de Soustons, maîtrisant peu à peu les spécificités de cet instrument à double tuyaux mélodiques et anche simple, contrairement à ses cousines celtes.

Dans le même esprit de partage, l'autodidacte qui parcourt les bals avec son groupe Pass'Aires, transmet sa passion à une vingtaine d'élèves au Conservatoire des Landes, toujours fasciné par le côté inter-générationnel de la musique traditionnelle.

Pourtant, cette cornemuse a failli disparaître, quand Jean Lestage de Le Sen, un des derniers bohaires traditionnels, meurt au début des années 50 en emportant son savoir-faire de fabricant-musicien. Des passionnés comme Joseph Barsacq ou Geo Lasserre feront revivre la boha dont des représentations sont visibles sur des églises landaises dès le Moyen-Age, comme à Arx ou Bascons. Une histoire racontée par Yan Cozian dans un double DVD-livret passionnant sorti en 2012 (Boha ! Au cœur des Landes). Entre sauvegarde d'un patrimoine quasi-disparu, mémoire de la tradition orale et défense de la langue gasconne. Façon aussi de montrer que la cornemuse n'est pas seulement l'apanage d'Ecossais en jupette... et qu'elle doit sortir du seul folklore traditionnel pour rester un « patrimoine vivant de nos Landes », selon ses mots.

Autres dates et informations sur www.yancozian.fr

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : YanCozian

Partager sur Facebook
Vu par vous
2686
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !