aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | 2013, une année qui s'annonce très difficile pour les viticulteurs bordelais

28/09/2013 | Cette récolte 2013 devrait être faible en quantité, ce qui signifie des rentrées financières bien moins importantes pour les producteurs

Mickäel et Bernard Vietze, à Sainte Radegonde, en pleine vendange dans l'appellation Bordeaux et Bordeaux supérieur

Les vendanges ont été satisfaisantes dans l'ensemble pour les blancs dans le Bordelais. En revanche, pour les rouges, les viticulteurs ne cachent pas leur inquiétude. Selon les premières estimations du Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux, les vignobles du Bordelais pourraient enregistrer près de 20% de perte en volume pour 2013. Une estimation qui risque d'être dépassée. En cause, un mois de juin très pluvieux et l'orage de grêle du 2 août, qui a fait d'importants dégâts. Certaines propriétés ont perdu jusqu'à 80% de leur récolte. D'autres la totalité.

"C'est la pire récolte depuis 1991, où nous avions connu un grand épisode de gel. Nous devrions récolter 4,5 millions d'hectolitres, soit 1 million de moins que l'an dernier", se désole Bernard Farges, président du CIVB (Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux). "Ceux qui n'ont pas été touchés par la grêle l'ont été par la coulure, une mauvaise floraison au printemps ayant entraîné une chute des fleurs ou des jeunes baies de raisin", observe Pierre Candelier, technicien  aux caves de St Pey, qui rassemble 160 adhérents produisant "normalement" 65 000 hectolitres. "Les Merlots ont été fortement impactés", regrette-t-il. 

Hausse des coûts de production, baisse des revenus, Dans un contexte de forte concurrence internationale, cette faible récolte pourrait coûter cher aux viticulteurs bordelais, surtout si le millésime n'est pas à la hauteur des espérances (il est encore trop tôt pour se prononcer). D'autant que l'Espagne, selon les estimations du ministère de l'Agriculture espagnol, devrait récolter quelque 40 millions d'hectolitres contre 30 l'an passé. "Les coûts de production vont exploser avec toute cette coulure. Ce sera une année très difficile à gérer sur le plan de la trésorerie. Il va falloir renégocier des prêts avec les banques pour aider certains viticulteurs à s'en sortir", s'inquiète Bernard Artigue, viticulteur et président de la Chambre d'agriculture de la Gironde. Autre problème de taille, 80% des viticulteurs touchés par la grêle n'étaient pas indemnisés... Et, l'État s'est désengagé ces dernières années. Le montant du fonds public d'indemnisation est passé de 125 millions d'euros en 2011 à 71 millions cette année. Or, les viticulteurs bordelais sortent tout juste la tête de l'eau de la crise de surproduction du début des années 2000. Aujourd'hui, un propriétaire viticole sur quatre a des revenus négatifs. A l'évidence, cette mauvaise année pourrait être fatale à un certain nombre d'entre eux. De simples exonérations ou étalements de cotisations sociales ne suffiront pas à les sauver.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
185
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !