Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Roman Mikhalev, danseur étoile du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux depuis 2012, fera ses adieux à la scène le 31 mai lors du ballet Quatre Tendances. Une soirée durant laquelle il offrira au public un solo de danse parmi ceux qu'il a préférés.

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, PS 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Canicule: le registre de prévention réouvre à Pau

    Lire

    Conformément à la loi, une cellule de veille saisonnière communale est à nouveau mise en place à Pau entre le 1er juin et le 31 août, afin de veiller à la situation des personnes isolées, âgées ou handicapées, pouvant être fragilisées par des températures élevées et persistantes. Dans ce cadre, un registre nominatif et confidentiel, répertoriant les personnes vulnérables est ouvert dans toute commune de plus de 5000 habitants. Pour vous y inscrire, ou inscrire un proche, contacter le Service Autonomie et Solidarités Seniors de la Ville de Pau 0559278370

  • 27/05/19 | Recrudescence des cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La rougeole est de nouveau présente dans notre région. Une recrudescence du nombre de malades est apparue dans les Pyrénées-Atlantiques (en lien avec un foyer de personnes ayant participé à la Foire au jambon de Bayonne), et plus généralement dans le sud de la région. Au total, entre le 1er janvier et le 19 mai, 98 cas de rougeole ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine, dont 22 ont nécessité une hospitalisation. L'âge médian des malades est de 22 ans. La plupart n’était pas, ou insuffisamment, vacciné.

  • 27/05/19 | La Rochelle planche sur des solutions de mobilités innovantes avec le Québec

    Lire

    Depuis juillet 1996, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et la Ville de Saint-Jérôme au Québec coopèrent pour développer des projets innovants en particulier dans le domaine des véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables et l’intégration de bornes de recharge dans le mobilier urbain. Les deux villes ont signé un nouveau partenariat ce 24 mai pour continuer de favoriser l'innovation. Pour La Rochelle, la mobilité durable fait partie de son programme territoire zéro carbone.

  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | 2019 un bon cru pour l'emploi ? troisième année de hausse

15/04/2019 | Avec un taux de chômage en Nouvelle-Aquitaine qui recule de 0.2 points en 2018, les résultats de l'enquête sur les intentions d'embauche 2019 étaient très attendus.

pôle emploi image illustration

Les neuf agences de la grande région étaient réunies jeudi pour évoquer les résultats de l'enquête BMO "Besoin en Main d'Oeuvre" sur le territoire Nouvelle-Aquitaine menée à l'initiative de Pôle Emploi. Une levée d’embargo pour annoncer des résultats plus qu’encourageants pour l’emploi sur le territoire : pour la troisième année consécutive les intentions d’embauches sont en hausse.

Comme chaque année, l’enquête a été envoyée à quelques 168 000 des 227 000 établissements de la région Nouvelle-Aquitaine dans le but de recueillir leurs intentions d’embauche et leurs problématiques de recrutement. 43 000 entreprises ont répondu à l’appel ce qui confère aux résultats une bonne vue d’ensemble sur l’emploi dans la grande région et les nouvelles sont bonnes.

258 000 : chiffre roi de cette enquête, c’est le nombre d’intentions d’embauches formulées par les employeurs en Nouvelle- Aquitaine, enregistrant ainsi 33 000 intentions supplémentaires par rapport à l’année dernière. La région se place ainsi en troisième position au niveau national.

Les employeurs souhaitent avant tout avoir recours à des contrats durables. Les besoins de font sentir dans le domaine des services : agents d’entretien, aides-soignants et aides à domicile puis aides ménagers. Les motifs de difficulté à l’embauche avancés restent l’inadéquation des profils, la pénurie de candidats ou la nature du poste peu attractive.

Sans surprise, les métiers de la viticulture, de l’agriculture et du tourisme s’imposents comme les plus recherchés pour des profils saisonniers.

« Tout est fait dans les agences et avec les partenaires pour cibler ces métiers en demande qui n’arrivent pas à satisfaire leurs besoins mais aussi les autres qui sont en expansion comme les métiers du numérique. Plus de 300 évènements dans les agences sont organisées au cours de l’année. En plus des job-dating et formations, tout est mis en œuvre pour tenir une cohérence entre les besoins territoriaux et l’accès à l’emploi par les demandeurs : dernièrement il y a eu la semaine de l’emploi maritime, des métiers du numérique et également le French Fab Tour pour l’industrie et la quinzaine des métiers de la vigne. » explique Benoit Meyer, directeur territorial Pôle Emploi Gironde.

Le bilan girondin 

De son côté, la Gironde totalise à elle seule 75 400 projets de recrutement soit 10 000 projets supplémentaires par rapport à l’année dernière. La bonne nouvelle est consommée mais face à la difficulté de recrutement, certaines entreprises ont mis en place des systèmes propres. CGI, société de service technologique, est implantée sur Bordeaux depuis 30 ans et totalise 74 000 emplois dans 40 pays. L’entreprise, longtemps friande de candidats sur-diplômés et très spécialisés, a décidé de mettre en avant le Savoir-Etre et développer le savoir-faire de ces futurs salariés. « Le recrutement se fait pour moitié avec des spécialisés et pour moitié des personne non formées. Pour palier au manque de candidats, stages de fin d’études et alternants ont été développés puis nous nous sommes rendu compte que le cursus traditionnel ne permettait pas de combler le déficit. Notre propre école a alors été créée, et la première promotion en est sortie l’année dernière. Elle est gratuite, diplômante et garantit l’emploi. En parallèle, un pilote a été lancé avec Pôle Emploi pour une recherche de profils diversifiés et atypiques; c’est une façon de recruter autrement que sur CV puisque l’embauche repose sur la motivation seule »  confie Olivier Foy, directeur développement régional aquitaine de CGI industrie.

10 000 personnes ont été sondées par cette méthode de recrutement par simulation, avec un entretien basé sur la motivation et ça marche : plus d’un candidat sur deux a trouvé un emploi. L’année dernière, 76% des intentions d’embauches - presque 8 projets sur 10 - se sont concrétisées.

Sabine Taverdet
Par Sabine Taverdet

Crédit Photo : AFP

Partager sur Facebook
Vu par vous
2770
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !