Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | 3 questions à Christian Pinaudeau, Directeur du GIE Forexpo : "Forexpo fait le plein!"

01/06/2012 | Dans la forêt de Mimizan, au cœur du plus grand chantier de reboisement d’Europe, Forexpo, revient fêter ses 50 ans d’existence du 6 au 8 juin prochains.

Démonstration d'abattage mécanisé sur Forexpo 2008

Tous les quatre ans, Forexpo, le Salon professionnel de la sylviculture et de l'exploitation forestière, revient au cœur de la Forêt des Landes de Gascogne pour trois jours réservés aux professionnels de la forêt cultivée. Au programme et sur un circuit de 3 kilomètres à travers bois : expositions et démonstrations de matériels forestiers en situation, conférences, tables rondes et bien sûr rendez-vous d’affaires. Christian Pinaudeau, Directeur du GIE Forexpo revient sur quelques un des temps forts de ces trois jours en forêt où pas moins de 25000 personnes sont attendues.

@qui ! : Du 6 au 8 juin prochain, la forêt communale de Mimizan accueille Forexpo 2012. Pour commencer, pourriez-vous nous rappeler le contexte dans lequel l’évènement va se dérouler ? Comment va la forêt et particulièrement la forêt des Landes de Gascogne ?
Christian Pinaudeau : Aujourd’hui, la forêt se trouve globalement dans une conjecture extrêmement favorable puisque elle est à la fois source de bienfaits environnementaux, en agissant par exemple sur le climat, sur l’effet de serres, le sol, la qualité de l’eau… mais en étant aussi une ressource économique, sociale et culturelle importante. Pour autant, selon les pays et les régions, la situation est contrastée. Ici, dans le sud-ouest, la situation est paradoxale : nous avons essuyé deux tempêtes en dix ans, et nous nous retrouvons dans une situation proche de celle de 1949, où la moitié du massif avait brulé. Aujourd’hui, la moitié du massif est par terre. Dans ce contexte Forexpo, qui fête cette année ses 50 ans, se déroulera au cœur du plus grand chantier de reboisement d’Europe… Mais c’est aussi ce contexte particulier qui nous a apporté un nombre d’exposants bien au-delà de nos espérances… Nous avons même dû refuser du monde et limiter les espaces pour les démonstrations sur l’espace dédié au matériel de reboisement, pour que chacun puisse trouver sa place. Du haut de ses 50 ans, c’est un bon signal que Forexpo fasse le plein !

@! : A ce sujet y’a-t-il des manifestations particulières pour fêter ce cinquantenaire ?
C.P. : Pour les 50 ans, nous avons fait les choses modestement. Il y aura une exposition photographique avec beaucoup de photos en noir et blanc pour montrer les anciens en béret à côté de leurs charrues, lors de la manifestation que l’on appelait alors la Biennale de la Forêt de Gascogne. Une manière de se souvenir qu’à ces débuts Forexpo n’était qu’une sorte de petit comice agricole dans une version forestière. Sera également exposé du matériel ancien pour que les visiteurs fassent le pas des 50 ans entre les vieux tracteurs et les engins à la pointe de la technologie, exposé un peu partout sur Forexpo. Parlant d’innovations, Komatsu, une entreprise japonaise qui fabrique du matériel forestier nous fera un véritable « défilé de mode » de ces nouveautés. Cette présentation lors de Forexpo sera une première mondiale ! Nous aurons également trois exposants venus des Etats-Unis et deux du Canada pour présenter leurs broyeurs de bois énergie.

@ : En parlant d’innovation et donc d’avenir, quelle est la place faite aux jeunes dans ce Forexpo 2012 ?
C.P. : En parallèle à la manifestation, le CRPF et Interco Aquitaine organisent des circuits qui permettent aux délégations étrangères, mais aussi aux jeunes de découvrir le secteur forestier aquitain, au-delà des stands et animations de Forexpo. Au programme notamment, la visite de la papeterie Gascogne, la visite d’un site de travaux sylvicoles, etc… Concernant plus précisément les jeunes nous avons travaillé avec les écoles de techniciens et ouvriers forestiers de Sabres et de Bazas et nous comptons bien faire venir les parents des élèves pour qu’ils se rendent compte de la réalité des métiers forestiers. Il y a des clichés qui perdurent pourtant aujourd’hui les cabines des engins forestiers, sont de véritables cockpits ! Ce sont de vrais métiers avec de vraies formations. C’est un message qui est pour nous important à faire passer : il ne faut pas que les jeunes se détournent de cet univers professionnel et encore moins que leurs parents les en découragent.

Plus d'infos: http://www.forexpo.fr/

 

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Forexpo

Partager sur Facebook
Vu par vous
1033
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !