Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | A Agen, un yaourt à base de céréales et un jus de fruit énergisant primés au concours de l'Agropole

14/01/2014 | Les entreprises Matahi et Nomad yo ont reçu respectivement le 1er prix et le 2ème prix de la création d'entreprises agroalimentaires pour leur produit innovant

Remise des prix par le Président Alain Rousset le 13 janvier à l'Agropole

Le 20ème Concours National de la Création d’Entreprises Agroalimentaires de l'Agropole d'Agen vient de consacrer deux produits 100% bio, le 13 janvier. Le premier, créé par l'entreprise Mathai, est un jus de fruit énergisant bio préparé à partir du fruit du baobab. Aujourd'hui, il est référencé dans une soixantaine d'enseignes. Le deuxième, inventé par la société Nomad yo, est un yaourt végétal à base de céréales qui utilise la fermentation de végétaux. Sans aucun additif et certifié AB, sa DLC (date limite de conservation) est d’un mois à température ambiante. Rencontre avec ces inventeurs...

Raphaël Girardin, 31 ans et Alexandre Giora, 25 ans, co-fondateurs de Matahi company, 1er prix de la création d'entreprises agroalimentaires                                         

Raphaël Girardin et Alexandre Giora« Depuis un petit moment déjà, nous avions l'idée avec Alexandre de créer une boisson différente de celles que nous pouvons acheter en magasin. En effet, nous avons fait le constat que les boissons étaient souvent identiques et pas naturelles. Nous, nous voulions créer un produit qui soit bon pour la santé et 100% naturel. Nous avons donc décidé, comme tous les entrepreneurs, de révolutionner le monde en créant notre propre boisson ! Nous nous sommes dits que le fruit du baobab était idéal pour notre concept car c'est le fruit qui a le plus de vertus au monde, possède sept fois plus d'antioxydants que la grenade, contient l'équivalent de trente oranges en vitamine C, dispose de quatre fois plus de calcium que le lait, a beaucoup de fer, de magnésium... Bref le fruit idéal pour notre boisson. Pour obtenir ce fruit, nous avons créé des coopératives en commerce équitable au Bénin, en partenariat étroit avec l'université agronomique du pays. Aujourd'hui, ce sont près de 300 familles qui vivent grâce à la récolte du fruit du baobab. Aussi, il a fallu trouver la bonne recette en restant 100% naturel. Cela nous a pris plus d'1an1/2. Notre boisson est commercialisée depuis mars 2013. La première enseigne fut le magasin « Colette » à Paris qui met en avant toutes les nouveautés. Ce fut un excellent tremplin pour nous puisqu'aujourd'hui notre jus de fruit est référencé dans 60 à 80 points de vente français et même en Italie ! Notre prochain challenge est de davantage exporter. »
Quelques chiffres : en 2013, le chiffre d'affaires devrait atteindre 179K€. Dès la deuxième année, le chiffre d'affaires prévisionnel est estimé à 737 K€ et devrait dépasser les 1 312 K€ en année 3.

 



Christophe Favrot, 47 ans, gérant de la société Nomad yo, 2ème prix de la création d'entreprises agroalimentaires.
« C'était l'été 2011. J'étais en Pologne et je contemplais un champ de blé. Tout à coup, l'idée m'est venue de créer un yaourt végétal à base de céréales qui utilise la fermentation de végétaux. De retour en France, je me suis lancé dans la réalisation de ce nouveau produit. Cela a duré 6 mois. Il est né en décembre 2011.
Christophe Favrot et sa femmeAujourd'hui, il est commercialisé dans les biocoops du Finistère et nous espérons le développer davantage, en passant par l’essaimage. » La particularité de cette entreprise est d'assurer le développement de sa production par la création de micro-yaourtière installées sur l'ensemble du territoire national. Nomad yo espère prendre 10% du marché des spécialités végétales fermentées à base de soja, soit 3000 tonnes de produits finis. En juillet 2013, le volume commercialisé atteignait 1 500 yaourts par mois. Ce yaourt, 100% végétal, est sans additif. Sa DLC est d'un mois à température ambiante et il est certifié AB.
Quelques chiffres : le premier exercice devrait se clôturer avec un chiffre d'affaire de 60 000€, pour ensuite passer à 67 000€ en année 2 et 75 000€ en année 3.


Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1580
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !