Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | A Biarritz, la Nuit du tourisme sous le signe du cirque et des chiffres

13/01/2014 | Pour la petite histoire, cet évènement aura aussi montré aussi que, dans les esprits, la fusion entre les équipes de rugby de Bayonne et Biarritz n'est pas pour demain.

 Bart Van Cauwelaert, directeur du Sofitel Miramar de Biarritz en compagnie de Claude Rousseau, directeur du Golf de Biarritz

Quand les quelques 350 convives se sont présentés vendredi soir 10 janvier à l'entrée de la halle Iraty, Le vaste hall d'exposition de Biarritz, ils n'imaginaient pas ce qui les attendait trois étages plus bas. Ni plus ni moins qu'un chapiteau de cirque reconstitué habillé de table, et alentour, une ménagerie avec entre autre trois lionnes, des dromadaires, des lamas évidemment, et une piste sur laquelle allaient évoluer les artistes du cirque Fratellini. A l'origine de cette "Nuit fauve", Biarritz Tourisme et son infatigable directeur, Olivier Lépine qui pour l'occasion avait endossé le costume de M. Loyal.

Quatre traiteurs et un spectacle de qualité, le succès aura été vraiment au rendez-vous. Car si de Bart Van Cauvelaert, directeur du Sofitel Miramar à Marc Dannenmuller, du Café de Paris et en passant par Jacques Aiglon, directeur du Radisson, l'hôtellerie et la restauration biarrotte étaient largement à la fête, le tourisme était aussi représenté avec le Comité départemental 64 et son directeur, Jean Otazu. Du ciel bleu entre Béarn et Pays basque. Tous ces pros avaient aussi envie d'échanger de manière conviviale sur une fin d'année difficile pour le tourisme. Entrevoir ensemble entre poire et fromage les perspectives de 2014 tout en transformant ausssi cette Nuit du tourisme en une efficace opération de relations publiques comme en témoignait la présence de nombreux chefs d'entreprises sensibilisés à un des secteurs les plus porteurs de l'économie du Pays basque.

L'hommage à Didier BorotraC'est que ce tint à souligner Olivier Lépine avant d'inviter ses hôtes à passer à table: "Le tourisme c'est un millions d'euros d'investissements sur cinq ans, c'est 100 millions d'euros de chiffre d'affaires qui retombent dans vos sociétés. Vous qui n'êtes pas forcément acteurs du tourisme ne le savaient peut-être pas. 100 millions d'euros c'est pas totalement négligeable. Merci à toutes les entreprises présentes et reconnaissent le poids du tourisme. Celui ci est beaucoup plus important que ce que certaient veulent le croire." Avant de conclure, il rendait un vibrant hommage à Didier Borotra qui avait du mal à retenir son émotion."Sans sa confiance, sans son encouragement, sans sa dynamique, sans sa volonté, le tourisme à Biarritz et dans la région n'en seraient sûrement pas là... Monsieur Borotra j'ai entendu par là que l'on formait un vieux couple. J'en suis très fier." Comme un dernier salut avant les prochaines élections municipales pour lesquelles Didier Borotra a  décidé de tirer sa révérence.

Pour la petite histoire, cet évènement aura aussi montré aussi que, dans les esprits, la fusion entre les équipes de rugby de Bayonne et Biarritz n'est pas pour demain. Les représentants de la Ville d'Entre Nive et Adour brillaient par leur absence samedi soir, quand d'autres villes d'Aquitaine étaient représentées.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2276
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !