18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Aérocampus fête ses jeunes et gagne à l'international

18/12/2015 | Après-midi joyeuse à l'Aérocampus qui fêtait ses jeunes diplômés et annonçait une série de partenariats et développement importants à l'international

Alain Rousset remet son diplôme à l'un des jeunes sorti de formation sous l'oeil de Denis Guignot président d'Aérocampus

Parmi les réussites exemplaires que la décentralisation autorise, de temps à autre, la création de l'Aérocampus de Latresne, à l'initiative de la Région, en 2011, est un modèle du genre. Songeons que cet établissement de l'Etat, appelé à disparaître, est devenu aujourd'hui une centre de formation aux métiers de l'aéronautique et singulièrement de la maintenance des avions dont les jeunes, à sa sortie, sont assurés de trouver un emploi et dont le concept essaime bien au-delà de la région. Une nouvelle preuve en a été fournie ce 17 décembre à l'occasion de la remise des diplômes aux jeunes, CAP, Bacs Pro, BTS dont la reconnaissance publique faisait plaisir à voir.

Ce moment de la vie d'Aérocampus a pris une dimension supplémentaire car l'équipe de direction, son président Denis Guignot et son directeur général, Jérôme Verschave, en ont profité pour annoncer toute une série de bonnes nouvelles, parmi lesquelles l'appel du PDG de Dassault venant confirmer l'implication opérationnelle d'Aérocampus dans le contrat Rafale passé avec le Qatar, ce qui signifie des retombées de plusieurs millions d'euros pour l'établissement.

Mais ce n'est pas tout: la création de "Swiss Aérocampus", sur l'aéroport de Sion, a donné lieu à la signature d'une convention au terme de laquelle des formations et des passages d'examens se feront, sous couvert de l'agrément détenu par Aérocampus Aquitaine. De la même manière va voir le jour la création d'un outil de formation dédié à des techniciens aéronautiques hélicoptères, à partir de moyens virtuels d'aide à la maintenance. Ce déploiement se fera, à la fois, sur le site de Latresne et celui d'AHTS à Marignane, en liaison également avec Telespazio une société de services par satellite qui avait déjà installé, à Latresne, "Earth Lab", un centre opérationnel intégré  pour la surveillance opérationnelle de l’environnement en s’appuyant, en particulier, sur les observations spatiales et les drones. Le site girondin va accueillir, par ailleurs, une société toulousaine spécialisée dans les drones lourds, "SkyBIrds View" et la formation à fin opérationnelle sur des drones légers. Autant de décisions qui confortent la vocation d'Aérocampus à s'imposer comme le haut lieu des innovations dans le domaine des industries aéronautiques et d'adaptation, en continu, des formations aux métiers dont elles ont besoin ce qui a fait dire à Alain Rousset, le président du Conseil Régional venu participer à la cérémonie de remise des diplômes : "je suis fier d'être ici parce que nous relevons l'un des défis les plus importants qui s'adressent aux pouvoirs publics, celui de la formation des jeunes; je salue le succès de votre équipe a-t-il réaffirmé à l'adresse des dirigeants d'Aérocampus ajoutant :" vous réinventez un partenariat public-privé mais sans les banques."

Biscarrosse: l'hydravion de la seconde chanceParmi les annonces faites, à l'occasion de cette remise de diplômes à la deuxième promotion d'Aérocampus, celle qui concerne le lancement du chantier formation de l'hydravion "Grummann Albatross" à Biscarrosse, a suscité un intérêt, à la mesure d'un projet qui touche au patrimoine aéronautique de la région. Il s'agit, en effet, de restaurer cet extraordinaire appareil, enblême d'une époque pionnière de l'aviation, qui deviendra la pièce maîtresse du musée de l'hydraviation. S'attache à ce projet la formation, par Aérocampus, de 36 stagiaires répartis en trois groupes d'ajusteurs-monteurs et peintres, et ceci avec l'aide du dispositif "seconde chance" que la Région soutient et dont Catherine Veyssy, vice-présidente du Conseil régional, est venue rappeler qu'il a permis, à ce jour, quelques 120 chantiers de formation. L'inauguration, en manière de point d'orgue à cet après-midi fait de bonnes nouvelles, du nouvel hôtel d'Aérocampus, du nom d'Henri de Bonneval qui dédia sa fortune à la construction d'établissements d'assistance publique, à Latresne notamment, a mis en évidence le renforcement de la capacité d'internat du site qui avoisine, aujourd'hui les 300 lits.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4779
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !