Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aérocampus fête ses jeunes et gagne à l'international

18/12/2015 | Après-midi joyeuse à l'Aérocampus qui fêtait ses jeunes diplômés et annonçait une série de partenariats et développement importants à l'international

Alain Rousset remet son diplôme à l'un des jeunes sorti de formation sous l'oeil de Denis Guignot président d'Aérocampus

Parmi les réussites exemplaires que la décentralisation autorise, de temps à autre, la création de l'Aérocampus de Latresne, à l'initiative de la Région, en 2011, est un modèle du genre. Songeons que cet établissement de l'Etat, appelé à disparaître, est devenu aujourd'hui une centre de formation aux métiers de l'aéronautique et singulièrement de la maintenance des avions dont les jeunes, à sa sortie, sont assurés de trouver un emploi et dont le concept essaime bien au-delà de la région. Une nouvelle preuve en a été fournie ce 17 décembre à l'occasion de la remise des diplômes aux jeunes, CAP, Bacs Pro, BTS dont la reconnaissance publique faisait plaisir à voir.

Ce moment de la vie d'Aérocampus a pris une dimension supplémentaire car l'équipe de direction, son président Denis Guignot et son directeur général, Jérôme Verschave, en ont profité pour annoncer toute une série de bonnes nouvelles, parmi lesquelles l'appel du PDG de Dassault venant confirmer l'implication opérationnelle d'Aérocampus dans le contrat Rafale passé avec le Qatar, ce qui signifie des retombées de plusieurs millions d'euros pour l'établissement.

Mais ce n'est pas tout: la création de "Swiss Aérocampus", sur l'aéroport de Sion, a donné lieu à la signature d'une convention au terme de laquelle des formations et des passages d'examens se feront, sous couvert de l'agrément détenu par Aérocampus Aquitaine. De la même manière va voir le jour la création d'un outil de formation dédié à des techniciens aéronautiques hélicoptères, à partir de moyens virtuels d'aide à la maintenance. Ce déploiement se fera, à la fois, sur le site de Latresne et celui d'AHTS à Marignane, en liaison également avec Telespazio une société de services par satellite qui avait déjà installé, à Latresne, "Earth Lab", un centre opérationnel intégré  pour la surveillance opérationnelle de l’environnement en s’appuyant, en particulier, sur les observations spatiales et les drones. Le site girondin va accueillir, par ailleurs, une société toulousaine spécialisée dans les drones lourds, "SkyBIrds View" et la formation à fin opérationnelle sur des drones légers. Autant de décisions qui confortent la vocation d'Aérocampus à s'imposer comme le haut lieu des innovations dans le domaine des industries aéronautiques et d'adaptation, en continu, des formations aux métiers dont elles ont besoin ce qui a fait dire à Alain Rousset, le président du Conseil Régional venu participer à la cérémonie de remise des diplômes : "je suis fier d'être ici parce que nous relevons l'un des défis les plus importants qui s'adressent aux pouvoirs publics, celui de la formation des jeunes; je salue le succès de votre équipe a-t-il réaffirmé à l'adresse des dirigeants d'Aérocampus ajoutant :" vous réinventez un partenariat public-privé mais sans les banques."

Biscarrosse: l'hydravion de la seconde chanceParmi les annonces faites, à l'occasion de cette remise de diplômes à la deuxième promotion d'Aérocampus, celle qui concerne le lancement du chantier formation de l'hydravion "Grummann Albatross" à Biscarrosse, a suscité un intérêt, à la mesure d'un projet qui touche au patrimoine aéronautique de la région. Il s'agit, en effet, de restaurer cet extraordinaire appareil, enblême d'une époque pionnière de l'aviation, qui deviendra la pièce maîtresse du musée de l'hydraviation. S'attache à ce projet la formation, par Aérocampus, de 36 stagiaires répartis en trois groupes d'ajusteurs-monteurs et peintres, et ceci avec l'aide du dispositif "seconde chance" que la Région soutient et dont Catherine Veyssy, vice-présidente du Conseil régional, est venue rappeler qu'il a permis, à ce jour, quelques 120 chantiers de formation. L'inauguration, en manière de point d'orgue à cet après-midi fait de bonnes nouvelles, du nouvel hôtel d'Aérocampus, du nom d'Henri de Bonneval qui dédia sa fortune à la construction d'établissements d'assistance publique, à Latresne notamment, a mis en évidence le renforcement de la capacité d'internat du site qui avoisine, aujourd'hui les 300 lits.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4934
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !