aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Aérocampus met le cap sur le naval

15/09/2016 | 200 acteurs publics et privés de l'aéronautique, du spatial, et de la formation ont participé à l'assemblé générale d'Aérocampus... et découvert son pied marin.

Assemblée générale Aérocampus 2016

Contrat qatari pour la formation d'une centaine de mécaniciens dédiés au Rafale, mise en place d'un partenariat avec Dassault Falcon Service, signature d'un plan de coopération avec Dassault Aviation, partenariat avec Airbus Helicopters Training Services, création de Swiss Aérocampus, de nombreux contrats en discussion (dont l'Inde)... Au bilan de son assemblée générale, 2016 apparaît résolument comme une bonne année (de plus) pour l'Aérocampus. Mais au-delà du bilan, la réunion a aussi été l'occasion de faire part des projets de la structure. Parmi eux, la confirmation de son ouverture vers le naval.

Un des invités remarquables et remarqués de l'assemblée générale d'Aérocampus était le représentant d'un secteur jusque-là encore peu abordé par Aérocampus : Hervé Guillou, PDG de DCNS, une des plus grosses société navale française. Une présence témoignant, s'il en était encore besoin, que décidément le modèle inventé à Latresne, mêlant partenaires publics et privés, acteurs de la formation et entreprises, est un modèle qui fait mouche dans l'esprit des industriels en manque de main d'oeuvre technique qualifiée. Et les propos du PDG venu de Bretagne tout exprès pour découvrir l' « écosystème » Aérocampus étaient sans ambiguïté à ce sujet. Hervé Guillou, s'est en effet dit « très impressionné par ce mélange formidable entre industriels, système éducatif, centres de formation, armée, élus... C'est hors des sentiers battus, mais c'est le mieux pour recréer une dynamique autour d'une filière dans son entier ».

Vers la création d'un "Naval Campus" ?Une dynamique dont la filière navale a bien besoin, rappelle-t-il. « Le naval est passé de la rubrique « social » à la rubrique « économie et développement international »... Il y a eu une multiplication des contrats mais nous avons un problème de filière sur les formations et pipe-lines de compétences ». Conclusion : « pour les 400 métiers que l'on retrouve dans un bateau et dans la sous-traitance, on a besoin de créer une dynamique vers les jeunes pour qu'il reviennent à ses métiers industriels ». Quant au mode d'action envisagé, et après sa visite du site de Latresne, c'est bien vers la création d'un « Naval campus », que les réflexions sont désormais lancés avec Aérocampus, ont confirmé Jérôme Verschave, le Directeur général d'Aérocampus et Hervé Guillou, sous les encouragements bienveillants d'Alain Rousset.
Il s'agirait donc d'ajouter une nouvelle corde à l'arc d'Aérocampus, bien qu'en la matière, quelques actions telles que le chantier de formation sur « le Bateau des Métiers », ont d'ores et déjà été menées et continuent de l'être. L'assemblée générale a en effet également été l'occasion de présenter le chantier qualification deuxième chance sur les métiers du nautisme (composite, accastillage) qui va être mis en œuvre en principe dès octobre sur le bateau América 2 de la collection du futur Musée de la Mer et de la Marine, en projet à Bordeaux. Monté en partenariat avec IFI Peinture, l'AFPA et l'INSUP, il aura également pour vocation d'accompagner le développement de l’activité de refit sur le port de Bordeaux, et répondre aux besoins des entreprises telles Couach ou CNB, souligne Jérôme Verschave.

Un toit pour le RafaleA la rencontre du nautisme et de l'aviation, un autre chantier de qualification nouvelle chance en cours, a été mis à l'honneur ce jeudi : la rénovation de l'hydravion du Musée de Biscarrosse l'Albatros initié par la région, et qui va permettre au total la formation de 24 ajusteurs monteurs et 12 de peintres aéronautiques. Sur le premier groupe de 12 stagiaires 6 ont déjà trouvé un contrat ou une promesse de contrat... Une manière de démontrer aussi par l'exemple que l'activité d'Aérocampus sur la formation continue ne se dément pas pas plus que la formation initiale qui en cette rentrée 2016 accueille un nombre d'élèves et apprentis encore en hausse : 265 élèves. Au total, ce sont 45 000 personnes qui viennent se former sur le site, que ce soit directement auprès d'Aérocampus ou de l'un de ses nombreux partenaires présents sur son campus.
Un développement décliné de manière très concrète dans l'après-midi avec la pose de la première pierre d'un 3ème hangar à avion destiné, d'ici un an, à accueillir de nouveaux aéronefs, dont le Rafale.

Le Président d'Aérocampus et le Pésident de la Région pose la première pierre du 3ème hangar à avion d'Aérocampus à Latresne
 
Lire aussi : Le Grand Entretien: Jérôme Verschave, DG Aérocampus : « Une bulle où tout le monde de l'aéronautique se retrouve »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3715
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !