13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aérocampus : ça avance à Latresne

25/05/2017 | Le campus aéronautique et spatial de Latresnes a tenu ce mercredi son assemblée générale et détaillé les grands chantiers à venir. Ils sont nombreux.

1

10,733 millions, c'est le budget prévisionnel de l'année 2017 pour l'Aérocampus de Latresne, contre 8,438 millions en 2016, soit plus de deux millions de plus. Cette bonne santé financière, essentiellement portée par le développement des contrats et des partenariats internationaux, permet à la structure de multiplier les projets, des drones aux bateaux en passant par une implémentation dans un lycée de la métropole, celui de Saint-Médard-en-Jalles. Bref résumé de ce qui attend Aérocampus dans les mois à venir.

Aérocampus Aquitaine ne cesse pas de grandir : avec un budget prévisionnel établi à 10,7 millions d'euros (contre un peu plus de deux millions au départ), on pourrait déjà dire que la situation est positive. Mais on oublierait de dire que depuis 2016, le site inverse une tendance : celle des subventions et des ressources propres. Ces dernières sont en effet passées de 19% en 2011 à 75% en 2017, et les subventions accordées ont diminué en conséquence."La Région Aquitaine, propriétaire du site, a bien sûr été partenaire à 100% mais l'objectif pour nous était de faire la preuve qu'à travers ce qui naissait, on pouvait à la fois maintenir un service public et le développer tout en augmentant, grâce aux ressources propres, nos recettes privées", confirme Jérôme Verschave pour expliquer cette tendance. Le site de Latresne accueille aussi de plus en plus d'élèves : actuellement, ils sont 270 contre 93 à la reprise dont +11% des effectifs en apprentissage. En tout, 280 salariés travaillent sur le site au sein de plus d'une vingtaine d'écoles et centres de formation ayant accueilli 60 000 personnes en 2016. 

Fort Export

Il faut aussi noter un développement assez spectaculaire des recettes d'Aérocampus à l'international, passant de 121 606 euros en 2015 à 3,1 millions en 2016, ce développement étant toujours actif aujourd'hui notamment sur les questions de la règlementation (Lausanne, Genève, Mulhouse, Bâle), la certification (Washington), l'audit (Jakarta) ou encore le consulting (Singapour) sans oublier la présence de deux formations, Qatar et Émirats (acueillant des jeunes de 18 à 28 ans de la 3ème à Bac+1). Et cela semble aller en s'amplifiant compte tenu des projets actuellement en cours de développement. "On cherche actuellement 1,2 millions de mécanos et de pilotes sur le marché actuel. On a la chance d'être à la fois agréé et de pouvoir réellement nous déployer. L'objectif, c'est de continuer à grandir", continue le directeur d'Aérocampus. 

Ainsi, de nouvelles formations aéronautiques sont en train de voir actuellement le jour au Maroc, à Casablanca (au sein de l'Institut des Métiers de l'Aéronautique) dans les domaines aéro et spatial pour créer un "hub de formation" à destination du continent africain. Une nouvelle école sur le modèle d'Aérocampus, baptisée AeroSkills School, vera également le jour à Hyderabad, en Inde. Elle doit s'étaler sur pas moins de 300 hectares (comme précisé dans la convention signée en octobre) et bénéficier à la filiale locale d'Airbus ainsi qu'aux apprentis mécaniciens indiens en formation initiale et continue. Enfin, Aérocampus a accompagné en décembre l'entreprise Tunisair Technics pour le recrutement de 75 techniciens. 

"Pimp my ride"

Mais Aérocampus compte aussi se développer lui même, là encore au travers de nombreux projets. Ainsi, c'est près de 19 millions d'euros (18,82 millions) qui doivent être investis pour la construction d'un nouveau "pôle avionique", d'une salle modulable sur la cour supérieure du château, mises aux normes et aménagement divers venant compléter le tableau. La construction d'un troisième Hangar devrait tenir les délais et s'achever en février 2018. Le site accueillera également, à partir de janvier prochain, deux groupes appartenant aux "apprentis d'Auteuil" sur des formations "monteur ajusteur métal et composite" et "monteur cableur intégrateur". Mais l'"aéro" ne sera plus la seule corde à l'arc de ce site assez particulier en Europe. Un Naval Campus est déjà dans les cartons pour ce qui concerne la formation navale, Aérocampus faisant office de cabinet conseil pour organiser l'offre sur toute la façade Atlantique et une "vitrine" prévue pour être bretonne.

Le Drone Campus est, lui, déjà une réalité. Ouvert aux constructeurs, développeurs ou simple clients, il doit réunir plusieurs infractructures spécialisées et des organismes de formation dédiés. Et les premières opérations ont eu lieu : début mai, l'entreprise SkyBirdsView a mené des missions de formation au Congo et au Burkina Faso. Enfin, pour clôre la partie "développement du site", précisons qu'Aérocampus teste une nouvelle offre "loisir" baptisée "Junior" pour optimiser le taux d'occupation du site en périodes creuses et faire découvrir les métiers de l'aéronautique auprès de 10-17 ans. Le premier Summer Camp sera d'ailleurs lancé dès cet été (avec des séances de pilotage en simulateur, initiation, fabrication d'un planeur, réalité virtuelle et visites de sites spécifiques). Ce dernier est déjà complet sauf pour la dernière semaine d'août, preuve de la dynamique entourant le site (qui a encore de la marge, avec 10 000 mètres carrés encore constructibles). 

Vers une ouverture métropolitaine 

La dimension d'Aérocampus est aussi métropolitaine. En septembre, il utilisera 630 mètres carrés au sein de locaux du lycée Jehan Duperier de Saint-Médard-en-Jalles pour y animer un pôle câblage avec des formations initiales et continues. "Ce lycée était au départ un peu une sorte de concurrent; ça permet de lui redonner une visibilité et de désaturer nos hangars. On ne sait pas trop où l'on va avec ce projet, mais c'est un peu notre ADN", confire Jérôme Verschave. "L'enjeu, c'est d'amener les formations au plus prêt des territoires, aller explorer de nouveaux espaces pour les mutualiser. Il n'est pas exclu que sur la Rive Droite ou l'Entre Deux Mers, on puisse imaginer de nouveaux espaces similaires. On a tous bien compris que la meilleure façon de lutter contre un sentiment d'abandon ou de désertification, ce sont des initiatives comme celle-là" défend à son tour Catherine Veyssy, vice-présidente de la Région Nouvelle Aquitaine en charge de la formation professionnelle, en plein chantier sur un nouveau CPRDFOP (contrat de plan régional de développement des formations et d’orientation professionnelles) à l'échelle de la nouvelle région. 

Pour ce dernier souhait, il reste cependant en contradiction avec quelques projets d'Aérocampus. D'abord, le site labellisé "Data Space" ou campus spatial, d'abord envisagé à Floirac sur un site classé de douze hectares, ne se fera pas. C'est encore une fois Mérignac qui hérite du bébé, à travers une cité de l'aéronautique d'une vingtaine d'hectares, dans le cadre d'une Opération d'Intérêt Métropolitain. Une étude a d'ailleurs été lancée sur ce projet, ses conclusions devraient être rendues en fin d'année, mais on sait déjà que l'idée devrait s'articuler autour d'un espace muséographique exposant des pièces du Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine et un espace de formation aux métiers aéronautiques et aéroportuaires. Le directeur du site de Latresne explique cette décision par un souci de "transports en commun", on mise plus sur des questions politiques, Aérocampus ayant été mandaté pour réaliser une étude de faisabilité par la Métropole, la ville de Mérignac et la Région, notamment. Ces pespectives laissent en tout cas espérer le mieux pour Aérocampus et ses différentes déclinaisons qui poursuivent leur partenariat avec des entreprises pour développer toujours et encore l'offre d'apprentissage : environ une cinquantaine de nouvelles places vont en effet bénéficier d'un nouveau parcours de formation ingénieur (jusque Bac+5) avec la société Ionis, dès la rentrée prochaine.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
112340
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Visite de la Halle technologique de l'IUT Pays de l'Adour à l'occasion de son inauguration Economie | 06/05/2022

Très haut débit : Une nouvelle pépite technologique à l'IUT de Mont-de-Marsan

Danielle Sancier, déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine. Economie | 06/05/2022

Recrutement des cadres: entre sortie de crise et impacts de la guerre en Ukraine

Gaetan Longeon forme Amandine dans le cadre de Ma Cycloentreprise. Economie | 22/04/2022

Ma Cycloentreprise : En selle pour enrayer la pollution

Ces objets sont réalisés à partir de bois de récupération. Economie | 13/04/2022

Les Amis de la Dronne réinsèrent des publics éloignés de l’emploi en recyclant des bois de récupération

Image d'illustration - Rail voie ferrée - jonction Economie | 12/04/2022

Le pari de la ligne Bordeaux-Lyon se complique pour Railcoop

Florent Mouriéras (à gauche) directeur de Catalent Biologics a fait découvrir les nouvelles installations à Françoise Jeanson, vice-présidente de la Région. Economie | 11/04/2022

Limoges : Catalent Biologics inaugure sa nouvelle unité de production avec le soutien de la Région

L'entrepreneur québécois d'Optima Aéro, Toby Gauld et la directrice générale en France, Céline Marchal, s'installent au Pays basque pour recycler des pièces d'hélicoptères Economie | 06/04/2022

Le reconditionnement des pièces d'hélicoptères se pose au Pays basque

Le Multiple accueille quatre acteurs de l'économie sociale et solidaire à Périgueux, soit 7 salariés Economie | 04/04/2022

A Périgueux, le Multiple au service de l'économie sociale et solidaire

Colette Langlade, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine et Mali Maciag créatrice de la marque ''Cousu français'' à Pau Economie | 04/04/2022

Entreprises : Une Quinzaine de la création cousue main pour les porteurs de projet

Ils étaient près de 200 en début de semaine à l'hippodrome de Pau, pour participer au lancement du cluster Pyrénées Hydrogène. Economie | 30/03/2022

Neutralité carbone et autonomie énergétique : Béarn et Bigorre font le pari de l'hydrogène

le poulailler une Economie | 30/03/2022

Le Poulailler, nouveau tiers-lieu médocain et extension de la Cocotte minute a ouvert à Lesparre

Pendant trois jours, Nontron renoue avec des échanges autour des métiers d'art, du 1au 3 avril Economie | 29/03/2022

Les Métiers d'arts invitent à la découverte des gestes et des matières à Nontron (24)

Les ports de La Rochelle et de Brest utilisent le Geneseas et douze de plus seront en service cette année Economie | 23/03/2022

Haute-Vienne : Geneseas le premier robot solaire et connecté qui dépollue les ports

Les métiers de l'embouteillage font partie des métiers à découvrir dans le cadre de La Quinzaine des métiers de la vigne et du vin du 21 mars au 1er avril 2022 Economie | 21/03/2022

En Gironde, la filière viti-vinicole recrute

Les sept heureux patrons des startups lauréates de l’incubateur TiPi 535 Economie | 21/03/2022

TiPi 535, l’incubateur au plus près des start-ups du tourisme