aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Aéronautique et spatial en cadence accélérée

27/02/2017 | Après deux années sans vigueur, l'aérospatial a fortement accéléré le rythme de production en ex-Aquitaine et ex-Midi-Pyrénées.

L'aéronautique est en plein essor dans la région

Chaque année, en partenariat avec le pôle de compétitivité Aerospace Valley, les deux directions régionales de l’Insee Nouvelle-Aquitaine et Occitanie s’associent pour mener une enquête auprès des établissements de la filière aéronautique et spatial implantés dans le Grand Sud-Ouest. L'édition 2016 de cette enquête, qui comporte 3 études, vient d'être publiée et rend compte, depuis 2015 d'un dynamisme global de la filière, ayant entraîné une certaine tension sur l'emploi dans le gros millier d'entreprises qui compose la supply chain de l'aérospatial des deux régions. Des sous-traitant et partenaires du grand sud ouest situés sur 6 zones d'emploi que sont Toulouse (largement en tête avec 65 % des emplois), Bordeaux (14 %) puis Pau, Bayonne, Tarbes-Lourdes et Figeac.

En terme de structure la filière aéronautique et spatial du grand Sud-Ouest se compose de quelques donneurs d'ordre, véritable têtes de filière, et d'un très grand nombre d'entreprises sous-traitantes ou partenaires. Et pour cause sur les 1079 entreprises qui composent la filière sur ce territoire, 1064 appartiennent à la supply chain. Au total l'aérospatial en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, c'est un total de 130 000 salariés (à décembre 2015), soit 10 % de l'emploi total et 30 % de l'emploi industriel rappelle l'INSEE.
Une filière au panel d'activités large puisque l'aérospatial recouvre les activités d’études, de conception, de fabrication, de commercialisation ou certification de pièces, de sous-ensembles, d’équipements, de systèmes embarqués, d’outils matériels et logiciels spécifiques à la construction aéronautique et spatiale. A cette longue liste s'ajoute les activités de maintenance « lourdes » en condition opérationnelle des aéronefs. Mais en terme de répartition de l'emploi, c'est le secteur de la construction aéronautique et spatiale, avec plus de 51 000 salariés, qui est le premier employeur de la filière, devant celui de l'ingénierie et des activités scientifiques et techniques avec 29 037 salariés.

+8,3% de chiffre d'affaires pour la supply chainPour autant, après deux années de modération, c'est bien pour l'ensemble de la filière que l'activité et l'emploi reprennent de la vigueur. En 2015, la croissance de l'emploi est en moyenne de 2,5%, mais particulièrement marquée dans la chaîne d'approvisionnement, dont les effectifs progressent de 3,6% en 2015 soit 3 000 emplois supplémentaires, alors que dans les entreprises dites « têtes de filière », la croissance de l'emploi reste modérée (+ 0,4 %).
Un dynamisme de la chaîne d’approvisionnement aérospatiale du Grand Sud-Ouest en lien avec celui du chiffre d’affaires lié aux commandes des constructeurs et motoristes qui croît de 8,3 % en un an pour atteindre 12,2 milliards d’euros en 2015. Une accélération qui s’observe sur les deux anciennes régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, tant dans l'industrie que dans les services.
Sur l'aéronautique, les acteurs se sont adaptés à des évolutions divergentes des cadences de production d’avions, hausse pour l’A320 et baisse sur d’autres programmes aéronautiques (A330) ou de certains segments du marché (jets d’affaires, hélicoptères). Une adaptation globalement réussie puisque la croissance est solide est se renforce encore note l'Insee qui rappelle qu'en en 2015, les deux principaux constructeurs mondiaux enregistrent de nouveaux records de livraisons d’avions commerciaux : 635 appareils pour Airbus et 762 pour Boeing. Si la croissance se modère dans la métallurgie et pour les fabricants d’équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines, le chiffre d’affaires dédié à la maintenance marque également une forte hausse en 2015 enregistrant + 14,3 % contre -6 % en 2014.
Coté spatial, la concurrence commerciale et technique est toujours aussi vive sur un marché qui reste étroit. Pour autant dans le grand sud ouest, le chiffre d’affaires lié aux commandes du spatial atteint 680 millions d’euros en 2015, avec une activité qui reste bien orientée, en progression de 5%.

Un rythme qui empêche la diversificationL'INSEE glisse tout de même un bémol à cette enquête plutôt optimiste : « L’augmentation des rythmes de production ne permet pas à la supply chain d’approfondir sa diversification sectorielle ou géographique. » Un manque d'internationalisation ou de diversification qui place les entreprises en situation de dépendances potentiellement dangereuses et qui empêche le développement de nouvelles opportunités et donc de relance des activités. L'institut statistique constate en effet, que le client principal d’une entreprise de la supply chain régionale représente en moyenne 46 % de son chiffre d’affaires en 2015...
Pour autant bien conscientes que pour rester compétitives dans un environnement toujours plus exigeant, les entreprises de la supply chain participent à l’évolution industrielle. Ainsi, quatre entreprises sur dix ont engagé des travaux de recherche et développement (R&D) en 2015. Début 2015, 47 % des entreprises de la filière déclarent avoir innové depuis les deux dernières années.

Des perspectives d'embauches (encore) augmentéesSur les perspectives à venir, interrogés au printemps 2016, les chefs d’entreprise de la supply chain du Grand Sud-Ouest (GSO) estiment que leur activité destinée à la construction aéronautique s’accélère encore par rapport à l’année précédente. De quoi prévoir des embauches augmentées par rapport à 2015.
Coté spatial, les chefs d’entreprise de la chaîne d’approvisionnement indiquent que leur activité diminue au printemps 2016 par rapport à l’année précédente. Un repli qui affecte essentiellement les sociétés de services de Midi-Pyrénées ; mais dans l’industrie, au contraire, l’activité liée au marché spatial est en progression.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aerocampus

Partager sur Facebook
Vu par vous
6329
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !