Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aéroport Pau Pyrénées: premier bilan pour son délégataire Air'py

12/01/2018 | Voilà un an que la société Air'py a pris pour 12 ans le relais de la CCI (qui reste majoritaire à son capital) pour assurer la gestion de l'aéroport Pau Pyrénées, qui perd encore des passagers.

 le directeur général d'Air'py, Thierry Souchet, e président de la CCI Pau Béarn, Didier Laporte, Jean-Paul Brin, le président du syndicat mixte aéroportuaire et Jérôme Le Bris, Directeur Commercial Air'py

Si l'on se cantonne aux chiffres, le premier bilan d'Air'Py à la gestion de l'aéroport de Pau, ne devrait pas prêter à sourire. L'infrastructure poursuit sa perte de trafic... mais reste, à 75 passagers près, au dessus du cap des 600 000. Comparé à 2016, une baisse de 1,34%. Pour autant, c'est bien une certaine satisfaction qu'affichait ce 11 janvier, Jean-Paul Brin, le président du syndicat mixte aéroportuaire, le président de la CCI Pau Béarn, Didier Laporte, et le tout nouveau directeur général d'Air'py, Thierry Souchet qui prévoyaient pire. « L'érosion du trafic reste contenue grâce à notre politique de diversification qui a porté ses fruits plus rapidement que prévu », explique le Directeur qui ne perd pas de vue l'objectif confié à Air'py de parvenir à 850 000 passagers d'ici 2028. Pour ce faire un vaste plan d'investissements (16 M€) est aussi au programme en termes de travaux et services.

Côté bons points, « les résultats par ligne sont en phase avec les prévisions d'Air'py dans le cadre de son projet de gestion de l'aéroport », ou presque. Du côté de Paris CDG, l'aéroport a payé les frais d'une conjoncture à la baisse sur les voyages internationaux : le trafic est en baisse de 11,6% (148 844 passagers), suite à plusieurs réductions de capacité successives sur cette ligne par Hop!Air France, inspiré aussi par l'arrivée de la LGV Bordeaux-Paris. Cela dit, à compter du 25 mars prochain l'offre en siège devrait augmenter de 15% avec des avions de plus grande capacité. Une bonne nouvelle pour le Président du syndicat mixte, Jean-Paul Brin, qui outre l'expression de son mécontentement auprès du PDG Hop ! Air France a su également faire remonter celui des grands comptes voisin, tel Total ou Safran.
Mais 2017 enregistre également une petite baisse de trafic (-2,3%) sur la ligne Paris-Orly, qui là aussi reste plus contenue que prévue, grâce à un taux élevé de fidélisation. Les bonnes nouvelles viennent du côté de la ligne pour Lyon, en hausse de 5,4% et Marseille qui enregistre +2,5% de trafic. Sur Lyon les choses devraient encore se poursuivre, Hop Air France ayant annoncé le remplacement des appareils ATR à hélice de la ligne par des jets (l'un début février, l'autre fin mars), permettant ainsi d'assurer plus de rapidité, plus de confort, et globalement plus de régularité à une ligne qui subissait au goût des responsables de l'infrastructure, trop d'aléas en terme de panne et annulation.

Prospection et consolidation des lignes nouvelles
Côté diversification, trois nouvelles lignes ont été ouvertes en 2017 vers Nantes, Nice et Lilles, rappelle Thierry Souchet, « soit une de plus que nos prévisions », la ligne vers Marrakech a vu sa fréquence doublée, « un an plutôt que prévu ». Au total, 30 000 passagers sont passés par l'aéroport de Pau grâce à ces nouvelles lignes, soit une fois encore « plus que les prévisions initiales d'Air'py », assure la société, décidément très (trop ?) prudente dans ses ambitions. Sans oublier les vols saisonniers, vers les stations de ski, au départ de Lille, Nantes et Lannion, et la mise en place de navette vers les stations. Quant à la clientèle loisir (Corse, Marrakech et vols vacances) elle a doublé par rapport à 2016 atteignant 20 000 passagers. Un chiffre qui va encore sans doute s'améliorer notamment vers la Corse, puisqu'à compter du 16 juin, Bastia et Ajaccio, jusque-là desservis par un vol triangulaire, seront dissociés en deux vols direct, chaque samedi et sans escale, réduisant ainsi les temps de vol.
Pour 2018, la prospection des compagnies aériennes se poursuivra donc, afin de susciter la création de nouvelles lignes à l'horizon 2019. Pour autant, Thierry Souchet et son Directeur commercial Jérôme Le Bris préviennent : « C'est normalement un processus de long terme, mais l'exemple de nouveauté de cet hiver montre que des projets peuvent parfois se concrétiser en l'espace de seulement quelques mois... ». On n'est donc pas à l'abri de bonnes surprises. Mais les responsables n'oublient pas non plus l'objectif de consolidation des nouvelles lignes qui est « tout aussi primordiale ». Au total 18 destinations seront donc proposées en 2018 en vols direct au départ de Pau dont 7 en vols vacances (Baléares, Portugal, Madère, Sicile, Bulgarie, Malte et Irlande).

Modernisation de l'image de l'aérogare
Mais au delà des lignes aériennes, les projets 2018 se jouent aussi en termes de commerces, travaux et services. Sur les commerces et la restauration, c'est désormais la société Lagardère Travel Retail qui reprendra au 1er février l'exploitation du restaurant, du tabac-presse et des bars. Une reprise qui s'accompagne de travaux de rénovation et de ré-agencement des surfaces commerciales, au premier semestre, puis du restaurant dans la deuxième partie de l'année. Concernant la distribution automatique, l'appel d'offre lancé en 2017 a retenu un acteur local MHD, souligne le Président de la CCI, qui assure, au total « un beau projet de modernisation de l'image de l'aérogare et un élargissement des heures d'ouverture », le tout en conservant les personnels déjà en place.
Côté travaux, l'année 2018 sera marquée par la création d'un parking gros porteurs, pour un aéroport qui voit passer « environ 20000 mouvements aériens militaires par an, soit un peu plus du double des vols commerciaux », indique le Directeur. Au programme aussi, la réfection du taxiway entre avril et juillet, et des travaux de rénovation des parking pour l'aviation légère. 2018 verra aussi débuter les études de restructuration de l'aérogare qui du haut de ses 17 ans a bien besoin d'un toilettage. Une reconversion quant à elle planifiée pour les années futures.
Enfin côté services, sont dans les tuyaux, « pour les mois et les années à venir », l'achat et la mise en place d'une navette vers le centre-ville de Pau, en cohérence avec les arrivées d'avion effectives, plutôt qu'à des horaires fixes, ou des nouveaux services liés au stationnement, tels que la réservation de place, des bornes électrique, l'auto-partage, etc. Bonne nouvelle aussi pour 2018: l'accès au WIFI est nettement amélioré dès ce début d'année.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
21990
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !