Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

10/01/18 : Arbres arrachés sur le Technopole Agen-Garonne. Ste-Colombe-en-Bruilhois et l’Agglo d’Agen condamnent ces dégradations « gratuites et stupides » et souhaitent que ces actes soient sanctionnés. Une plainte sera déposée dans les prochains jours.

10/01/18 : La ville de Villeneuve-sur-Lot en Lot-et-Garonne vient de se voir décerner le label « Ville active et sportive » par le Conseil National des Villes Actives et Sportives (CNVAS).

10/01/18 : Oriane Guéna, l'épouse d'Yves Guéna, ancien maire de Périgueux et ancien ministre, est décédée dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 93 ans, 22 mois après son mari. Elle aussi résistante, elle avait accompagné Yves Guéna dans tous ses combats.

24/12/17 : C'est Jean-François Hirigoyen, un chef d'entreprise de 55 ans, qui a été élu par le Conseil municipal de Saint-Jean-de-Luz en remplacement de Peyuco Duhart, décédé des suites d'un AVC. "De là où il est, il me guidera dans mes fonctions a-t-il énoncé.

22/12/17 : L'équipe de France féminine de handball, récemment sacrée championne du monde après avoir battu la Norvège en finale mondiale, va venir jouer en Dordogne. Ce sera en mars 2019 au Palio de Boulazac lors de la Golden League.

18/12/17 : La Rochelle accueille son premier bus entièrement électrique. Il circulera les deux prochaines semaines sur la ligne Illico4, tranversant le centre historique de la ville. Ce bus silencieux et non polluant a été conçu dans les Deux-Sèvres par Heuliez

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/01/18 | Le parlement européen interdit la pêche électrique

    Lire

    Le parlement vient de se prononcer pour une interdiction totale de la pêche électrique... en réalité déjà interdite depuis 1998. Mais en 2007, les Pays-Bas avaient obtenu une dérogation pour cette pratique à titre expérimental.Dix ans plus tard la Commission prévoyait d’autoriser la pêche électrique dans toute l’Europe. Pour Virginie Dozière député RG "le vote par le Parlement des amendements que nous avons défendus marque un coup d’arrêt à la tentative scandaleuse de la Commission qui espérait généraliser une pratique destructrice, dont les dangers sont scientifiquement établis, pour le profit de quelques grands groupes"

  • 16/01/18 | Franck Ferrand, le maître de l’Histoire, à Villeneuve/Lot le 27 janvier

    Lire

    Franck Ferrand, qui nous mène quotidiennement « Au cœur de l’histoire », sur Europe 1, à travers son émission éponyme, se rend le samedi 27 janvier, au théâtre Georges Leygues de Villeneuve/Lot, à 20h30, pour son spectacle « Histoire ». Ce dernier vient de publier aux éditions du Courrier du livre : « 3 minutes pour comprendre les 50 dates clés de l’histoire de France ».

  • 16/01/18 | 2017, un grand cru pour la Cité du Vin

    Lire

    A l’aube de son 2ème anniversaire, en mars prochain, la Cité du Vin à Bordeaux dresse le bilan sur l’année passée. En 2017, elle a attiré 445 000 visiteurs, de 176 nationalités, 1100 groupes et 400 évènements privés. Côté presse, plus de 1000 journalistes français et étrangers y ont été accueillis. Les deux premières expositions temporaires, « Bistrot! De Baudelaire à Picasso », de mars à juin, et « le Vignoble Invité Géorgie, berceau de la viticulture » d’août à novembre, ont réuni 92 500 visiteurs.

  • 15/01/18 | Alain Juppé comme Dominique Bussereau s'éloigne des "Républicains"

    Lire

    Un Juppéiste la veille, Dominique Bussereau président de Charente maritime et de l'Association des départements de France qui « s'est mis en congé des Républicains », à tout le moins jusqu'aux Européennes de l'an prochain...Alain Juppé, lui-même, le lendemain qui lors des voeux à a presse, en réponse à une question, déclare : « je n'ai pas payé ma cotisation de 2017 et n'ai pas l'intention de payer celle de 2018. » Le maire de Bordeaux qui avait à ses cotés Dominique Bussereau lors de la création de l'UMP va, lui aussi, observer la position de LR dans la perspective des élections européennes.

  • 13/01/18 | Le pont François Mitterrand élargi à 2X 3 voies cette année

    Lire

    A l'occasion de voeux très sobres aux corps constitués, et en présence de Geneviève Darrieussecq secrétaire d'Etat aux armées, le préfet Didier Lallement a annoncé, se tournant vers Alain Juppé, l'élargissement cette année à 2X3 voies du pont François Mitterrand, jusque là en rupture avec la rocade du fait de pistes cyclables. Par ailleurs rappelant les 368 morts de 2017 sur les routes de Nouvelle Aquitaine et saluant la "décision courageuse du gouvernement" il a indiqué que le 80km/h entrerait en vigueur le 1° juillet sur l'ensemble du réseau girondin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aéroport Pau Pyrénées: premier bilan pour son délégataire Air'py

12/01/2018 | Voilà un an que la société Air'py a pris pour 12 ans le relais de la CCI (qui reste majoritaire à son capital) pour assurer la gestion de l'aéroport Pau Pyrénées, qui perd encore des passagers.

 le directeur général d'Air'py, Thierry Souchet, e président de la CCI Pau Béarn, Didier Laporte, Jean-Paul Brin, le président du syndicat mixte aéroportuaire et Jérôme Le Bris, Directeur Commercial Air'py

Si l'on se cantonne aux chiffres, le premier bilan d'Air'Py à la gestion de l'aéroport de Pau, ne devrait pas prêter à sourire. L'infrastructure poursuit sa perte de trafic... mais reste, à 75 passagers près, au dessus du cap des 600 000. Comparé à 2016, une baisse de 1,34%. Pour autant, c'est bien une certaine satisfaction qu'affichait ce 11 janvier, Jean-Paul Brin, le président du syndicat mixte aéroportuaire, le président de la CCI Pau Béarn, Didier Laporte, et le tout nouveau directeur général d'Air'py, Thierry Souchet qui prévoyaient pire. « L'érosion du trafic reste contenue grâce à notre politique de diversification qui a porté ses fruits plus rapidement que prévu », explique le Directeur qui ne perd pas de vue l'objectif confié à Air'py de parvenir à 850 000 passagers d'ici 2028. Pour ce faire un vaste plan d'investissements (16 M€) est aussi au programme en termes de travaux et services.

Côté bons points, « les résultats par ligne sont en phase avec les prévisions d'Air'py dans le cadre de son projet de gestion de l'aéroport », ou presque. Du côté de Paris CDG, l'aéroport a payé les frais d'une conjoncture à la baisse sur les voyages internationaux : le trafic est en baisse de 11,6% (148 844 passagers), suite à plusieurs réductions de capacité successives sur cette ligne par Hop!Air France, inspiré aussi par l'arrivée de la LGV Bordeaux-Paris. Cela dit, à compter du 25 mars prochain l'offre en siège devrait augmenter de 15% avec des avions de plus grande capacité. Une bonne nouvelle pour le Président du syndicat mixte, Jean-Paul Brin, qui outre l'expression de son mécontentement auprès du PDG Hop ! Air France a su également faire remonter celui des grands comptes voisin, tel Total ou Safran.
Mais 2017 enregistre également une petite baisse de trafic (-2,3%) sur la ligne Paris-Orly, qui là aussi reste plus contenue que prévue, grâce à un taux élevé de fidélisation. Les bonnes nouvelles viennent du côté de la ligne pour Lyon, en hausse de 5,4% et Marseille qui enregistre +2,5% de trafic. Sur Lyon les choses devraient encore se poursuivre, Hop Air France ayant annoncé le remplacement des appareils ATR à hélice de la ligne par des jets (l'un début février, l'autre fin mars), permettant ainsi d'assurer plus de rapidité, plus de confort, et globalement plus de régularité à une ligne qui subissait au goût des responsables de l'infrastructure, trop d'aléas en terme de panne et annulation.

Prospection et consolidation des lignes nouvelles
Côté diversification, trois nouvelles lignes ont été ouvertes en 2017 vers Nantes, Nice et Lilles, rappelle Thierry Souchet, « soit une de plus que nos prévisions », la ligne vers Marrakech a vu sa fréquence doublée, « un an plutôt que prévu ». Au total, 30 000 passagers sont passés par l'aéroport de Pau grâce à ces nouvelles lignes, soit une fois encore « plus que les prévisions initiales d'Air'py », assure la société, décidément très (trop ?) prudente dans ses ambitions. Sans oublier les vols saisonniers, vers les stations de ski, au départ de Lille, Nantes et Lannion, et la mise en place de navette vers les stations. Quant à la clientèle loisir (Corse, Marrakech et vols vacances) elle a doublé par rapport à 2016 atteignant 20 000 passagers. Un chiffre qui va encore sans doute s'améliorer notamment vers la Corse, puisqu'à compter du 16 juin, Bastia et Ajaccio, jusque-là desservis par un vol triangulaire, seront dissociés en deux vols direct, chaque samedi et sans escale, réduisant ainsi les temps de vol.
Pour 2018, la prospection des compagnies aériennes se poursuivra donc, afin de susciter la création de nouvelles lignes à l'horizon 2019. Pour autant, Thierry Souchet et son Directeur commercial Jérôme Le Bris préviennent : « C'est normalement un processus de long terme, mais l'exemple de nouveauté de cet hiver montre que des projets peuvent parfois se concrétiser en l'espace de seulement quelques mois... ». On n'est donc pas à l'abri de bonnes surprises. Mais les responsables n'oublient pas non plus l'objectif de consolidation des nouvelles lignes qui est « tout aussi primordiale ». Au total 18 destinations seront donc proposées en 2018 en vols direct au départ de Pau dont 7 en vols vacances (Baléares, Portugal, Madère, Sicile, Bulgarie, Malte et Irlande).

Modernisation de l'image de l'aérogare
Mais au delà des lignes aériennes, les projets 2018 se jouent aussi en termes de commerces, travaux et services. Sur les commerces et la restauration, c'est désormais la société Lagardère Travel Retail qui reprendra au 1er février l'exploitation du restaurant, du tabac-presse et des bars. Une reprise qui s'accompagne de travaux de rénovation et de ré-agencement des surfaces commerciales, au premier semestre, puis du restaurant dans la deuxième partie de l'année. Concernant la distribution automatique, l'appel d'offre lancé en 2017 a retenu un acteur local MHD, souligne le Président de la CCI, qui assure, au total « un beau projet de modernisation de l'image de l'aérogare et un élargissement des heures d'ouverture », le tout en conservant les personnels déjà en place.
Côté travaux, l'année 2018 sera marquée par la création d'un parking gros porteurs, pour un aéroport qui voit passer « environ 20000 mouvements aériens militaires par an, soit un peu plus du double des vols commerciaux », indique le Directeur. Au programme aussi, la réfection du taxiway entre avril et juillet, et des travaux de rénovation des parking pour l'aviation légère. 2018 verra aussi débuter les études de restructuration de l'aérogare qui du haut de ses 17 ans a bien besoin d'un toilettage. Une reconversion quant à elle planifiée pour les années futures.
Enfin côté services, sont dans les tuyaux, « pour les mois et les années à venir », l'achat et la mise en place d'une navette vers le centre-ville de Pau, en cohérence avec les arrivées d'avion effectives, plutôt qu'à des horaires fixes, ou des nouveaux services liés au stationnement, tels que la réservation de place, des bornes électrique, l'auto-partage, etc. Bonne nouvelle aussi pour 2018: l'accès au WIFI est nettement amélioré dès ce début d'année.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1884
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !