Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

13/11/20 : Les élections régionales et départementales prévues en mars auront très vraisemblablement lieu en juin suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Louis Debré qui a remis son rapport au premier ministre: option retenue par le gouvernement.

13/11/20 : Ce samedi 14 novembre, de 14h à 16h, associations, familles, professionnels de la santé et de l’éducation, vont manifester de l'Hôtel de ville au rectorat. Ils sont contre l'instruction à l'école obligatoire pour tous dès 3 ans. + d'info

12/11/20 : Confinement: Il serait irresponsable de lever ou d'alléger le dispositif actuel a déclaré le premier ministre, lequel a ajouté qu'un allégement strictement réservé aux commerces pourrait être envisagé le 1°décembre.

09/11/20 : Dans le cadre du reconfinement, la Ville de Bayonne et son maire J.R. Etchegaray ont aménagé 45 box au Palais des sports de Lauga pour accueillir les sans abri. Les lits ont été fournis par le 1er RPIma et dispositif assuré par l'association Atherbea

09/11/20 : Mme Estelle Leprêtre, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale du Morbihan, est nommée sous-préfète de Jonzac en Charente-Maritime. Elle prendra ses fonctions le 23 novembre prochain.

05/11/20 : Charente-Maritime : suite à l'élection à la fonction de sénateur de Mickaël Vallet, ex président de la communauté de communes de Marennes, Patrice Brouhard, maire du Gua, a été élu président de la collectivité, lors du conseil communautaire ce jeudi.

05/11/20 : Avec la multiplication des cas de grippe aviaire en Europe, le Ministère de l'agriculture a passé en niveau d'alerte élevé 46 départements, dont la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Landes et les Pyrénées Atlantiques.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/11/20 | "Urgence sociale": des élus locaux et écolos interpellent J. Castex

    Lire

    Plusieurs élus locaux écologistes ont écrit au Premier ministre. Ils s’unissent pour faire face à la crise sociale qui découle de la crise sanitaire. Afin d’essayer de contrer des chiffres conséquents, "mettre en oeuvre une chaine de solidarité véritablement inconditionnelle est une priorité, une urgence". Que ce soit des aides sur l’accès au logement, l’hébergement d’urgence, l’aide alimentaire ou toute forme de précarité, ces élus demandent de l’aide et du soutien de la part de l’État. Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, Florence Jardin, Présidente de Grand Poitiers et Léonore Moncond’huy, Maire de Poitiers sont de ceux-là.

  • 23/11/20 | Val de Garonne Agglomération : un 2ème Plan de soutien à l’économie spécial COVID‐19

    Lire

    Dans la continuité du Plan de soutien n°1 ouvert en mai dernier suite au premier confinement (530 000 € attribués), Val de Garonne Agglomération déclenche un Plan de soutien n°2 mobilisant 800 000 € en faveur de l’économie locale durement touchée par la crise sanitaire. Ce 2ème Plan de soutien, planifié de mi-novembre 2020 à fin juin 2021, comporte 3 mesures de prêts à 0%.

  • 23/11/20 | Lescar dit stop aux violences faites aux femmes

    Lire

    Stop aux violences à l’égard des femmes. Le centre commercial Lescar s’engage dans cette cause en accueillant du 23 au 26 novembre, une exposition sur ce thème. C’est aux côtés de la direction départementale aux droits des femmes et à l’égalité et l’association Du côté des femmes que Lescar agit. Des affiches de l'ouvrage En chemin sont exposées. Différents thèmes sont abordés comme le mariage forcé, le viol, le consentement. Le but est de sensibiliser, libérer la parole des femmes, informer et dans l’idéal, participer à une prise de conscience et de responsabilité collective.

  • 23/11/20 | Financement acté pour la voie verte entre Marmande et Casteljaloux

    Lire

    Dans le cadre de son aide baptisée « Grands équipements structurants de rayonnement régional ou national », le Conseil départemental participe au financement de la voie verte entre Marmande et Casteljaloux à hauteur de 565 441 €, Val de Garonne agglomération (VGA) pour un montant de 417 491 € et la Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne (C3LG) pour 147 950 €. D’un montant global de 5 654 416 €, la maitrise d’ouvrage de ce projet est assurée par VGA et C3LG, chacune sur leur périmètre géographique.

  • 22/11/20 | Rochefort : le centre de gestion des écoles de gendarmerie prend du galon

    Lire

    Le commandement des écoles de la gendarmerie nationale (GEGN) de Rochefort, dédié à la gestion des formations, des ressources humaines et des finances de 22 écoles et centres de formation de la gendarmerie, était appelé à disparaître. Le ministre de l'Intérieur a finalement annoncé cette semaine maintenir et même renforcer ses fonctions. Le service dédié à l'ingénierie des formation et du recrutement, basé à Issy (92), va rejoindre la structure, avec 60 équivalents temps-plein, d'ici 3 ans.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Agnès Pannier Runacher interpellée par la situation des papeteries de Condat

14/08/2019 | En visite mercredi à Montignac (24) où elle s'est rendue à la fabrique de pastels Girault, la secrétaire d'état a été interpellée sur la situation de Condat.

La secrétaire d'état, Agnès Pannier Runacher, à sa sortie de son entretien avec l'intersyndicale de Condat

En visite mercredi en Dordogne, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'état auprès du ministre de l'économie, devait parler d'artisanat et exclusivement mais la situation des papeteries de Condat, en proie à des difficultés s'est vite invitée dans les débats avec les élus et les parlementaires présents. Après avoir rencontré les représentants de l'intersyndicale de l'entreprise, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé la tenue d’une réunion le 28 août avec le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, Jean-Pierre Floris, à propos de l’avenir du site, qui emploie 500 salariés.

 Les papeteries de Condat au Lardin Saint Lazare, qui appartiennent au groupe Lecta (leader dans la fabrication et la distribution de papiers spéciaux pour étiquettes et emballages souples)  avec ses 500 salariés, est le premier employeur privé du département de la Dordogne. Le site périgourdin est en proie à d'importantes difficultés. Les usines françaises fabriquant du papier couché, n'ont plus réellement le vent en poupe, surtout après la fermeture de l'usine d'Argo Wiggins à Bessé-sur Braye. Unaniment, les élus du département et les parlementaires, malgré leurs divergences, se mobilisent depuis plusieurs semaines pour sauver cette entreprise, installée en secteur rural.
Lors de sa visite en Dordogne, qu'elle ne devait consacrer au départ qu'à la promotion de l'artisanat et à l'excellence du savoir-faire francais (nous y reviendrons),  Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'état auprès du ministre de l'économie, a été interpellée par les élus dès sa descente de voiture. D'emblée, elle a tenu à rassurer en soulignant qu' "on va se battre pour sauvegarder cette usine, appellant l'actionnaire à prendre ses responsablités." L'inquiétude est telle que les élus du Périgord se sont mobilisés au cours de l'été pour réclamer l'intervention du chef de l'état. Ils lui ont écrit en ce sens. Dominique Bousquet, maire de Thenon et président de la Communauté de communes, tient à rappeler que Condat, c'est plus de 2000 emplois induits sur les départements de la Dordogne et de la Corrèze toute proche, et Condat représente 25 % des revenus de la collectivité locale.  

 Actuellement, sur le site, une ligne de fabrication, la 8 est arrêtée. Face aux difficultés des usines fabriquant du papier couché, le groupe Lecta a prévu d'investir et de reconvertir cette ligne sur la fabrication de papiers pour étiquettes autocollantes. "Nous avons les savoir faire et les essais ont été concluants, précise Patrice Loiseau, de la CFE CGC. Sauf que la reconversion de la ligne de production suppose un changement de process industriel et de lourds investissements. En décembre dernier, le gouvernement a promis une aide d'un montant de 35 millions d'euros, sous la forme d'une aide à la transition énergétique.  Sauf que cette promesse est aujourd'hui contrariée par la Commission européenne  : Bruxelles bloque le versement de ces 35 millions d'euros par l'Etat français.

 
Une réunion le 28 août
 

 Finalement, les représentants de l'intersyndicale des papéteries de Condat, ont pu rencontrer la représentante du gouvernement et exprimer leur inquiétude quant à l'avenir du site périgourdin. "Sans ces 35 millions, il n'y aura pas les investissements prévus et c'est la fermeture qui menace," résument -ils.  Agnès Pannier-Runacher a tenu à rassurer en précisant que le gouvernement suit de près la situation. Elle a annoncé la tenue du réunion le 28 août prochain avec les élus, la direction du groupe Lecta, les représentants de l'intersyndicale. "Le principal objectif est d'avoir un calendrier de travail, les différents scénarios sur lesquels on peut travailler de façon à donner un maximum de lisibibilité aux salariés. Notre but est de maintenir Condat. L'Etat est prêt à faire l'effort mais il faut un projet industriel qui soit suffisamment robuste pour que la Commission européenne puisse l'accepter. 

Du coté des représentants des salariés, on ne cache pas l' inquiétude grandissante. "La secrétaire d'état a tenu à  rassurer. Pour l'instant, on n'a rien de concret, même si l'annonce de la réunion du 28 août est une bonne chose, indique le représentant de la CGT.  "La surprise vient du fait qu'on nous a toujours dit que c'était un beau projet industriel qui tenait la route, sauf qu'aujourd'hui rien n'est moins sûr et les 35 millions sur la table, c'est pas fait.  Et nous sommes dans une conjoncture dévaforable, avec une usine du groupe en Italie, qui accuse des gros problèmes de production et qui pénalise les comptes du groupe. Les comptes de Lecta sont dans le rouge, par conséquent, les comptes de l'usine aussi. L'Etat et l'Europe veulent des garanties",  indique Patrice Loiseau, CGC CFE. La tenue de la réunion du 28 août semble décisive pour l'avenir des papeteries de Condat, surtout que l'échéance qui a été communiquée aux salariés est fixée entre la mi et la fin septembre. 

 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5905
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le préfet de la Dordogne, Frédéric Perissat, attentif lors de sa visite aux technologies de l'usine SOCAT à Terrasson, filiale de Delmon Group Economie | 21/11/2020

La SOCAT, une entreprise tournée vers l'avenir lauréate de France Relance

Laurent Oudot, Alain Rousset et Éléna Poincet dans les bureaux de Tehtris Economie | 19/11/2020

Cybersécurité : Tehtris une PME française dans la cour des grands

La coopération agricole assure qu'il n'y aura pas de pénurie et appelle à consommer français - image d'illustration Economie | 05/11/2020

Re-confinement: la Coopération agricole en appelle à la solidarité des consommateurs, de la grande distribution et de l'Etat

manif des commerçants Bayonne Economie | 05/11/2020

Commerçants et restaurateurs ouvrent...leur amertume et leur angoisse à Bayonne

confinement acte 2 : l'agglomération de Pau réactie ses mesures de soutien aux entreprises et aux commerces Economie | 03/11/2020

L'agglo de Pau réactive ses mesures de soutien aux commerces et aux entreprises

Arnaud Montebourg, Emmanuel Grenier et Arnaud Leroy Economie | 30/10/2020

World Impact Summit : « La transition écologique n’est pas une punition » selon Arnaud Leroy (ADEME)

L'équipe du service RH de l'entreprise éphémère Créativ'Béarn à Mourenx Economie | 23/10/2020

Créativ'Béarn : "Un pour tous et tous pour un" sur la recherche d'emploi

Le site Saft de Poitiers a inauguré un nouveau bâtiment de production d'électrolyte ce 7 octobre 2020 Economie | 22/10/2020

Saft fait de Poitiers une capitale mondiale de l’électrolyte

Le hangar de la Maison du tri de Bordeaux, située dans les locaux de l'Atelier D'éco Solidaire Economie | 21/10/2020

Les Maisons du tri : de nouveaux lieux de collecte pour recycler ses meubles

Les nouvelles suites du Club Med de La Palmyre, sorties de terre l'hiver dernier Economie | 19/10/2020

Club Med Atlantique, un si cher projet inauguré en grande pompe

Forum de l'aéronautique Anglet Economie | 19/10/2020

Aéro & Industrie s'exposent à Anglet pour redonner le moral à l'aéronautique

Neuf abattoirs dont celui de Thiviers est partenaire du projet Economie | 16/10/2020

En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir s'engage pour des peaux de qualité

Data17, le nouveau data-center de Saint-Jean d'Angély a été inauguré en présence d'élus du Département, de la CdC Vals de Saintonge et de la Ville de Saint-Jean d'Angély Economie | 10/10/2020

Le 4e data-center de la région ouvre ses portes à Saint-Jean d’Angély

Gershon Pinon, Julien Micheau et Laure Duprat, associés et fondateurs d'Hypnoledge Economie | 08/10/2020

Hypnoledge : l’hypnose pour s’ouvrir sur le monde

La Banque de France a présenté à Limoges les perspectives économiques de la rentrée Economie | 07/10/2020

Des perspectives économiques revues à la baisse en Nouvelle-Aquitaine