aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Grande Région - Agriculture, forêt-bois : l'union fait la force

08/03/2015 | La future grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes s'impose au premier rang des régions agricoles d'Europe, avec une ferme au chiffre d'affaires de 11 Mds d'euros.

Paysage de Poitou-Charentes, grandes cultures et au premier plan, un vignoble à Avy destiné au Cognac et au Pineau des Charentes

Avec ses 84000 km2, la future région née de la fusion entre Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes sera bel et bien la plus grande des nouvelles régions françaises. Dans un tel espace, il est facile de constater les diversités des territoires et le manque apparent de cohérence des activités économiques exercées. Pourtant, en y regardant de plus près, il semble que cette diversité soit la source d'une complémentarité faisant de la future Région un territoire d'excellence agricole et gastronomique au niveau européen. C'est l'image en tout cas, qui ressort du portrait agricole de cette future grande région, qui, réunissant les forces de chacune, s'équilibre sur ses bases et s'impose comme la première région agricole d'Europe avec un chiffre d'affaires de 11 Mds €.

A compter du 1er janvier 2016, La future région Aquitaine Limousin Poitou-Charente (ALPC) collectionnera les palmarès en matière agricole. D'abord en termes de superficie et de valeur globale de sa ferme. Avec 4,2M ha de surface agricole, l'ALPC est la plus vaste région agricole de France, et la troisième au niveau européen après Castille-et-Leon (5,4M ha) et l'Andalousie (4,4M ha). Mais au regard de la valeur de sa production, 11Mds € tout de même, cette future ferme taille XXL, sera la première d'Europe.

Une future ferme non seulement riche de sa diversité mais aussi équilibrée sur ses fondamentaux. En effet, jusque là, les trois régions non encore réunies ont chacune une spécialisation agricole relativement forte avec pour conséquence un chiffre d'affaires agricole qui repose essentiellement sur une filière réalisant la moitié, voire plus, du résultat régional annuel. Les chiffres fournis par le service statistique de la DRAAF, révèlent en effet qu'en Aquitaine, la viticulture représente 49% du chiffre d'affaire régional ; en Poitou-Charentes, ce sont les grandes cultures qui portent 50% de la valeur de la production régionale, quand en Limousin, 62% du chiffre d'affaires de sa ferme régionale est à mettre sur le compte de l'élevage. Au total, le regroupement permettra donc de rééquilibrer le poids des filières pour un ensemble régional plus diversifié.

2ème vignoble français, des vins de Loire à l'Irouleguy basqueDans cette future super région aux douze départements, céréales et vignes pèseront au total 6,6Mds € et les productions animales 3,2Mds €. Dans le détail coté végétal, ALPC sera, en surface, la première région française sur le maïs (n°1 aussi en Europe) et le tournesol (2ème en Europe) et la 2ème région céréalière. Elle sera également la 2ème région viticole portant près de 20% des surfaces nationales pour une palette de vins de qualité dont certains comme Cognac et Bordeaux, sont déjà mondialement connus. Au niveau européen, le riche vignoble d'ALPC (4,1 Mds €) englobant certaines AOP des vins de Loire, jusqu'à l'Irouleguy basque, se placera en 3ème position derrière la Castille et Midi-Pyrénées – Languedoc-Roussillon (MPLR).
La grande région sera également le deuxième verger de France, bénéficiant d'une place de leader sur de nombreuses productions telles que l'asperge, les carottes, la fraise, le kiwi, le maïs doux,...

Troupeau de race Limousine, près de Rempnat dans le Limousin (Haute-Vienne)


155 signes officiels d'identification de qualité et d'origineDu côté des productions animales, là encore, AMPC n'aura pas à rougir, la région sera n°1 sur l'élevage caprin (36% de la production française), sur la production bovine et ses nombreuses races (Blonde d'Aquitaine, Limousine, Bazadaise, Parthenaise), numéro 1 exaequo pour les ovins lait et viande avec avec notre voisine "MPLR", et en 3ème place sur les volailles de chaire et la filière gras. Par ailleurs, la future région pourra se prévaloir de la première place pour la production d'huître, de truites et de caviar.

Au delà de la diversités des productions, la grande ALPC peut se prévaloir d'un autre atout en terme de valorisation de ses productions : la coexistence de 155 signes officiels d'identification de qualité et d'origine, qui une fois de plus hisse la grande région sur la première marche du podium, et promet quelques belles découvertes gastronomiques pour les habitants unifiés... Enfin, un dernier classement ne doit pas être oublié: le Bio pour lequel, la future grande région se place une fois encore dans le top 3, tant pour le nombre de producteurs que pour les surfaces en bio ou en conversion.

Des IAA puissantes à l'exportMais qui dit agriculture, dit dans sa suite logique industrie agroalimentaire et commerce de gros. Et là encore, la future grande région ne démérite pas avec un chiffre d'affaire de 29Mds €. Sur l'ensemble des 175 000 emplois que représentera l'agri-agro dans la future région, 50 000 sont portés par l'agroalimentaire qui est ainsi en premier employeur industriel de la Région.

Un poids lourd de près de 10 000 établissements, dont le nom de certains résonnent bien souvent au niveau national et international. Au rang des plus de 250 salariés, citons par exemple Blédina ou Madrange dans le Limousin, Lindt, Delpeyrat ou Labeyrie en Aquitaine, Marie surgelés, Gastronome ou Hennessy en Poitou-Charentes. Une industrie en effet puissante à l'export qui y réalise un chiffre d'affaires de 7,5Mds € et place ainsi l'ALPC au premier rang des régions pour la valeur des exportations. Pour autant, souvent liées à une coopération agricole puissante, les IAA de la future région restent inscrites dans des logiques de proximité avec les territoires. Un autre point fort et commun aux trois régions bientôt réunies.

Massif des Landes de Gascogne à La Test de Buch en Gironde (Aquitaine)

Forêt-Bois: un poids économique et social majeur au niveau nationalEnfin, si ALPC sera la plus grande région agricole de France, elle en sera également la plus grande forêt. Avec 34% de sa surface boisée (soit 3M ha), elle est en effet bien au dessus de la moyenne nationale qui avoisine les 28%. Une forêt très morcelée puisque environ 600 000 propriétaires privés la détiennent à 90%. Là encore la réunion des trois régions rééquilibrera les complémentarités entre résineux du Massif Landes de Gascogne, et feuillus du Limousin et de Poitou-Charentes.

ALPC, sera également la première région pour la production et la transformation du bois, avec une récolte représentant près de 30% de la récolte nationale et un chiffre d’affaires cumulé de 5Mds € pour la filière forêt-bois (de la production à la deuxième transformation). La future région se positionne ici au 2ème rang des régions exportatrices avec 1,6Mds € en 2013. En outre, elle rassemble 69 000 salariés (de la sylviculture à la commercialisation de gros), soit au total, 20% des emplois en France impliqués dans la filière. Autant dire un poids économique et social majeur dans la filière bois-forêt au niveau national.

Logo Région Aquitaine
 
En partenariat avec le
 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : cobber 17

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2191
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 09/03/2015

C'est sûr qu'en additionnant trois Régions on additionne leurs productions et on obtient des chiffres "XXL" et une économie moyenne plus diversifiée. Si on veut aller encore plus loin, on doit fondre toutes les Régions en une, qui par chance aurait un nom déjà très connu : "la France".

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !