« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

27/08/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges ce jeudi matin au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

27/08/15 : Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, se rendra en visite officielle au Pays Basque le vendredi 28 août. Après la sous-préfecture de Bayonne, il visitera le centre de coopération policière et douanière de Hendaye et la Police aux frontières.

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

14/08/15 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, 17 personnes ont été tuées lors d'un accident de la route entre les mois de janvier et de juillet 2015. Ce chiffre était de 25 en 2014 pendant la même période. Depuis janvier dernier,464 personnes ont été blessées. + d'info

13/08/15 : Comme nous l'avions annoncé il y a trois semaines, Nicolas Brusque ancien joueur du BO a été confirmé aujourd'hui président du Biarritz Olympique Pays Basque en remplacement de Serge Blanco qui l'avait désigné comme dauphin.

11/08/15 : Le stade d'eaux vives de Pau accueillera la finale de coupe du monde de canoë-kayak slalom du jeudi 13 au dimanche 16 août. Un festival de l'eau vive comprenant spectacles et animations y sera organisé à cette occasion. + d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/08/15 | Bordeaux: la Promenade Sainte-Catherine bientôt ouverte

    Lire

    Après plus de quatre ans de travaux, la Promenade Sainte-Catherine ouvrira ses portes cet automne avec notamment une ouverture au public annoncée le 25 septembre prochain et une inauguration prévue quelques jours plus tard, le 8 octobre. Situé en hyper-centre de Bordeaux, au niveau du haut de la Rue Sainte-Catherine et la Rue Porte-Dijeaux, ce nouveau centre commercial regroupera plus de 30 enseignes, magasins et restaurants, notamment un Starbucks Coffee ou un Lego Store, deux nouveaux venus dans le paysage commercial bordelais.

  • 28/08/15 | La garbure et le sel ouvrent les fêtes béarnaises de septembre

    Lire

    La garbure, cette soupe au chou dans laquelle on retrouve également des viandes confites ainsi que l'incontournable haricot tarbais est l'une des valeurs sûres de la culture béarnaise. Chaque année, un championnat du monde lui est consacré à Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques. Sa prochaine édition aura lieu le 5 septembre, toute la journée, à partir de 10 h. Elle sera suivie du 10 au 13 septembre par un autre grand rendez-vous : la fête du sel organisée à Salies-de-Béarn. Rens : septembre-en-bearn.com

  • 28/08/15 | Opéra National de Bordeaux: changement du rôle-titre pour l'opéra Don Carlo qui ouvrira la saison

    Lire

    Annoncé en ouverture de la saison lyrique 2015-2016 de l'Opéra National de Bordeaux, sous la direction d'Alain Lombard et dans une mise en scène de Charles Roubaud, le célèbre opéra Don Carlo de Verdi sera programmé à l'Auditorium du 24 septembre au 2 octobre 2015. Petit changement à préciser quant à la distribution, le rôle-titre initialement interprété par Carlo Ventre sera finalement porté par Leonardo Caimi pour cause de maladie.

  • 28/08/15 | Gros contrat et satisfaction pour le chantier naval Couach

    Lire

    Après le Président du Conseil départemental, Jean-Luc Gleyze estimant que "la Gironde peut se réjouir de l'excellente nouvelle économique et sociale" portée par le chantier naval Couach de Gujan Mestras, c'est le Ministre de l'Economie qui a exprimé sa satisfaction ce 27 août lors de sa venue à Léognan, soulignant "la qualité de l'entreprise et sa force technologique". En début de semaine, l'entreprise a confirmé la construction de 79 intercepteurs pour la marine saoudienne via un contrat de sous-traitance avec le groupe allemand Lürssen. Pas de chiffres révélés mais assurément l'un des plus gros contrat réalisé par Couach.

  • 27/08/15 | Une rame de tramway "sénégalaise" inaugurée à Bordeaux Bastide

    Lire

    C'est cet après-midi que s'est déroulée l'inauguration officielle d'une nouvelle rame de tramway, la cinquante-quatrième baptisée au nom d'une ville internationale jumelée avec l'une des communes de la Métropole. Cette fois, la rame portera le nom de Foundiougne, ville sénégalaise jumelée avec Martignas-sur-Jalle. En tout, c'est près d'une cinquantaine de rames qui composent le réseau TBC, et d'autres rames devraient être "jumelées" dans les prochains mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Agrimip sud ouest innovation, un an de bon bilan et de projets pour l'innovation agro-industrielle

01/03/2013 | Le pôle de compétitivité de la filière agro industrielle fête la première année de son alliance à la région Aquitaine le 21 mars prochain à Gradignan.

Thierry Blandinières, Fernando Leal-Calderon et Patrice Roché, respectivement membres du Bureau et Directeur d’Agrimip Sud Ouest innovation

Thierry Blandinières, Fernando Leal-Calderon et Patrice Roché, respectivement membres du Bureau et Directeur d’Agrimip Sud Ouest Innovation, ont de quoi sourire. Voilà un an que grâce à l’alliance entre la Région Aquitaine et le pôle de compétitivité initialement midi-pyrénéen, celui-ci a atteint une dimension interrégionale, le plaçant haut dans la liste des pôles pouvant prétendre à une reconnaissance mondiale. Un an après ce rapprochement, les trois hommes tirent le bilan et présentent quelques-uns des projets représentatifs de l’excellence du pôle en matière d’innovation agro-industrielle.

Comme le rappelle Patrice Roché, le pôle de compétitivité Agrimip est «tourné vers l’innovation et les retombées économiques au service de l’agroalimentaire». C’est la stratégie «des agrochaines», qui partant de la demande ou des besoins du marché, cherche à créer par l’innovation, une chaine de valeur tout le long de l’ensemble des maillons d’une même filière agricole et agroalimentaire.

30% d'entreprises aquitaines adhérentes en un an«Une stratégie qui a dès le départ convaincu de nombreuses entreprises d’Aquitaine à adhérer au pôle de compétitivité», indique Thierry Blandinières qui est aussi le Président de l’ARDIA Aquitaine (Association Régionale des Industries Alimentaires). Et pour preuve, sur les 186 entreprises adhérentes au pôle, 30% sont aquitaines. «Et nous souhaitons continuer à les faire adhérer. C’est à nous d’aller vers les TPE-PME pour qu’elles comprennent le concept» souligne-il. Quant à l’équilibre entre entreprises aquitaines et midi-pyrénéennes, il devrait être atteint «dans 2 ans».
Coté recherche, Fernando Leal-Calderon, (Directeur de recherche de l'ENSCBP) ne voit lui aussi que des avantages. S’ouvrir à l’Aquitaine «c’est allier les forces de la recherche des deux régions, qui ont toutes deux de très fortes compétences. Bordeaux et Toulouse sont dans le top 10 des Universités françaises, et ont toutes les deux bénéficié des Idex et Labex» mis en place dans le cadre du grand emprunt; autant dire «une bonne moisson de financements de l’Etat», se satisfait-il. Au total le pôle interrégional regroupe 306 organismes de recherche!

"Répondre aux enjeux à la fois économique, politique et sociétal"Coté projets, les choses vont bon train, et à l’occasion de l’assemblée générale, quatre projets portés par le pôle de compétitivité seront présentés aux adhérents. Ces projets seront en outre soumis à un jury de 90 lycéens en agronomie. Une manière pour le pôle de sensibiliser à la forte dimension innovante de l’agroalimentaire. Premier de ces projets: «Maiséo», qui vise à offrir «des solutions techniques aux agriculteurs pour mettre la bonne dose d’eau au bon moment à la parcelle près», explique Thierry Blandinières. L’idée : «allier économie d’eau et agriculture de précision» grâce à l’innovation, afin de ne pas sacrifier production, filière et emplois sur l’autel de la protection de la ressource. Ce projet lancé en début d’année avec de nombreux partenaires répond aux enjeux à la fois économique, politique et sociétal» s’enthousiasme-t-il.
Autre projet mis en avant : «Neurophénols». L’objectif, mettre au point des actifs alimentaires à base de polyphénols (molécules très présentes dans les végétaux, notamment raisins et fruits rouges) destinés à la prévention du vieillissement cérébral chez l’homme et le chien. «Un projet monté en partenariat avec l’Institut sur la Nutrition et les Aliments Fonctionnels de Québec», précise Fernando Léal-Claderon.

Prix Agrimip des LycéensTroisième projet soumis au prix Agrimip des Lycéens : «E-pasto», projet franco-espagnol qui se propose de remplacer les clôtures physiques des cheptels, par des clôtures virtuelles grâce d’une part à la géolocalisation des animaux via un collier et une interaction entre ce dernier et l’animal dès que celui–ci passe la barrière virtuelle.
Enfin, dernière «trouvaille» portée par le pôle de compétitivité: «Néofertil», qui tend à limiter l’apport d’engrais azotés sur les céréales. En d’autres termes, un biofertilisant mis au point à partir de bactéries présentes dans le sol et qui ont un fort potentiel fertilisant ou favorise la croissance des plantes. Les résultats pourraient avoir de quoi inquiéter les grosses entreprises chimiques puisque ce Néofertil, permet d’éliminer 20% de l’apport d’azote tout en permettant un rendement supérieur à 10%... Une belle innovation, qui une fois encore allie enjeux économiques et sociétaux.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
195
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !