Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/07/18 | Accidentologie dans le Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Depuis le début de l’année 2018, 9 personnes ont perdu la vie sur les routes du département des Pyrénées-Atlantiques (contre 21 sur la même période en 2017). 369 accidents de la route (contre 387 à la même période en 2017), "principalement dus à des défauts de comportement du conducteur ou de maîtrise du véhicule" selon la Préfecture départementale, ont causé 428 blessés dont 133 blessés hospitalisés.

  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Airbus et Sabena Technics nouveaux partenaires d'Aérocampus Aquitaine

15/06/2018 | Alain Rousset s'est amusé à comparer l'Assemblée générale d'Aérocampus à « un mini Bourget, un lieu de happening permanent !». Il faut dire que les temps forts et annonces y ont été nombreux.

Assemblée générale Aérocampus Aquitaine 13 juin 2018

Il y avait du monde ce mercredi 13 juin sous le nouveau Hangar d'Aérocampus Aquitaine à l'occasion de l'assemblée générale de la structure. Une assemblée générale comme un événement toujours très attendu des professionnels et acteurs de la formation d'une part et de l'aéronautique (au sens large) d'autre part, sans oublier les politiques, curieux de connaître les derniers développements de l'association dont le succès local, national et international ne se dément pas depuis 2011. Une assemblée générale qui aura tenu ses promesses avec des engagements de nouveaux partenaires d'importance dont notamment Sabena Technics et Airbus, du spectacle avec un vol d'hélicoptère Caracal au dessus du site de Latrene, et de l'émotion avec l'inauguration du nouveau hangar baptisé Denis Guignot (en sa présence) qui fut jusqu'en 2017, le premier président d'Aérocampus.

C'est à côté d'un rutilant Falcon 50 , récemment installé sous le nouveau Hangar Denis Guignot, que s'est tenue l'assemblée générale d'Aérocampus Aquitaine. Un aéronef dont une quinzaine d'apprentis d'Aérocampus et Sabena ont participé aux opérations de démontage et de montage pour son installation sur le site de Latresne. Ou l'exemple concret, auprès des invités de l'assemblée générale, de l'excellence d'Aérocampus en matière de formation et de ses bonnes relations avec les entreprises aéronautiques.

"Il faut accroître les formations pour pouvoir augmenter les recrutements"
Une relation désormais d'autant plus renforcée entre Sabena Technics et l'organisme de formation, qu'une convention signée ce mercredi entre Jean-Luc Engerand, Président Aeérocampus Aquitaine et Philippe Rochet PDG de Sabena Technics Bordeaux vient encore augmenter le nombre de places en formation initiale et continue au sein d'Aérocampus. « En formation initiale nous allons passer de 250 élèves à la rentrée 2017 à 320 en 2018 grâce à ce partenariat avec Sabena », calcule Jérôme Verschave le directeur général d'Aérocampus. On est bien loin de la première promo d'un peu plus de 90 élèves en 2011... Pour Philippe Rochet : « Aérocampus est vital pour notre entreprise et son développement. Annuellement 1000 avions supplémentaires sont dans les airs, le marché mondial de la MRO (maintenance aéronautique, ndlr) est aujourd'hui de 70 Mds €, dans 10 ans, il sera de 100 Mds. Nous voulons une part de ce gâteau. Mais notre premier enjeu est de savoir si on aura les personnels formés pour pouvoir prendre ces parts de marchés. Dans 20 ans, le nombre d'avions aura doublé, et il est clair qu'on ne pourra pas aller piquer des mécaniciens chez nos voisins, il faut accroître les formations pour pouvoir augmenter les recrutements, d'où ce partenariat essentiel avec Aérocampus. »
Selon les chiffres du PDG, sur le site de Mérignac, qui prévoit la construction d'un nouveau hangar pour janvier 2019, 50 apprentis sont accueillis chaque année, à ceux-la à la rentrée, s'ajouteront 25 apprentis supplémentaires en formation complémentaire et 45 en formation câblage, mécanique cabine, etc. Mais, dès novembre, est aussi mise en place une formation continue au Certificat de Qualification Professionnelle en Métallurgie à destination de demandeurs d'emploi. « Des personnes qui seront en emploi à plein temps au sein de l'entreprise au cours du premier trimestre 2019 », assure Philippe Rochet.

En matière de formation continue, pour lequel Aérocampus, outre ses formations réalisées en direct, travaille avec une quinzaine d'écoles via des conventions de coopération et d'objectif, l'assemblée générale de mercredi a aussi donné lieu à un partenariat avec l'AFPA. Objectif, selon Jérôme Verschave : « Structurer la relation entre deux gros organismes de formation dans les domaines des industries navales, nautisme et aéronautique au profit des salariés et demandeurs d'emploi. » A ce titre, il cite notamment l'action câblage en cours au sein du nouveau pôle câblage d'Aérocampus sur le site de Saint-Médard-en-Jalles, la mise en œuvre de formation d'ajusteurs monteurs pour les apprentis d'Auteuil, ou encore l'implication de l'AFPA autour de la future implantation du projet TARMAQ à Mérignac, dont les acquisitions foncières sont en cours par l'Etablissement Public Foncier régional, précise-t-il.

Un partenariat de formation dans le cadre des ventes à l'international d'Airbus
Enfin 3ème signature de poids pour Aérocampus et son rayonnement à l'international ce mercredi : un partenariat avec Airbus, à l'image de celui, déjà existant, avec Dassault. « A l'international nous avons des contrats cadre sur le Qatar, les Emirats arabes Unis, l'Inde, avec la création d'une école, le Maroc,... Aujourd'hui nous rentrons vraiment dans la cour des grands, avec un premier partenariat de formation dans le cadre des ventes à l'international d'Airbus », s'enthousiasme le directeur général. Tout comme Sabena Technics, c'est poussé par la croissance du marché, l'augmentation de ses ventes d'appareils et la démographie vieillissante de ses techniciens, qu'Airbus a choisi Aérocampus Aquitaine pour proposer à ses clients des formations « ab initio » de mécaniciens aéronautiques. « Des accompagnements et des formations de mécaniciens aéronautiques que nos clients demandent pour les aéronefs qu'ils nous achètent. Si nous ne fournissons pas cet accompagnement, nous ne vendons pas d'avions. Or, la richesse d'Aérocampus, c'est que la structure peut répondre au besoin en formation initiale et continue, tout en fournissant qualité et quantité. Ici il y a les compétences, l'infrastructure et l'enthousiasme des équipes ! » se félicitait mercredi le représentant d'Airbus.
Aucun des nombreux invités présents ne l'aurait contredit, à commencer par le Président de la Région Alain Rousset, initiateur du projet, toujours prompt à expliquer qu' « Aérocampus, c'est mon rêve de l'éducation de demain ». « Ce qu'on a fait ici, le Conseil régional et les entreprises, c'est une réussite. C'est un lieu vivant, un lieu de passion et un lieu qui entre dans le cadre de l'ascenseur social. C'est le résultat de la démarche d'un pouvoir public « de terrain » vers la compréhension des industriels, là où notre modèle centralisée bafouille. » L'occasion, une nouvelle fois, pour le président de la région de rappeler sa « tristesse de voir l'apprentissage remonter à Paris, avec une structure centralisée. La réforme tourne le dos à ce que l'on a inventé ici ensemble. »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4011
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !