Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aéro & Industrie s'exposent à Anglet pour redonner le moral à l'aéronautique

19/10/2020 | Aujourd'hui et demain dans un contexte économique compliqué, la Ville organise son troisième Salon de l'aéronautique et des industries.

Forum de l'aéronautique Anglet

Sur le bassin de l’Adour, l’Industrie représente 19 353 salariés et 771 entreprises dont 13 000 salariés et 140 entreprises pour le secteur aéronautique. Dans le sud des Landes et au Pays basque, on ne recense pas moins de 4 500 salariés. Aussi, Claude Olive, le maire d’Anglet et Thierry Haure-Mirande, président de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie Adour Atlantique, ont lancé la troisième édition du Forum des métiers de l’aéronautique et de l’industrie ces 19 et 20 octobre à Haitz-Pean, où Marcel-Dassault avait créé le centre de son comité d'entreprise.

Sur le bassin de l’Adour, l’Industrie représente 19 353 salariés et 771 entreprises dont 13 000 salariés et 140 entreprises pour le secteur aéronautique (1). Dans le sud des Landes et au Pays basque, on ne recense pas moins de 4 500 salariés. L’ensemble constitue un écosystème dynamique associant des donneurs d’ordre de dimension internationale (Safran, Daher, Dassault-Aviation…) et de nombreux sous-traitants spécialisés en mécanique de précision, métallurgie ou électronique.

Malgré le contexte lié à la crise sanitaire, l’industrie et l’aéronautique préparent la reprise de l’activité selon deux axes : l’accompagnement des entreprises dans la diversité de leur activité, la transformation des métiers, l’innovation… et, la formation des jeunes par la voie de l’alternance, filière d’excellence. C'est pour cela qu'à l'initiative de la Ville d'Anglet et l'Union des Industries et métiers de la métallurgie (UIMM), Thierry Haure-Mirande, le nouveau président du secteur Adour Atantique ont décidé malgré le trou d'air qui accompagne ce pan essentiel pour l'économie d’organiser ce troisième Salon. Drôle de destin, il est transféré de l'Espace de l'Océan, en bord de plage à Haitz-Pean, aujourd'hui, ensemble sportif de la Ville qui était le siège du comité d'entreprise Dassault. Les anciens se souviennent que le célèbre avionneur Marcel Dassault lors d'une visite, avait signé, rubis sur ongle, un chèque pour la construction d'un mur. Il se mute cette année par la même occasion en Salon de l'aéronautique et Salon Aéro & Industrie.
Lors de la présentation du salon, le président de l'UIMM a bien évoqué le gros trou d'air traversé d'une part en raison de la campagne d'aérobashing entreprise il y a deux ans, mais surtout dû au Coronavirus qui a bloqué les frontières. En quelques mois les professionnels ont quitté l'euphorie, poussée en partie par l'Asie avec la production de trois Airbus par jour et mille par an. Avec le recrutement prévisionnel de 7000 pilotes sur dix ans. Selon Thierry Haure-Mirande, ces turbulences, qu'il va falloir maîtriser, devraient durer de 18 à 26 mois et il était particulièrement nécessaire de faire le point à cette situation, notamment pour les jeunes et tous ceux qui sont inquiets pour leur avenir dans le domaine aéronautique. C'est pour cela que ce Forum a été reconduit et élargi à l'aéronautique et l'industrie. Car comme il le soulignait encore, on ne fait plus comme avant, pendant trente ans sa carrière chez Dassault. Mais dans la formation, des passerelles ont été crées afin de passer d'un monde industriel à l'autre.

25 entreprises et organismes de formation présents

Destiné au grand public, d’accès libre, il rassemble 25 entreprises dont 12 organismes de formation, les acteurs locaux et régionaux de la filière . L’occasion d’échanger avec les professionnels du secteur aéronautique venus des entreprises Copelectronic, Dassault Aviation, Safran Helicopter Engines, Tekniaero, Telerad et de nombreuses autres…. Les visiteurs y découvriront toute la palette des métiers de l’industrie, de la conception à la maintenance en passant par la fabrication. Ils auront également tout loisir de s’informer sur les métiers de l’aéronautique militaire auprès de représentants de l’armée de terre, de la marine et de l’air et de l'Espace -c'est son nouveau nom depuis le 11 septembre, date anniversaire de la mort de Guinemer qui avait découvert sa passion de l'aviation... à l'aéroport d'Anglet qui se situait à l'époque à La Barre, avant d'être rempacé par... un hippodrome.

Un espace sera entièrement dédié aux formations avec de nombreux organismes : Aérocampus Aquitaine, CESI, ESTIA, GEIQ Industrie, Greta Sud Aquitaine, IUT de Bayonne et du Pays Basque, Lycée pro Jean Taris (Peyrehorade), Lycée Saint-Joseph (Hasparren), Pôle Formation Adour-UIMM, Université des Métiers de Bayonne…

Au-delà des échanges directs avec les professionnels, les visiteurs auront la possibilité de s’informer sur les métiers et formations via des mini-conférences de 20 minutes autour de diverses thématiques dont “ La place de l’humain dans les systèmes aérospatiaux ” ou encore “ l’aviation du futur – aviation zéro carbone ”.

Le général Gaviard: "La formation des jeunes est essentielle"Forum de l'aéronautique Anglet Gaviard

Retiré à Anglet, Le général de l'Armée de l'Air, Jean Patrick Gaviard qui consacre sa retraite à la formation des jeunes est un acteur incontournable de ce salon depuis sa création, mais aussi un public relation indispensable pour faire venir la Patrouille de France ou créer un évènement aéronautique sur la Côte basque. Son hobby: faire partager la passion qui l'anime.

"Je donne des cours de BIA, (Brevet d'initiation à l'aéronautique) qui permet d'obtenir des bourses de vol au lycée Largenté de Bayonne. Je m'en occupe aussi au club de vol à voile d'Itxassou. J'y rencontre beaucoup de jeunes. C'est d'ailleurs souvent par le vol à voile que débute une passion aéronautique. Et ces deux jours de forum leur permettront de rencontrer des patrons de grandes entreprises comme ceux de Dassault ou Télérad, spécialiste des transmissions, dont le patron Patrice Mariote qui vole aussi en planeur a obtenu la médaille de l'Aéro, Safran Hélicoptère à Tarnos, etc... Saint Exupéry disait: "Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité." Comme tous les passionnés, c'est une devise que j'ai fait mienne", conclut Jean Patrick Gaviard."

 Une soirée-débat: "Thomas Pesquet, l'étoffe d'un héros"

Forum de l'aéronautique Anglet futur Rafale

En clôture de ce forum demain mardi, ce même général Gaviard , à l'issue de la projection du documentaire “ Thomas Pesquet, l’étoffe d’un héros ” animera un échange avec l’astronaute Michel Tognini qui répondra aux questions du public sur le film et le métier d’astronaute.

Michel Tognini, général de Brigade, ancien pilote de chasse et d’essais a décollé le 27 juillet 1992, en tant qu’expérimentateur sur Soyouz TM-15, dans le cadre de la mission Antares. Il a effectué son second vol spatial le 23 juillet 1999, où il était le spécialiste de mission sur Columbia. En 2005, il devient le patron des astronautes européens (Européen Space Agency) et, à cette époque a sélectionné un certain Thomas Pesquet. Son témoignage ne manquera pas d'intérêt.

Un Forum qui offrira des perspectives plus optimistes, comme cet avion qui devrait succéder au célèbre Rafale, ou encore l'avion à hydrogène.

Ce lundi 19 octobre, de 11 heures à 17 heures et mardi 20 octobre, de 9 heures à 17 heures, au complexe sportif Haitz Pean.  Pour la soirée projection à 20h30, entrée gratuite mais nombre de place limité. Billets à retirer ce lundi 19 octobre, à 14 heures, directement auprès de Monciné, rue des Barthes à Anglet.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
6564
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !