Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Apone, du prêt-à-porter de proximité

01/08/2019 | Pauline Buffet et Charlotte Desclaux ont créé leur marque de prêt-à-porter car elles en avaient assez de porter les mêmes vêtements que tout le monde ».

Charlotte et Pauline

Apone. Tel est le nom d’une nouvelle marque de prêt-à-porter créée par deux trentenaires bordelaises, Pauline Buffet et Charlotte Desclaux. Riches d’une belle expérience dans ce milieu, elles ont décidé de monter leur boîte en février dernier afin de répondre au mieux aux attentes des clients. Ainsi leurs vêtements sont vendus en accord avec la saison du moment et dans un lieu secret. Et c’est là toute l’innovation de cette structure. « Les clients s’inscrivent sur le site internet d’Apone et quelques jours avant le lancement d’une nouvelle collection Pauline et Charlotte leur envoient un texto pour leur révéler le lieu de vente. Une boutique éphémère dans laquelle les deux jeunes femmes vont rester pendant une semaine pour échanger avec leur clientèle…

Elles s’appellent Pauline Buffet et Charlotte Desclaux. Ces noms ne vous disent sans doute rien et pourtant... Ces deux jeunes trentenaires sont à l’origine d’un concept assez innovant sur Bordeaux dans le milieu du prêt-à-porter. Armées d’une bonne expérience dans ce domaine, elles ont décidé de créer leur propre marque - Apone - et de la distribuer discrètement… « Ayant travaillé de nombreuses années en magasin, je ne souhaitais pas être pieds et points liés à un commerce et rester toute la journée derrière un comptoir en attendant désespérément le chaland », souligne Pauline Buffet. Alors comment est venue l’idée de confectionner sa propre collection ? « Et bien tout naturellement », précise cette dernière. Et de conter la genèse de ce projet… « Charlotte et moi sommes très amies. Notre entente fonctionne aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Nous partageons les mêmes valeurs et la même passion : les fringues ! C’est donc tout naturellement qu’il y a un an de cela nous avons décidé de créer notre propre marque et de réaliser notre collection de vêtement. »

Coton « inégalable »
Et pas n’importe quel vêtement ! Les deux jeunes femmes se rendent régulièrement en Inde pour choisir le tissu et le coton « inégalable », puis cheminent jusqu’à leur atelier tenu par une Française où une dizaine de personnes « riches d’un vrai savoir-faire » travaillent pour elles « dans le respect des règlementations du travail », assure Pauline Buffet. Elles leur remettent également les patrons des vêtements afin de confectionner leurs toilettes. « Nous entretenons une grande proximité avec nos salariés. Nous leur demandons de confectionner entre 20 et 25 pièces par collection, c’est une petite quantité. Ainsi, si un vêtement a besoin d’être réajusté, il peut l’être en très peu de temps. » Une fois créés, ils sont expédiés à Bordeaux afin que les deux entrepreneuses les vendent à leur clientèle d’inscrits. « En effet, les clients qui souhaitent acheter nos produits doivent s’inscrire sur notre site internet. Par la suite, nous leur envoyons l’adresse du lieu de vente bordelais resté secret jusqu’alors. » Un lieu de vente éphémère synonyme d’hôtel, de café, de restaurant. « L’idée est de changer de lieu à chaque collection, environ tous les mois donc ».

 

 

Prêt-à-porter Apone

 Prêt-à-porter Apone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Proximité avec la clientèle
Autre innovation, le fait de « proposer au client du prêt-à-porter en accord avec la saisonnalité et répondant au mieux à ses attentes. » Ainsi, il n’est pas rare qu’en concevant son patron Pauline pense à une de ses clientes qui « aime les vêtements prêts du corps et assez étroits à la taille ». Mais elle s’en défend « je ne fais pas du sur-mesure ». Car c’est bien cette relation privilégiée avec leur clientèle qu’elles recherchent. « Nous adorons le contact, l’échange, connaître les besoins de chacun. Lorsque nous proposons une nouvelle collection, nous avons hâte de découvrir les réactions, les visages devant nos chemises, nos pantalons et autres blouses… » Quand une nouvelle collection sort, Pauline et Charlotte restent pendant une semaine dans la boutique éphémère. Puis leurs articles sont vendus sur leur site internet. « Nous souhaitons véritablement créer un rendez-vous comme l’« happy hour » du vendredi soir. Nous, ce serait ‘la collection du mois’ ! » Cinq mois après son lancement, la petite entreprise se porte bien. « Avec nos ventes nous pourrions d’ores et déjà nous dégager un salaire, mais nous préférons réinjecter l’argent dans la société afin de concevoir davantage de produits. »

Prêt-à-porter Apone


www.apone.fr / instagram apone.fr / Facebook Apone.fr

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Apone

Partager sur Facebook
Vu par vous
2964
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !