28/07/15 : Une cinquantaine d'éleveurs bovins se sont rendus ce matin à l'abattoir "Les viandes du Haut Béarn", à Oloron-Sainte-Marie (64). Cela, pour vérifier l'origine des viandes et les prix pratiqués. Des opérations similaires ont eu lieu à Artix et Anglet.

28/07/15 : Saint-Jean-d'Illac: Ce mardi matin, le Préfet Dartout confirme "une situation favorable mais la guerre contre le feu va encore durer plusieurs jours".

27/07/15 : Les 600 habitants évacués à Saint-Jean D'Illac vont pouvoir rentrer chez eux à partir de 17 heures ce lundi avec l'aide des forces de police. Sur place, 400 pompiers restent mobilisés mais aucun départ de feu n'a été signalé depuis lundi matin.

27/07/15 : L'état de catastrophe naturelle est reconnu pour les communes de Lagorce (du 1/01 au 9/03/14) et Salles (du 27/01 au 7/02/14) au titre des inondations par remontée de nappe phréatique. Les sinistrés ont 10 jours pour se rapprocher de leur assurance

27/07/15 : Le Préfet Pierre Dartout annonce sur Twitter qu'en fonction de l'évolution de la météo "la décision sera prise à 15h quant à l'éventuel retour des personnes évacuées à Pessac et à Saint-Jean-d'Illac" suite à l'incendie.

26/07/15 : L'équipe de France de basket est accueillie ces jours-ci à Pau avant l'Euro 2015. Le public pourra assister gratuitement à une séance d'entrainement,suivie de dédicaces, le lundi 27 juillet au Palais des sports, de 17h à 19h3O.+ d'info

25/07/15 : Un spectacle son et lumière gratuit racontant la vie de Henri IV sera projeté chaque soir en août dans la cour du château de Pau. Les façades du château seront également illuminées pour évoquer l'histoire de ce site qui a vu naitre le Vert Galant.+ d'info

24/07/15 : Réputée pour sa saveur et cultivée sur une quinzaine d'hectares en Béarn, la pêche Roussanne sera fêtée sous les halles de Monein (64), le samedi 25 juillet à partir de 9h. Dégustations et produits locaux, dont le vin de jurançon, seront proposés.+ d'info

23/07/15 : C'est l'adjoint à l'environnement Guillaume Barucq qui le fait savoir sur sa page Facebook désormais, toute personne qui, à Biarritz, jettera des déchets, mégots ou urinera sur la voie publique encourra dorénavant 68 euros d'amende

23/07/15 : Les agriculteurs manifestent aujourd'hui en Dordogne : opération péage gratuit ce matin, sur l'A 89 à Mussidan et La Bachellerie, barrages filtrants. Ils pourraient aussi bloquer les différents points d'accès à Périgueux dès le début de l'après midi

23/07/15 : Animasia, le festival des cultures asiatiques, met la Corée du Sud à l'honneur les 10 et 11 octobre au Hangar 14. Les préventes offrant un tarif avantageux sur les pass d'entrée sont déjà accessibles en ligne.+ d'info

22/07/15 : Lascaux II est de nouveau accessible à la visite depuis ce matin. La grotte a été bloquée hier par des éleveurs et producteurs laitiers. Semitour, la société d'économie mixte qui gère le site, annonce 35.000 euros de pertes sur la journée d'hier.

21/07/15 : Concerts, bandas, bals, carrefour des musiques à gogo, novillada et corrida... Le programme 2015 des fêtes d'Orthez (64) ne manque pas de diversité. Elles se dérouleront du jeudi 23 au dimanche 26 juillet.+ d'info

21/07/15 : Avant d'entamer l'EuroBasket 2015, l'équipe de France masculine de basket sera en stage à Pau du 24 au 30 juillet.Un entraînement ouvert au public aura lieu le lundi 27,de 17h à 19h30 au Palais des sports. Il sera suivi d'une séance de dédicaces.

20/07/15 : Des travaux vont affecter la ligne SNCF entre Limoges et Périgueux, perturbant la circulation du 20 au 24 juillet. Des autocars de substitution sont mis en place. Du 25 au 31 juillet, certains horaires seront modifiés, entre 2 et 15 minutes. + d'info

Reggae Sun Ska 2015 - Reggae Sun Ska 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/07/15 | Climat et médias au menu des Tribunes de la presse 2015

    Lire

    C'est dans leur nature, les Tribunes de la presse collent à l'actualité: leur 5ème édition se tiendra au TNBA et à l'IJBA du 5 au 7 novembre soit un mois avant la Conférence de Paris sur le climat. 3 jours gratuits de débats, ateliers, projections de films et expositions sur le thème du dérèglement climatique et ses impacts, ainsi que son traitement médiatique. Un riche programme et de nombreux invités, français et internationaux, dont la navigatrice Isabelle Autissier ou les anciens ministres Dominique Voynet et Pascal Canfin. www.tribunesdelapresse.org

  • 28/07/15 | Saint-Jean d'Illac: "retour progressif à la normale"

    Lire

    Selon la Préfecture de Gironde, si le feu n'est pas totalement circonscrit, la situation évolue très favorablement et le retour progressif à la normale se confirme. 400 sapeurs pompiers sont encore mobilisés pour surveiller les 580 ha brûlés et 2 canadairs restent prépositionnés à Mérignac en cas d'éventuelles reprises. Les habitants des 10 maisons les plus proches de la lisière ont pu réintégrer leur foyer ce matin. La RD 1250 entre Bordeaux et Arcachon a été réouverte à la circulation, mais la RD 211 et certaines voies communales restent fermées pour la bonne circulation des engins.

  • 27/07/15 | Chômage en Aquitaine : -0,9 % en juin et + 5,5% en un an

    Lire

    Fin juin 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A sans aucune activité était de 180 535 en Aquitaine. : -0,9% (-1597) par rapport à mai et +5,5% en un an : France ( +4,7%) Par département : Dordogne (-0,4%), Gironde (-1,0%), Landes (-1,0%), Lot-et-Garonne (-0,6%) et Pyrénées-Atlantiques (-0,9%). Le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B (78 h d'activité au plus dans le mois et C ( plus de 78h) était de 107 958 fin juin 2015. Ce nombre augmente de + 1,9% par rapport au mois précédent (+16,0% sur un an).

  • 27/07/15 | Incendie Saint-Jean-d'Illac - bilan du week-end

    Lire

    Après 4 jours de lutte contre l'incendie qui s'est déclenché le 24 juillet vers 15h, ce sont environ 550 ha de pin qui sont partis en fumée. Sur le week-end et à la demande de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'intérieur venu sur place samedi, 7 avions bombardiers d'eau et 660 sapeurs-pompiers de Gironde et de départements de toute la France sont intervenus sur le feu, qui semble stabilisé ce matin. Les quelques 500 personnes évacuées au cours du week-end, n'ont pour l'heure pas l'autorisation de rejoindre leur domicilie. La D211, et la D1250 sont toujours coupées dans les 2 sens à proximité de la zone de feu.

  • 24/07/15 | Nouveau coup de colère de la FDSEA et des JA de la Dordogne qui dénoncent la méthode Leclerc

    Lire

    Ce soir, la FDSEA et des JA dénoncent " la méthode Leclerc" à travers un communiqué. Selon eux, le patron de cette enseigne aurait entrepris de déréférencer "l'ensemble des produits du des producteurs du département. C'est une position inadmissible et incompréhensible". "Doit-on le mettre sous le coup de la provocation ou d'une réaction de panique ?" La FDSEA et les JA préviennent que si la situation n'est pas rétablie, elle va se rendre dans toutes les enseignes concernées dès demain samedi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Appellation "Côtes de Bordeaux" et exportation: l'Union (des Côtes) fait la force!

09/06/2014 | Aqui! a rencontré Patricia Zabalza, la Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux, dont la mission première est le développement des "Côtes de Bordeaux" à l'export

Patricia Zabalza, Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux

Vinexpo Hong Kong s'est tenu du 27 au 29 mai dernier. Un rendez-vous immanquable pour l'ensemble des acteurs vitivinicoles de la place Bordelaise. Patricia Zabalza Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux elle aussi y était, pour promouvoir «son» appellation. Elle y a d'ailleurs achevé un périple promotionnel asiatique de 15 jours. A peine rentrée, elle témoigne dans nos lignes du (bon) bilan de la jeune appellation «Côtes de Bordeaux» à l'export, révèle la stratégie mise à l'oeuvre mais aussi les projets tout prêts à sortir des cartons, pour contribuer plus encore aux rayonnement des Côtes de Bordeaux à l'international.

Si l'Union des Côtes de Bordeaux existe depuis 7 ans, son appellation officielle «Côtes de Bordeaux» aura 5 ans en octobre. Celle-ci regroupe sour la même étiquette, les appellations de Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs et sa vocation première est le développement de leur commercialisation à l'export. En chiffres, l'Union des Côtes ce sont 1000 producteurs sur 11000 ha.
Une appellation jeune mais qui démontre déjà toute sa pertinence. En effet, «dans les années 2000, la part de marché à l'export des quatre appellations groupées représentait 11% des volumes» se souvient Patricia Zabalza. A fin 2013, l'export représente 20% des volumes (soit 100.000 hl sur 500.000 hl de production), avec notamment une croissance de plus de 39% ces deux dernières années. Autrement dit, «en un peu plus de 5 ans, on a réussi à doubler le poids de l'export dans nos volumes», résume la Directrice. Un bon bilan mais qui, à ses yeux, «n'est pas suffisant puisque la moyenne export des vins de Bordeaux est à 38%». En outre au regard des volumes produits (10% des volumes de Bordeaux) et de son poids économique sur le marché français (3ème appellation dans la grande distribution), l'appellation peut encore prétendre à de belles progressions à l'export.

L'export, c'est le cœur de la mission de Patricia Zabalza depuis son arrivée il y a 2 ans. Avec l'appui d'une «commission export» constituée de viticulteurs des 4 appellations communales concernées, elle a mis au point un plan de développement export triennal charpenté. «Depuis 2 ans, on a multiplié le nombre d'opérations de promotion par trois sur une sélection de pays prioritaires. Nous sommes passés de 8-10 à 32 opérations, avec chaque année un objectif de 2 actions par pays».
Parmi eux l'Allemagne, «plus simple d'accès de par sa proximité géographique et culturelle pour des exploitants souhaitant se lancer à l'export», mais aussi les Etats-Unis et la zone asiatique avec une présence en Chine, à Hong Kong, et au Japon. L'Union prend garde en effet, à ne «pas mettre pas tous ses œufs dans le même panier», prévient la directrice.

Masterclass récemment organisée à Osaka par l'Union des Côtes de Bordeaux


"Un vrai besoin de formation et une curiosité"En Asie justement, Patricia Zabalza y a passé 3 semaines en novembre dernier, et revient tout juste d'un séjour de 15 jours. Au programme: Tokyo, Osaka, Shanghai et enfin Hong Kong, pour quatre jours de présence sur Vinexpo. Au total neuf opérations ont été menées par l'Union des Côtes de Bordeaux pour se faire connaître des prescripteurs locaux (sommeliers, grossistes, restaurateurs, journalistes,...) qui sont la cible numéro 1 de l'Union des Côtes.

Lors de ces déplacements, ce sont trois types d'opérations qui sont menées, détaille la Directrice de l'Union. D'abord «la participation aux Salons internationaux avec la présence d'un stand collectif où on expose notre offre», ensuite «des Masterclass» autrement dit «des séminaires de dégustation qui durent entre 1h et 1h30 et réunissent chaque fois entre 40 et 60 personnes ».
Pour les animer, l'Union des Côtes fait appel, le plus souvent possible à un sommelier connu. A Hong Kong par exemple, c'est Nelson Show, président des sommeliers de Hong Kong qui le temps de l'exercice, a joué les ambassadeurs pour les Côtes de Bordeaux. A Osaka au Japon, une master class a été organisée avec le meilleur sommelier du Japon 2007. «Sur ces opérations, on fait toujours salle comble ce qui veut dire qu'il y a un vrai besoin de formation et une curiosité», note Patricia Zabalza.

Enfin le troisième type d'opération menée à l'international consiste en l'organisation d'événements, soirées ou déjeuners au cours desquels les vins sont présentés aux invités prescripteurs. En outre, à chaque déplacement, la directrice reçoit les journalistes, «même si les retombées presse sont plus difficiles à analyser à l'étranger qu'en France » admet-elle. Sur son dernier voyage, le sentiment reste bon: «l'engouement pour nos vins ne se dément pas». Prescripteurs et journalistes ont une fois de plus répondu présents.

"Passer à la vitesse supérieure" avec le négoceAu delà de ces actions, Patricia Zabalza compte sur un autre acteur de poids pour doubler les volumes à l'export : le négoce. Et l'idée n'est pas nouvelle, lorsque les Côtes ont été créées, il y a 5 ans, le cahier des charges prévoyait déjà, à destination du négoce, la possibilité de faire des assemblages entre les 4 appellations communales, Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs.
La stratégie ici étant de «développer une "marque" mère Côtes de Bordeaux, sans précision communale, utilisée uniquement par les marques commerciales du négoce, et, d'un autre côté, d'allier Côtes de Bordeaux et une appellation communale avec, derrière, un nom de Château.» Mais pour l'heure aucun acteur n'a saisi l'opportunité.
Or, l'enjeu est de taille puisque «le négoce représente de nombreux relais commerciaux internationaux et commercialise 50% des volumes de la place Bordelaise », rappelle Patricia Zabalza. Avec le nouveau Président de l'Union des Côtes, Stéphane Héraut, l'ambition de la directrice est bien «de passer à la vitesse supérieure», en multipliant les rencontres avec les intervenants.

Soirée de promotion à Tokyo organisé en partenariat entre l'Appelation

"Affirmer qui on est"Pour autant Patricia Zabalza reconnaît que l'appellation est jeune, et qu'un travail d'identification et de positionnement est nécessaire. Il faut «affiner notre message, mieux affirmer qui on est, notre identité au sein du vignoble bordelais, au sein du vignoble français. Nous devons aussi pouvoir comparer notre offre par rapport à des vins internationaux espagnols, italins, chiliens... qui sont nos concurrents». Le travail, est en fait, déjà en cours auprès de plusieurs agences et devrait aboutir à la rentrée 2014.
Pour autant, Patricia Zabalza insiste, «on ne joue pas contre les autres vins de Bordeaux». Tout à l'inverse, son ambition est de multiplier les opérations communes : certaines ont déjà eu lieu avec les Sweet Bordeaux, mais aussi avec les Bordeaux et Bordeaux supérieur. «Depuis le début de l'année, on en est à la 5ème action commune. Ce qui veut dire que l'on met nos budgets en commun, les vignerons des deux appellations sont présents, les vins et les couleurs de nos appellations sont présents. Au total, on a pu organiser des manifestations plus grandes, avec plus d'offres et donc une aura plus forte qui attire plus de prescripteurs.»
Des opérations groupées qui tiennent à cœur à la directrice. «Au delà de la rationalisation des coûts, ça permet une belle visibilité de Bordeaux en général. J'aimerais oublier les querelles de clochers, les antagonismes des uns par rapport aux autres, et vraiment développer cette idée de «faire ensemble». Nous pouvons aller encore plus loin. Il est évident que nous gagnerions à être moins dispersés dans nos actions, ça ne peut que rejaillir sur le vignoble bordelais, dans une logique de gagnant-gagnant.»

"Une appellation frappe à la porte"En 5 ans, le dynamisme de l'appellation s'est fait remarquer. Par les viticulteurs d'abord, qui sont de plus en plus enclins à participer aux opérations de promotion de l'Union des Côtes, mais aussi par d'autres appellations. L'une d'entre elles, dont le nom reste pour l'instant secret frappe à la porte de l'Union. "Le travail sur le dossier est en cours", précise Patricia Zabalza.
L'Union des Côtes de Bordeaux, n'a donc sans doute pas fini de faire parler d'elle, ici et dans le monde. A commencer pendant Bordeaux fête le vin où outre un stand en bord de Garonne, un reportage de 26 minutes diffusé sur Bordeaux 7 se consacrera à l'appellation.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr et Union des Côtes de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
221
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Pyrénées-Atlantiques : les éleveurs s'invitent dans les abattoirs Economie | 28/07/2015

Pyrénées-Atlantiques : Après les laiteries, les éleveurs s'invitent dans les abattoirs

Carcans-Maubuisson en Gironde Economie | 23/07/2015

Tourisme : le mois de juillet démarre fort en Aquitaine

Une dégradation régionale : au niveau national, l'emploi stagne Economie | 23/07/2015

Emplois en Aquitaine : la reprise tarde un peu

Jean-François Paillissé, Président du directoire de la CEAPC et Norbert Fradin, Dirigeant de Fradin Immobilier Economie | 16/07/2015

Bordeaux: L'avenir du siège de la CEAPC de Mériadeck se dessine

Les trophées "Coup de Coeur" 2012 Economie | 15/07/2015

Vin et marché chinois: l'opportunité du Festival des vins de Wuhan

Jack Bouin directeur général du Crédit Agricole d'Aquitaine Economie | 13/07/2015

Le Crédit Agricole d'Aquitaine part à la conquête de la métropole bordelaise

Le Centre de Congrès d'Agen Economie | 10/07/2015

Une 1ère bougie pour le Centre de Congrès d'Agen !

La cave des producteurs de jurançon ouvre ses portes et parle de plaisir Economie | 07/07/2015

La cave des producteurs de jurançon ouvre ses portes et parle de plaisir

Thierry Blandinières, Directeur général de InVivo, Pascal Viné, délégué général de Coop de France et Christian Pées, Président du groupe coopératif Euralis étaient les invités de la table ronde Economie | 03/07/2015

Agroalimentaire: face à la GMS, la coopération recherche les bonnes stratégies

Agri-Ethique : le blé anti-spéculateurs Economie | 02/07/2015

Agri-Ethique, un blé français dont le prix ne bouge pas

Le tribunal de grande instance de Bordeaux rendra sa décision fin août Economie | 30/06/2015

Ford Blanquefort : quand le CE assigne la direction au tribunal

Pau : le 5e RHC met le turbo Economie | 29/06/2015

Pau : le 5e RHC met le turbo

Toutes avaient le même objectif : faire un pitch de 90 secondes pour convaincre Economie | 29/06/2015

Forum Bordeaux Unitec : les jeunes entreprises à l'honneur

Les lauréats de l'appel à projets national du Fodali organisé à Périgueux Economie | 27/06/2015

Le big data au service des acteurs de la distribution alimentaire

Alain Juppé au congrès de la FPI à Bordeaux Economie | 26/06/2015

A Bordeaux, des promoteurs immobiliers satisfaits des effets de la loi Pinel

Sébastien Ackermann, (2ème à droite) entouré d'une partie de l'équipe de BASE Economie | 26/06/2015

BASE rayonne sur le panneau solaire photovoltaïque cogénération

Les artisans périgourdins en route pour le 2.0 Economie | 26/06/2015

Les artisans de Dordogne jouent la carte du numérique

Table ronde lors de l'AG de l'ARDIA sur le thème de la marque collective ''Signé Aquitaine'', en présence de transformateurs et de metteurs en marché Economie | 25/06/2015

"Signé Aquitaine", marque de belles perspectives pour les IAA d'Aquitaine

Soirée "J'aime mon entreprise et vous?", organisé par le CJD de Bordeaux Economie | 24/06/2015

Soirée CJD de Bordeaux, pour l'amour de l'Entreprise