aqui.fr a besoin de vous : Soutenez nous !

01/02/15 : Alors que les accès aux stations de ski pyrénéennes sont fermés en raison de l'importante quantité de neige tombée sur le massif, des convois de 10 véhicules sont organisés à partir de Gourette et de La-Pierre-Saint-Martin pour descendre en vallée.

31/01/15 : La plus grande prudence est recommandée pour les usagers de l’autoroute A64 à partir de Ger et jusqu’à Lannemezan. Cette portion doit en effet connaître d’ici dimanche soir des précipitations neigeuses de 10 à 20 cm.

31/01/15 : Les véhicules roulant sur les routes de montagne des Pyrénées-Atlantiques au-dessus de 500 m d’altitude doivent être équipés de chaines. Les conducteurs sont invités à limiter au strict nécessaire leurs déplacements sur ces voies jusqu’à lundi matin.

31/01/15 : Le risque d'avalanche est maximum (niveau 5) dans les Pyrénées-Atlantiques, où d'importantes chutes de neige sont encore à attendre, dès 400 m d'altitude. L'accès aux stations de ski est interdit jusque dimanche à 7h, et vivement déconseillé demain.

31/01/15 : Compte tenu des mauvaises conditions météorologiques, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a interdit la RN 134, en vallée d'Aspe, aux véhicules de transport de marchandises et de matières dangereuses de plus de 7,5 tonnes.

31/01/15 : L'hippodrome du Pont Long accueillera le Grand cross de Pau, le dimanche 1er févier, sur un parcours de 6 200 mètres. La 128e grande course de haies figure également au programme. Ouverture de la réunion à partir de 13h45.+ d'info

30/01/15 : Le paysage de montagne et le paysage de neige seront évoqués à partir du 4 février par le musée Massey de Tarbes, avec des œuvres de Daubigny, Gustave Doré, Jongkind, Utrillo, Borde… Une rencontre autour de l'exposition est prévue le 15 février. + d'info

30/01/15 : Comment un enfant découvre le jazz... Un spectacle tout public,dont le récitant est Pierre Bellemare, sera présenté le samedi 7 février, à 21h, au centre des congrès de Salies-de-Béarn (64). Il sera accompagné par l'Alexander Big Band.+ d'info

30/01/15 : Insolite. Les joueurs de l'Union Bordeaux Bègles, présenteront une "démonstration" de rugby... sur neige le mercredi 4 février, de 15h3O à 17h sur le domaine de ski du Grand Tourmalet (65). Celle-ci aura lieu au pied des pistes, versant La Mongie.

30/01/15 : Près de 8 000 abonnés ont été privés d'électricité à la suite des intempéries survenues dans les Pyrénées-Atlantiques. 70 agents de ERDF ont été mobilisés pour rétablir le courant. Certaines coupures pourraient durer jusque samedi.

29/01/15 : Le campus palois de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour ouvre ses portes aux lycéens, à leurs parents, et à tous ceux qui souhaitent des informations sur l’université, le samedi 31 janvier, de 9h à 14h.

29/01/15 : Bonne nouvelle pour l'aéroport de Biarritz au lendemain de la présentation des voeux de son directeur Didier Riché,aux élus et acteurs économiques du Pays basque la compagnie Swiss Air assurera à partir du 21 juin une liaison Genève-Biarritz.

27/01/15 : L'humoriste Sandrine Alexi sera sur la scène du théâtre Ducourneau d'Agen le samedi 31 janvier à 20h30 où elle imitera stars du showbiz et politiques. Carla Bruni, Céline Dion, Roselyne Bachelot et bien d'autres ne seront pas épargnées !

27/01/15 : Le cinéma art et essai Les Montreurs d'images à Agen organise son traditionnel festival « Cinéma et Justice » du 29 janvier au 1er février. Films, débats, dédicaces et table ronde autour d'une « Justice sans Juge ? » seront proposés.

27/01/15 : Conférence du philosophe André Comte-Sponville le samedi 7 février à 20h15 au théâtre Georges-Leygues de Villeneuve-sur-Lot. Il est indispensable de réserver sa place au 05.53.40.49.49. L'entrée est libre.

26/01/15 : A partir du 28 avril 2015 et jusqu'au 1er septembre, deux vols hebdomadaires auront lieu entre Pau et les villes italiennes de Naples et de Bari, a annoncé Patrick de Stampa, le président de la Chambre de commerce et d'industrie Pau Béarn.

26/01/15 : Marie-José Dussaucy, qui se présentait pour le FN sur le canton d'Ustaritz (64), s'est vue retirer sa candidature après que des propos anti-arabes et anti-musulmans aient été publiés sur son compte Facebook. L'intéressée a affirmé avoir été piratée.

25/01/15 : La colère de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, plutôt discret, s'est exprimée aujourd'hui sur Twitter: "La menace pesant sur la CAF - Caisse d'allocations- est une très mauvaise nouvelle pour notre territoire. La Ville et l'Agglo refusent ce diktat.

22/01/15 : La N'Py Cup fera étape le samedi 24 janvier sur le domaine de ski du Grand Tourmalet (65). Village test consacré au matériel de glisse, compétition de haut niveau, démos Big air, dégustation de produits locaux... De multiples animations sont prévues.+ d'info

#aquiabesoindevous !



proprietes-rurales.com
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/01/15 | César 2015: l'Aquitaine représentée dans 11 catégories

    Lire

    L'Académie des César vient de dévoiler les nominations avant la cérémonie du 20 février. Parmi les nominés, 4 films soutenus par l'Aquitaine: "Les Combattants" de Thomas Cailley nommé dans 9 catégories dont meilleur film, meilleur premier film, meilleure actrice et meilleur espoir masculin, "Eastern boys" de Romain Campillo dans 3 dont meilleur film et meilleur réalisateur, "Fidelio, l'odyssée d'Alice" de Lucie Borleteau pour le meilleur premier film et "Inupiluk" de Sébastien Betbeder en lice pour le meilleur film de court-métrage. Au total, l'Aquitaine sera représentée dans 11 catégories.

  • 28/01/15 | Pom Bistro élue « produit de l’année »!

    Lire

    Pom Bistro, la marque grand public de Cité Gourmande située à Agropole à Agen lancée au printemps 2014 vient d’être élue « produit de l’année ». Après la reconnaissance par le milieu professionnel au SIAL obtenue par les churros de Pomme de Terre, c’est au tour des consommateurs de décerner un prix à Cité Gourmande et à sa gamme grand public pour la qualité des produits Pom Bistro proposés en GMS.

  • 28/01/15 | « Immigration : ces différences qui nous enrichissent... »

    Lire

    La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED Moyenne Garonne organise une conférence débat le vendredi 6 février à 18h30 dans ses locaux sur le thème de l' « Immigration : ces différences qui nous enrichissent... » en présence notamment de Jean-Claude Guicheney (chargé de mission au CESER), Luc Paboeuf (Président du CESER) et Manuel Dias Vaz (Sociologue, Président du Réseau Aquitain pour l’Histoire et la Mémoire de l’Immigration, vice-président du CESER).

  • 28/01/15 | Une Fondation pour la culture et les civilisations à Bordeaux

    Lire

    La fondation -dont les membres sont la ville de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux et la Crédit Agricole d'Aquitaine- a fixé son premier cap après avoir été déclarée d'utilité publique en décembre dernier. Au programme : obtenir la reconnaissance du vin comme patrimoine culturel, valoriser et diffuser les connaissances et aider la recherche. Le premier chantier de cette fondation nouvelle est de taille : il s'agit de la Cité des Civilisations et du vin qui ouvrira en 2016

  • 28/01/15 | Prix de la Bastide du salon du livre de Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    A l'occasion de la 19ème édition du salon du livre de Villeneuve-sur-Lot qui a lieu du 29 au 31 mai, le Prix de la Bastide sera remis à l'un des ouvrages sélectionnés par les comités de lecture locaux. Ces livres sont disponibles dès à présent en librairie et à la bibliothèque municipale. Les lecteurs ont jusqu'au vendredi 22 mai pour voter. Ce Prix sera remis au lauréat, lors de l'inauguration du salon le samedi 30 mai.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Appellation "Côtes de Bordeaux" et exportation: l'Union (des Côtes) fait la force!

09/06/2014 | Aqui! a rencontré Patricia Zabalza, la Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux, dont la mission première est le développement des "Côtes de Bordeaux" à l'export

Patricia Zabalza, Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux

Vinexpo Hong Kong s'est tenu du 27 au 29 mai dernier. Un rendez-vous immanquable pour l'ensemble des acteurs vitivinicoles de la place Bordelaise. Patricia Zabalza Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux elle aussi y était, pour promouvoir «son» appellation. Elle y a d'ailleurs achevé un périple promotionnel asiatique de 15 jours. A peine rentrée, elle témoigne dans nos lignes du (bon) bilan de la jeune appellation «Côtes de Bordeaux» à l'export, révèle la stratégie mise à l'oeuvre mais aussi les projets tout prêts à sortir des cartons, pour contribuer plus encore aux rayonnement des Côtes de Bordeaux à l'international.

Si l'Union des Côtes de Bordeaux existe depuis 7 ans, son appellation officielle «Côtes de Bordeaux» aura 5 ans en octobre. Celle-ci regroupe sour la même étiquette, les appellations de Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs et sa vocation première est le développement de leur commercialisation à l'export. En chiffres, l'Union des Côtes ce sont 1000 producteurs sur 11000 ha.
Une appellation jeune mais qui démontre déjà toute sa pertinence. En effet, «dans les années 2000, la part de marché à l'export des quatre appellations groupées représentait 11% des volumes» se souvient Patricia Zabalza. A fin 2013, l'export représente 20% des volumes (soit 100.000 hl sur 500.000 hl de production), avec notamment une croissance de plus de 39% ces deux dernières années. Autrement dit, «en un peu plus de 5 ans, on a réussi à doubler le poids de l'export dans nos volumes», résume la Directrice. Un bon bilan mais qui, à ses yeux, «n'est pas suffisant puisque la moyenne export des vins de Bordeaux est à 38%». En outre au regard des volumes produits (10% des volumes de Bordeaux) et de son poids économique sur le marché français (3ème appellation dans la grande distribution), l'appellation peut encore prétendre à de belles progressions à l'export.

L'export, c'est le cœur de la mission de Patricia Zabalza depuis son arrivée il y a 2 ans. Avec l'appui d'une «commission export» constituée de viticulteurs des 4 appellations communales concernées, elle a mis au point un plan de développement export triennal charpenté. «Depuis 2 ans, on a multiplié le nombre d'opérations de promotion par trois sur une sélection de pays prioritaires. Nous sommes passés de 8-10 à 32 opérations, avec chaque année un objectif de 2 actions par pays».
Parmi eux l'Allemagne, «plus simple d'accès de par sa proximité géographique et culturelle pour des exploitants souhaitant se lancer à l'export», mais aussi les Etats-Unis et la zone asiatique avec une présence en Chine, à Hong Kong, et au Japon. L'Union prend garde en effet, à ne «pas mettre pas tous ses œufs dans le même panier», prévient la directrice.

Masterclass récemment organisée à Osaka par l'Union des Côtes de Bordeaux


"Un vrai besoin de formation et une curiosité"En Asie justement, Patricia Zabalza y a passé 3 semaines en novembre dernier, et revient tout juste d'un séjour de 15 jours. Au programme: Tokyo, Osaka, Shanghai et enfin Hong Kong, pour quatre jours de présence sur Vinexpo. Au total neuf opérations ont été menées par l'Union des Côtes de Bordeaux pour se faire connaître des prescripteurs locaux (sommeliers, grossistes, restaurateurs, journalistes,...) qui sont la cible numéro 1 de l'Union des Côtes.

Lors de ces déplacements, ce sont trois types d'opérations qui sont menées, détaille la Directrice de l'Union. D'abord «la participation aux Salons internationaux avec la présence d'un stand collectif où on expose notre offre», ensuite «des Masterclass» autrement dit «des séminaires de dégustation qui durent entre 1h et 1h30 et réunissent chaque fois entre 40 et 60 personnes ».
Pour les animer, l'Union des Côtes fait appel, le plus souvent possible à un sommelier connu. A Hong Kong par exemple, c'est Nelson Show, président des sommeliers de Hong Kong qui le temps de l'exercice, a joué les ambassadeurs pour les Côtes de Bordeaux. A Osaka au Japon, une master class a été organisée avec le meilleur sommelier du Japon 2007. «Sur ces opérations, on fait toujours salle comble ce qui veut dire qu'il y a un vrai besoin de formation et une curiosité», note Patricia Zabalza.

Enfin le troisième type d'opération menée à l'international consiste en l'organisation d'événements, soirées ou déjeuners au cours desquels les vins sont présentés aux invités prescripteurs. En outre, à chaque déplacement, la directrice reçoit les journalistes, «même si les retombées presse sont plus difficiles à analyser à l'étranger qu'en France » admet-elle. Sur son dernier voyage, le sentiment reste bon: «l'engouement pour nos vins ne se dément pas». Prescripteurs et journalistes ont une fois de plus répondu présents.

"Passer à la vitesse supérieure" avec le négoceAu delà de ces actions, Patricia Zabalza compte sur un autre acteur de poids pour doubler les volumes à l'export : le négoce. Et l'idée n'est pas nouvelle, lorsque les Côtes ont été créées, il y a 5 ans, le cahier des charges prévoyait déjà, à destination du négoce, la possibilité de faire des assemblages entre les 4 appellations communales, Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs.
La stratégie ici étant de «développer une "marque" mère Côtes de Bordeaux, sans précision communale, utilisée uniquement par les marques commerciales du négoce, et, d'un autre côté, d'allier Côtes de Bordeaux et une appellation communale avec, derrière, un nom de Château.» Mais pour l'heure aucun acteur n'a saisi l'opportunité.
Or, l'enjeu est de taille puisque «le négoce représente de nombreux relais commerciaux internationaux et commercialise 50% des volumes de la place Bordelaise », rappelle Patricia Zabalza. Avec le nouveau Président de l'Union des Côtes, Stéphane Héraut, l'ambition de la directrice est bien «de passer à la vitesse supérieure», en multipliant les rencontres avec les intervenants.

Soirée de promotion à Tokyo organisé en partenariat entre l'Appelation

"Affirmer qui on est"Pour autant Patricia Zabalza reconnaît que l'appellation est jeune, et qu'un travail d'identification et de positionnement est nécessaire. Il faut «affiner notre message, mieux affirmer qui on est, notre identité au sein du vignoble bordelais, au sein du vignoble français. Nous devons aussi pouvoir comparer notre offre par rapport à des vins internationaux espagnols, italins, chiliens... qui sont nos concurrents». Le travail, est en fait, déjà en cours auprès de plusieurs agences et devrait aboutir à la rentrée 2014.
Pour autant, Patricia Zabalza insiste, «on ne joue pas contre les autres vins de Bordeaux». Tout à l'inverse, son ambition est de multiplier les opérations communes : certaines ont déjà eu lieu avec les Sweet Bordeaux, mais aussi avec les Bordeaux et Bordeaux supérieur. «Depuis le début de l'année, on en est à la 5ème action commune. Ce qui veut dire que l'on met nos budgets en commun, les vignerons des deux appellations sont présents, les vins et les couleurs de nos appellations sont présents. Au total, on a pu organiser des manifestations plus grandes, avec plus d'offres et donc une aura plus forte qui attire plus de prescripteurs.»
Des opérations groupées qui tiennent à cœur à la directrice. «Au delà de la rationalisation des coûts, ça permet une belle visibilité de Bordeaux en général. J'aimerais oublier les querelles de clochers, les antagonismes des uns par rapport aux autres, et vraiment développer cette idée de «faire ensemble». Nous pouvons aller encore plus loin. Il est évident que nous gagnerions à être moins dispersés dans nos actions, ça ne peut que rejaillir sur le vignoble bordelais, dans une logique de gagnant-gagnant.»

"Une appellation frappe à la porte"En 5 ans, le dynamisme de l'appellation s'est fait remarquer. Par les viticulteurs d'abord, qui sont de plus en plus enclins à participer aux opérations de promotion de l'Union des Côtes, mais aussi par d'autres appellations. L'une d'entre elles, dont le nom reste pour l'instant secret frappe à la porte de l'Union. "Le travail sur le dossier est en cours", précise Patricia Zabalza.
L'Union des Côtes de Bordeaux, n'a donc sans doute pas fini de faire parler d'elle, ici et dans le monde. A commencer pendant Bordeaux fête le vin où outre un stand en bord de Garonne, un reportage de 26 minutes diffusé sur Bordeaux 7 se consacrera à l'appellation.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr et Union des Côtes de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
3019
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

Didier Riché directeur aéroport Biarritz et Veunac Economie | 30/01/2015

Malgré une conjoncture difficile l'aéroport de Biarritz veut aller plus haut

Parmi les responsables de l'INSEE Aquitaine et du Pôle Aérospace Valley : Marie-Andrée Maurand, Jean-Philippe Grouthier, Bertrand Ballet et Véronique Decret Economie | 30/01/2015

Bilan de l'INSEE 2014 : l'économie du grand Sud-Ouest dopée par la filière aéronautique et spatiale

L'avenir incertain de la CCI Pau-Béarn Economie | 27/01/2015

L’avenir incertain de la CCI Pau-Béarn

Hagetaubin : les maîtres du verre travaillent en réseau Economie | 26/01/2015

Hagetaubin : les maîtres du verre travaillent en réseau

Les différents acteurs économiques sont restés sceptiques sur l'intérêt de la grande région Economie | 24/01/2015

La future grande région, un frein pour le business ?

2,6 milliards de Marianne sortent des presses de Boulazac Economie | 23/01/2015

En Dordogne, l'imprimerie des Marianne à la conquête du monde

Espionnage économique : le conseils de l'ancien patron de la DGSE Economie | 21/01/2015

Espionnage économique : les conseils de l’ancien patron de la DGSE

Eric Forest, PDG d'Enternext Economie | 21/01/2015

A Bordeaux, Enternext rassemble des sociétés tech et des financiers autour de la table pour les aider à se développer

François Amigorena Economie | 20/01/2015

Le Biarrot qui protège les données du FBI

Palais Economie | 14/01/2015

Le Palais dans le giron d'un groupe hôtelier international ?

Soirée de débats à l'initiative du préfet d'Aquitaine avec les chefs d'entreprises Economie | 15/01/2015

Le préfet d'Aquitaine veut améliorer le dialogue entre chefs d'entreprises, banques et services de l'Etat

recensement bayonne Economie | 11/01/2015

La belle croissance démographique du Pays Basque

Le futur campus de Thales à Mérignac Economie | 11/01/2015

Thales dévoile les contours de son usine du futur à Mérignac

La société Adam produit aujourd'hui plus d'un million d'unités par an Economie | 06/01/2015

Adam, les secrets d'une PMI qui dure

Station de ski : coup de jeune pour des appartements qui vieillissent Economie | 04/01/2015

Stations de ski : un coup de jeune pour des logements qui vieillissent

Elus et chambres consulaires ont témoigné lors de la journée du 18 décembre Economie | 23/12/2014

Les compétences des chambres consulaires expliquées aux élus Périgourdins

Présentation en grande pompe du Falcon 8X mercredi 17 décembre Economie | 19/12/2014

Pleins feux sur le Falcon 8X présenté par Dassault à Mérignac

Guillaume Maison ou l'art d'entreprendre autrement Economie | 18/12/2014

Portrait : Guillaume Maison ou l'entrepreneuriat effectual