30/04/15 : Ce dimanche 3 mai, de 9h à 14h, le centre-ville et le bord de mer de Biarritz seront réservés aux promeneurs. En outre, l'horizon depuis le promenoir de la Grande plage n'est pas bouché par la dune qui permettait de protéger le casino.

28/04/15 : Le prix d'interprétation de la fondation Simone et Cino Del Duca a été décerné à Fayçal Karoui, le directeur musical de l'orchestre de Pau Pays de Béarn, pour une programmation contemporaine destinée à un large public et des commandes très diverses

28/04/15 : Le premier pèlerinage des chrétiens d'Orient accueillis en Midi-Pyrénées aura lieu le dimanche 3 mai au sanctuaire de Lourdes. Près de 200 personnes rejoindront à cette occasion le pèlerinage international de l'Ordre de Malte.+ d'info

26/04/15 : Le parc des expositions de Pau accueille en ce moment le championnat de France d'échecs des jeunes. Près de 1 300 compétiteurs âgés de 6 à 20 ans s'y affronteront jusqu'au dimanche 3 mai. Un village des échecs est installé sur place.

25/04/15 : Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques et vice-président du Modem a été désigné pour conduire une liste du mouvement aux prochaines élections régionales de décembre dans la grande région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin.

24/04/15 : Vincent Feltesse, actuellement conseiller de François Hollande et ex-président de la CUB, a annoncé vendredi 24 avril être candidat sur la liste d'Alain Rousset aux élections régionales. Il se présente comme le "candidat de la métropole"

24/04/15 : La plage du Port vieux, à Biarritz, va être labéllisée "plage sans tabac" cet été, dans le cadre d'un partenariat avec la Ligue contre le cancer. Ceux qui ne respecteraient pas cette interdiction risquent une amende de catégorie 1 (de 11 à 17 euros).

24/04/15 : Justine Cruz, de l'université de Bordeaux, a remporté la finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes". Dimitri Del Pianta, de l'UPPA, se classe 2e et obtient le prix du jury ; 3e Perrine Bierment, de l'université de Bordeaux.+ d'info

23/04/15 : Les travaux menés sur la ligne ferroviaire reliant Oloron à Bedous(64) devraient permettre à cette liaison d'entrer en service début mars 2016. Ce dossier,cher au président du Conseil régional, préfigure une ligne Oloron-Canfranc, donc Pau-Saragosse

22/04/15 : Parmi les sept préfets "préfigurateurs" chargés par Manuel Valls de préparer d'ici la fin juillet l'adaptation de l'organisation territoriale de l'État à la nouvelle carte des régions figure M. Dartout, nouveau préfet d'Aquitaine

20/04/15 : L'honorariat a été conféré par le préfet des Pyrénées-Atlantiques à Jean Castaings (UMP) et à Georges Labazée (PS), anciens présidents du Conseil général, pour le dévouement dont ils ont fait preuve au service du département.

20/04/15 : The Do et Fauve sont les têtes d'affiche du festival Emmaüs de Lescar-Pau qui aura lieu les 28 et 29 juillet. Consacré à la musique pop-rock et à la chanson française, il accueillera aussi Arthur H, Moriarty et Zebda. Réservations à partir du 2 mai.+ d'info

16/04/15 : Les associations Férus et Pays de l'ours-Adet déposent un recours contre l'Etat devant le tribunal administratif pour "manquement à son obligation de protection de l'ours brun dans les Pyrénées". Selon elles,de nouveaux lâchers sont indispensables.

15/04/15 : 1er forum national des carrières digitales ! Le vendredi 29 et le samedi 30 mai 2015 à l’Hôtel de Région à Bordeaux + d'info

15/04/15 : Une convention de tatouage aura lieu au parc des expositions de Pau le samedi 18 avril (11h à 1h30) et le dimanche 19 (10h30-21h). Films, concert, tremplin musical figurent au programme. L'entrée est de 10 € (pass 15 € sur les deux jours).

15/04/15 : La novillada de printemps de Garlin (64) se déroulera le dimanche 19 avril. Fiesta campera à 11h,repas de l'Aficion à 13h, novillada à 16h30 avec Alejandro Marcos (Espagne), Joaquim Galdós (Pérou) Jesus Enrique Colombo ou Luis Manuel Terron.

12/04/15 : Pau pavoise en vert et blanc. La Section Paloise a gagné sa montée dans le Top 14 samedi après s’être imposée 31 à 5 face à Montauban et marqué quatre essais de Vunibaka (27e), Boutaty (47e), Hurou (61e) et le bonus offensif avec Vatubua (76e)

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/05/15 | Bordeaux, "Ville d’Art et d’Histoire"

    Lire

    Bordeaux, qui avait été labellisée Ville d'Art et d'Histoire en 2009, est désormais représentée au sein du bureau de l'ANVPAH (Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire, qui a tenu son premier congrès les 28 et 29 avril dernier) par Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux en charge du patrimoine. "L’entrée de Bordeaux est une nouvelle reconnaissance du travail accompli depuis 1995 pour restaurer et valoriser son patrimoine", s'est notamment félicitée l'association.

  • 30/04/15 | Budget de la défense : une députée de Gironde salue l'initiative

    Lire

    François Hollande a annoncé mardi que le budget de la défense se voyait conforté de 3,8 milliards d'euros supplémentaires. Il a également annoncé le maintien de 18.500 postes sur les 34.000 départs prévus. Des mesures qui semblent plaire à Marie Récalde, députée de la Gironde et membre de la commission de la Défense de l'Assemblée. Elle salue "l’effort important de réactualisation de la loi de programmation militaire (présentée en conseil des ministres fin mai) pour notre sécurité et la protection de notre territoire".

  • 30/04/15 | Pyrénées-Atlantiques : pas de hausse d'impôts, mais une chasse aux économies

    Lire

    Très critiquessur les "dérives financières" de l'ancienne majorité de gauche, les élus centristes et UMP du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques n'envisagent pas pour autant d'augmenter la fiscalité en 2015. Ce qui ne préjuge pas des décisions qui pourraient être prises pour les années à venir. Des économies seront recherchées dans divers domaines, en particulier les Maisons du Département et les contrats territoriaux. La nouvelle majorité entend également "revisiter" les engagements pris par ses prédécesseurs sur la LGV.

  • 30/04/15 | Biarritz : François Amigorena a-t-il été dépouillé de ses délégations?

    Lire

    Selon certaines rumeurs qui circulent avec insistance, le maire Michel Veunac aurait retiré deux de ses trois délégations à François Amigorena, le tourisme et l'économie, suite à sa candidature sans étiquette aux élections départementales. On se souvient que Guy Lafite avait très mal vécu qu'Amigorena refuse de partir en binome avec Ghis Haye (PS), l'obligeant à se présenter lui même. A qui reviendront donc ces deux délégations importantes pour la Ville ?

  • 28/04/15 | Réseau N'Py : une saison de ski perturbée par la météo

    Lire

    Les stations du réseau N'Py ont enregistré cette saison 2,025 millions de journées de ski. Leur activité a été perturbée par les deux importantes chutes de neige de janvier et février. Celles-ci ont entrainé une baisse de fréquentation de 4% et une diminution du chiffre d'affaires de 2% par rapport à la saison précédente (50,8 millions €). La Pierre-Saint-Martin (64), où 24,3 millions d'investissement ont été réalisés, a toutefois vu sa fréquentation augmenter de 12% (153 937 journées ski). Avec 267 486 journées ski, Gourette est en baisse de 16%.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Appellation "Côtes de Bordeaux" et exportation: l'Union (des Côtes) fait la force!

09/06/2014 | Aqui! a rencontré Patricia Zabalza, la Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux, dont la mission première est le développement des "Côtes de Bordeaux" à l'export

Patricia Zabalza, Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux

Vinexpo Hong Kong s'est tenu du 27 au 29 mai dernier. Un rendez-vous immanquable pour l'ensemble des acteurs vitivinicoles de la place Bordelaise. Patricia Zabalza Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux elle aussi y était, pour promouvoir «son» appellation. Elle y a d'ailleurs achevé un périple promotionnel asiatique de 15 jours. A peine rentrée, elle témoigne dans nos lignes du (bon) bilan de la jeune appellation «Côtes de Bordeaux» à l'export, révèle la stratégie mise à l'oeuvre mais aussi les projets tout prêts à sortir des cartons, pour contribuer plus encore aux rayonnement des Côtes de Bordeaux à l'international.

Si l'Union des Côtes de Bordeaux existe depuis 7 ans, son appellation officielle «Côtes de Bordeaux» aura 5 ans en octobre. Celle-ci regroupe sour la même étiquette, les appellations de Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs et sa vocation première est le développement de leur commercialisation à l'export. En chiffres, l'Union des Côtes ce sont 1000 producteurs sur 11000 ha.
Une appellation jeune mais qui démontre déjà toute sa pertinence. En effet, «dans les années 2000, la part de marché à l'export des quatre appellations groupées représentait 11% des volumes» se souvient Patricia Zabalza. A fin 2013, l'export représente 20% des volumes (soit 100.000 hl sur 500.000 hl de production), avec notamment une croissance de plus de 39% ces deux dernières années. Autrement dit, «en un peu plus de 5 ans, on a réussi à doubler le poids de l'export dans nos volumes», résume la Directrice. Un bon bilan mais qui, à ses yeux, «n'est pas suffisant puisque la moyenne export des vins de Bordeaux est à 38%». En outre au regard des volumes produits (10% des volumes de Bordeaux) et de son poids économique sur le marché français (3ème appellation dans la grande distribution), l'appellation peut encore prétendre à de belles progressions à l'export.

L'export, c'est le cœur de la mission de Patricia Zabalza depuis son arrivée il y a 2 ans. Avec l'appui d'une «commission export» constituée de viticulteurs des 4 appellations communales concernées, elle a mis au point un plan de développement export triennal charpenté. «Depuis 2 ans, on a multiplié le nombre d'opérations de promotion par trois sur une sélection de pays prioritaires. Nous sommes passés de 8-10 à 32 opérations, avec chaque année un objectif de 2 actions par pays».
Parmi eux l'Allemagne, «plus simple d'accès de par sa proximité géographique et culturelle pour des exploitants souhaitant se lancer à l'export», mais aussi les Etats-Unis et la zone asiatique avec une présence en Chine, à Hong Kong, et au Japon. L'Union prend garde en effet, à ne «pas mettre pas tous ses œufs dans le même panier», prévient la directrice.

Masterclass récemment organisée à Osaka par l'Union des Côtes de Bordeaux


"Un vrai besoin de formation et une curiosité"En Asie justement, Patricia Zabalza y a passé 3 semaines en novembre dernier, et revient tout juste d'un séjour de 15 jours. Au programme: Tokyo, Osaka, Shanghai et enfin Hong Kong, pour quatre jours de présence sur Vinexpo. Au total neuf opérations ont été menées par l'Union des Côtes de Bordeaux pour se faire connaître des prescripteurs locaux (sommeliers, grossistes, restaurateurs, journalistes,...) qui sont la cible numéro 1 de l'Union des Côtes.

Lors de ces déplacements, ce sont trois types d'opérations qui sont menées, détaille la Directrice de l'Union. D'abord «la participation aux Salons internationaux avec la présence d'un stand collectif où on expose notre offre», ensuite «des Masterclass» autrement dit «des séminaires de dégustation qui durent entre 1h et 1h30 et réunissent chaque fois entre 40 et 60 personnes ».
Pour les animer, l'Union des Côtes fait appel, le plus souvent possible à un sommelier connu. A Hong Kong par exemple, c'est Nelson Show, président des sommeliers de Hong Kong qui le temps de l'exercice, a joué les ambassadeurs pour les Côtes de Bordeaux. A Osaka au Japon, une master class a été organisée avec le meilleur sommelier du Japon 2007. «Sur ces opérations, on fait toujours salle comble ce qui veut dire qu'il y a un vrai besoin de formation et une curiosité», note Patricia Zabalza.

Enfin le troisième type d'opération menée à l'international consiste en l'organisation d'événements, soirées ou déjeuners au cours desquels les vins sont présentés aux invités prescripteurs. En outre, à chaque déplacement, la directrice reçoit les journalistes, «même si les retombées presse sont plus difficiles à analyser à l'étranger qu'en France » admet-elle. Sur son dernier voyage, le sentiment reste bon: «l'engouement pour nos vins ne se dément pas». Prescripteurs et journalistes ont une fois de plus répondu présents.

"Passer à la vitesse supérieure" avec le négoceAu delà de ces actions, Patricia Zabalza compte sur un autre acteur de poids pour doubler les volumes à l'export : le négoce. Et l'idée n'est pas nouvelle, lorsque les Côtes ont été créées, il y a 5 ans, le cahier des charges prévoyait déjà, à destination du négoce, la possibilité de faire des assemblages entre les 4 appellations communales, Blaye, Cadillac, Castillon, et Francs.
La stratégie ici étant de «développer une "marque" mère Côtes de Bordeaux, sans précision communale, utilisée uniquement par les marques commerciales du négoce, et, d'un autre côté, d'allier Côtes de Bordeaux et une appellation communale avec, derrière, un nom de Château.» Mais pour l'heure aucun acteur n'a saisi l'opportunité.
Or, l'enjeu est de taille puisque «le négoce représente de nombreux relais commerciaux internationaux et commercialise 50% des volumes de la place Bordelaise », rappelle Patricia Zabalza. Avec le nouveau Président de l'Union des Côtes, Stéphane Héraut, l'ambition de la directrice est bien «de passer à la vitesse supérieure», en multipliant les rencontres avec les intervenants.

Soirée de promotion à Tokyo organisé en partenariat entre l'Appelation

"Affirmer qui on est"Pour autant Patricia Zabalza reconnaît que l'appellation est jeune, et qu'un travail d'identification et de positionnement est nécessaire. Il faut «affiner notre message, mieux affirmer qui on est, notre identité au sein du vignoble bordelais, au sein du vignoble français. Nous devons aussi pouvoir comparer notre offre par rapport à des vins internationaux espagnols, italins, chiliens... qui sont nos concurrents». Le travail, est en fait, déjà en cours auprès de plusieurs agences et devrait aboutir à la rentrée 2014.
Pour autant, Patricia Zabalza insiste, «on ne joue pas contre les autres vins de Bordeaux». Tout à l'inverse, son ambition est de multiplier les opérations communes : certaines ont déjà eu lieu avec les Sweet Bordeaux, mais aussi avec les Bordeaux et Bordeaux supérieur. «Depuis le début de l'année, on en est à la 5ème action commune. Ce qui veut dire que l'on met nos budgets en commun, les vignerons des deux appellations sont présents, les vins et les couleurs de nos appellations sont présents. Au total, on a pu organiser des manifestations plus grandes, avec plus d'offres et donc une aura plus forte qui attire plus de prescripteurs.»
Des opérations groupées qui tiennent à cœur à la directrice. «Au delà de la rationalisation des coûts, ça permet une belle visibilité de Bordeaux en général. J'aimerais oublier les querelles de clochers, les antagonismes des uns par rapport aux autres, et vraiment développer cette idée de «faire ensemble». Nous pouvons aller encore plus loin. Il est évident que nous gagnerions à être moins dispersés dans nos actions, ça ne peut que rejaillir sur le vignoble bordelais, dans une logique de gagnant-gagnant.»

"Une appellation frappe à la porte"En 5 ans, le dynamisme de l'appellation s'est fait remarquer. Par les viticulteurs d'abord, qui sont de plus en plus enclins à participer aux opérations de promotion de l'Union des Côtes, mais aussi par d'autres appellations. L'une d'entre elles, dont le nom reste pour l'instant secret frappe à la porte de l'Union. "Le travail sur le dossier est en cours", précise Patricia Zabalza.
L'Union des Côtes de Bordeaux, n'a donc sans doute pas fini de faire parler d'elle, ici et dans le monde. A commencer pendant Bordeaux fête le vin où outre un stand en bord de Garonne, un reportage de 26 minutes diffusé sur Bordeaux 7 se consacrera à l'appellation.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr et Union des Côtes de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
8
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
L'e-fan Economie | 30/04/2015

Airbus va construire l’E-Fan à Pau

Vidalies Alaux port de Ciboure Economie | 01/05/2015

L'autoroute ferroviaire atlantique a été enterrée au port de Ciboure par Alain Vidalies

Le Rafale est assemblé à Dassault à Mérignac Economie | 30/04/2015

Rafale achetés par le Qatar : des emplois dans les PME aquitaines

Le centre-ville de Bordeaux est devenu inaccessible pour les primo-accédants Economie | 25/04/2015

En Gironde, les agents immobiliers de la Fnaim s'inquiètent des conséquences de la loi Alur

Alain Juppé a acceuilli le Ministre des Affaires Etrangères ce matin. Economie | 24/04/2015

Laurent Fabius conforte le statut de "destination touristique exceptionnelle" de Bordeaux

Emmanuel Picard, directeur général de la société Mésolia Economie | 23/04/2015

Mésolia, la société aux 1000 logements par an

Le Président du Medef a à nouveau appelé de ses voeux la levée des freins à l'embauche Economie | 22/04/2015

Pierre Gattaz : "on a l'impression que les entreprises sont un mal nécessaire"

Avec 220 000 mètres carrés, la Foire internationale de Bordeaux revendique le statut de "plus grande foire de France" Economie | 21/04/2015

La Foire de Bordeaux a le bon karma

extrait de la campagne de METHAQTION Economie | 21/04/2015

METHAQTION, un dispositif territorial dédié au développement de la méthanisation

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au Commerce extérieur en visite au Château Rabaud-Promis à Bommes (Gironde) Economie | 18/04/2015

Exportation du vin: Matthias Fekl se dit prêt à simplifier et à accompagner

Bernard Farges, le président du CIVB au premier plan Economie | 21/04/2015

Les vins de Bordeaux demandent à l'Etat de négocier des accords bilatéraux

Fodali 2015 Economie | 16/04/2015

Fodali : les 24 et 25 juin prochain à Périgueux

Selon l'office du tourisme, l'oenotourisme est "la locomotive" du tourisme bordelais Economie | 20/04/2015

Oenotourisme : Bordeaux veut renforcer son monopole

Dans une étude récente sur le besoin en main d'oeuvre, Pôle Emploi révèle 112 000 intentions d'embauches sur l'année 2015 Economie | 20/04/2015

Etude BMO : les bonnes intentions des entreprises en Aquitaine

Alain Rousset, le président de la Région Aquitaine coupe le ruban du nouvel établissement de Snecma à Bordeaux Economie | 16/04/2015

Snecma inaugure son nouvel établissement à Bordeaux

Salon Vivons 100% sport 2014 Economie | 15/04/2015

2014-2015: croissance et optimisme pour Congrès et Expositions de Bordeaux

L'espace de co-working arrêt minute a ouvert ses portes en 2010 à Pomerol Economie | 13/04/2015

Coworking : Arrêt Minute, pari gagnant

La seconde édition du Sud-Ouest Food Meetings s'est déroulée les 9 et 10 avril au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac. Economie | 12/04/2015

Sud-Ouest Food Meetings : le Sud-Ouest s'attaque au « Grand Export »

Pierre Saubot président du BAP Economie | 14/04/2015

Point de vue: LGV : le Sud-Ouest est-il anesthésié ?

Stand de la ville de Cenon au Forum de l'Emploi Economie | 12/04/2015

Les entreprises de Cenon recrutent !