Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aqui au Salon du Bourget : Hinov, « l'oiseau un peu bizarre » de Stéphane Imbert

23/06/2017 | Hinov se présente au Bourget et signe un premier partenariat avec la réputée Telespazio. Un bon début pour cette opérateur drone pas comme les autres.

Stéphane Imbert, le fondateur de Hinov

« Le « H » de Hinov, c'est pour Handicap. Mais ce sera la seule fois que je prononcerai ce mot », prévient Stéphane Imbert, le créateur de la marque et de la société en cours de création qui la portera. Plutôt que de handicap, cet ancien pilote hélico-aérien dans l'Armée de terre, blessé en mission en 2014 et du même coup remercié du service opérationnel, préfère parler de « fragilité » ou de « personne fragile ». Manière de souligner que c'est le genre de chose, qui peut toucher tout le monde. Manière donc de faire tomber les barrières entre monde « du handicap » et monde « valide ». Il n'y a qu'un monde, autant se le partager et s'enrichir les uns des autres. C'est l'idée que porte Hinov, avec en trait d'union l'innovation et, notamment les drones, et une attention particulière aux blessés des armées.

Stéphane Imbert n'en est pas à son coup d'essai en matière de création d'entreprise. Il a déjà à son compte « SkyBirdsView », qui connaît déjà un joli succès international. Il faut dire que l'international c'est son credo puisque son objet principal et de monter des pôles drone à travers le monde et opérer les transferts de compétences qui vont avec. Congo, Burkina Faso, Irak ou encore Afghanistan... Cette première société, et le monde du drone en général, lui ont permis de « redevenir opérationnel », tout en exploitant ses connaissances en aéronautiques. En bref, « être sur le terrain », ce que la société semblait paraître lui refuser après son incident et avoir un métier « loin des métiers clichés que l'on réserve aux personnes handicapées », le tout en surmontant le cap psychologique difficile d'un retour à la vie civile pas vraiment voulu ni anticipé

Ce qui rend service aux uns, rend service aux autres
C'est ce triple objectif qui a conduit Stéphane Imbert a créé « Hinov », d'autant que l'idée suscitait l'enthousiasme lorsqu'il l'évoquait çà et là, tant auprès de personnes fragiles que des autres. « Hinov c'est un oiseau un peu bizarre, qui a pour but de placer les gens touchés par une fragilité, et notamment les blessés des armées sur des métiers innovants, à la fois en les embauchant et en créant des services innovants autour des drones, de la robotique ou de l'analyse de données, et à destination de tous ». Le tout en partant du principe que ce qui rend service aux uns, rend forcément aussi service aux autres. Et le chef d'entreprise de citer l'exemple du « Park assist » dans les voitures récentes, et qui permet à celles-ci de réaliser un créneau toute seule. « Ca a d'abord été créé pour les personnes handicapées, ce n'est que dans un deuxième temps que cette innovation s'est déployée sur les autres types de véhicules », illustre-t-il.

Concrètement Hinov va donc intervenir sur un premier axe qu'est « la fourniture de services innovants mise n œuvre par des personnes en situation de fragilité embauchées et formées par Hinov ». Une formation non seulement en terme de compétence technique, mais aussi si besoin d'accompagnement psychologique, pour le public des blessés des armés, contraint de retourner à la vie civile, et pour lesquels « ça peut être un vrai traumatisme », souligne Stéphane Imbert, particulièrement sensible à ce sujet. Deuxième volet de la société : un axe R&D, cherchant à développer de nouveaux outils et innovations pour tous, en s'appuyant sur le handicap et l'innovation. « La fragilité en aise au monde valide », résume-t-il.

Telespazio en partenaire
« Lancée il y a 2 ou 3 mois, l'idée a tout de suite plu », se satisfait à raison Stéphane Imbert. A tel point que de premiers partenaires se manifestent. Parmi eux Telespazio, spécialisée dans les techniques d'images satellitaires, aérienne mais aussi issues de drones. La société s'est même engagée dans une lettre d'intention signée ce 20 juin sur le Salon du Bourget, à mettre en place un partenariat avec Hinov. Une manière pour le groupe de pousser plus loin le « développement responsable » de son offre de télédétection sans négliger la dimension innovation.
Implanté sur les site Aérocampus de Latresne, tout comme l'équipe Telespazio France signataire (il n'y a pas de hasard...), Hinov pourrait réaliser cette année « 5 ou 6 embauches sur l'Aquitaine, mais avec la vocation à se développer au-delà », souligne son patron.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
64515
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !