Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aqui au Salon du Bourget : Hinov, « l'oiseau un peu bizarre » de Stéphane Imbert

23/06/2017 | Hinov se présente au Bourget et signe un premier partenariat avec la réputée Telespazio. Un bon début pour cette opérateur drone pas comme les autres.

Stéphane Imbert, le fondateur de Hinov

« Le « H » de Hinov, c'est pour Handicap. Mais ce sera la seule fois que je prononcerai ce mot », prévient Stéphane Imbert, le créateur de la marque et de la société en cours de création qui la portera. Plutôt que de handicap, cet ancien pilote hélico-aérien dans l'Armée de terre, blessé en mission en 2014 et du même coup remercié du service opérationnel, préfère parler de « fragilité » ou de « personne fragile ». Manière de souligner que c'est le genre de chose, qui peut toucher tout le monde. Manière donc de faire tomber les barrières entre monde « du handicap » et monde « valide ». Il n'y a qu'un monde, autant se le partager et s'enrichir les uns des autres. C'est l'idée que porte Hinov, avec en trait d'union l'innovation et, notamment les drones, et une attention particulière aux blessés des armées.

Stéphane Imbert n'en est pas à son coup d'essai en matière de création d'entreprise. Il a déjà à son compte « SkyBirdsView », qui connaît déjà un joli succès international. Il faut dire que l'international c'est son credo puisque son objet principal et de monter des pôles drone à travers le monde et opérer les transferts de compétences qui vont avec. Congo, Burkina Faso, Irak ou encore Afghanistan... Cette première société, et le monde du drone en général, lui ont permis de « redevenir opérationnel », tout en exploitant ses connaissances en aéronautiques. En bref, « être sur le terrain », ce que la société semblait paraître lui refuser après son incident et avoir un métier « loin des métiers clichés que l'on réserve aux personnes handicapées », le tout en surmontant le cap psychologique difficile d'un retour à la vie civile pas vraiment voulu ni anticipé

Ce qui rend service aux uns, rend service aux autres
C'est ce triple objectif qui a conduit Stéphane Imbert a créé « Hinov », d'autant que l'idée suscitait l'enthousiasme lorsqu'il l'évoquait çà et là, tant auprès de personnes fragiles que des autres. « Hinov c'est un oiseau un peu bizarre, qui a pour but de placer les gens touchés par une fragilité, et notamment les blessés des armées sur des métiers innovants, à la fois en les embauchant et en créant des services innovants autour des drones, de la robotique ou de l'analyse de données, et à destination de tous ». Le tout en partant du principe que ce qui rend service aux uns, rend forcément aussi service aux autres. Et le chef d'entreprise de citer l'exemple du « Park assist » dans les voitures récentes, et qui permet à celles-ci de réaliser un créneau toute seule. « Ca a d'abord été créé pour les personnes handicapées, ce n'est que dans un deuxième temps que cette innovation s'est déployée sur les autres types de véhicules », illustre-t-il.

Concrètement Hinov va donc intervenir sur un premier axe qu'est « la fourniture de services innovants mise n œuvre par des personnes en situation de fragilité embauchées et formées par Hinov ». Une formation non seulement en terme de compétence technique, mais aussi si besoin d'accompagnement psychologique, pour le public des blessés des armés, contraint de retourner à la vie civile, et pour lesquels « ça peut être un vrai traumatisme », souligne Stéphane Imbert, particulièrement sensible à ce sujet. Deuxième volet de la société : un axe R&D, cherchant à développer de nouveaux outils et innovations pour tous, en s'appuyant sur le handicap et l'innovation. « La fragilité en aise au monde valide », résume-t-il.

Telespazio en partenaire
« Lancée il y a 2 ou 3 mois, l'idée a tout de suite plu », se satisfait à raison Stéphane Imbert. A tel point que de premiers partenaires se manifestent. Parmi eux Telespazio, spécialisée dans les techniques d'images satellitaires, aérienne mais aussi issues de drones. La société s'est même engagée dans une lettre d'intention signée ce 20 juin sur le Salon du Bourget, à mettre en place un partenariat avec Hinov. Une manière pour le groupe de pousser plus loin le « développement responsable » de son offre de télédétection sans négliger la dimension innovation.
Implanté sur les site Aérocampus de Latresne, tout comme l'équipe Telespazio France signataire (il n'y a pas de hasard...), Hinov pourrait réaliser cette année « 5 ou 6 embauches sur l'Aquitaine, mais avec la vocation à se développer au-delà », souligne son patron.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
67998
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !