aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/17 : Pascal Billat, le responsable de Debout la France en Dordogne depuis 2008 vient d'annoncer sa démission via les réseaux sociaux. Il ne supporte pas l'alliance "contre nature" entre son parti et le Front national. Il utilisera le vote blanc le 7 mai.

30/04/17 : Alerte préfecture - Orages violents attendus avec rafales de vent, averses, possibles chutes de grêle de 14h à 22h en Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Lot-et-Garonne, Gers,2 Charentes, Dordogne, Corrèze, Creuse, Vienne, Hte Vienne, Deux Sèvres.

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Arnaud Montebourg salue la réussite de Repetto

16/11/2012 | Le ministre du redressement productif inaugurait ce vendredi après-midi, aux côtés d'Alain Rousset, l'extension du site de Repetto à St -Médard -d'Excideuil.

Arnaud Montebourg a inauguré les nouveaux locaux de l'usine de Repetto

En visite en Dordogne, Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif a pu se rendre compte de la réussite de la marque française de renommée internationale qu'est devenue Repetto. Aux cotés du président de la région, Alain Rousset, il a inauguré l'extension de l'usine de Saint-Médard d'Excideuil, où sont fabriqués 100 % des chaussons et des ballerines. Cet agrandissement des locaux, qui s'est fait avec le soutien et la participation des collectivités, doit permettre à la marque de développer sa production afin de conquérir de nouveaux marchés, notamment en Chine et en Asie.

Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif visitait ce vendredi après-midi l'usine Repetto à Saint-Médard d'Excideuil.Il a salué la réussite de cette marque française. "C'est une belle histoire" a-t-il déclaré. Une histoire qui a débuté en 1947. Rose Repetto, la mère du danseur Roland Petit, crée ses chaussons de danse dans un petit atelier près de l’Opéra de Paris. Très vite, Repetto devient la référence pour tous les danseurs : de Béjart, Noureev, Barychnikov, Carolyn Carlson, le Kirov aux Folies Bergères. Dès 1956, à la demande de Brigitte Bardot, Rose Repetto crée les ballerines Cendrillon qu'elle lui dédie. BB les associe pour toujours à sa gloire, dans le film "Et dieu créa la femme". En 1967, pour assurer le développement de son activité, Rose Repetto implante le berceau de sa fabrication à St Médard- d'Excideuil, en Dordogne.

Aujourd'hui, 400 000 ballerines et chaussons sortent des ateliers périgourdins, fabriquées selon la technique unique du cousu retourné. En 1999, Jean-Marc Gaucher reprend l'entreprise avec ses salariés et ses quinze millions de dettes. Il restructure. Il présente un projet un peu fou : celui de faire de Repetto, une marque de renommée internationale sur le marché du luxe. 

176 salariés en Dordogne Repetto réalise 50 millions de chiffre d'affaires dont plus de la moitié réalisé à l'export. "Je n'ai jamais voulu délocaliser, j'en ai fait un atout plutôt qu'une contrainte, affirme Jean Marc Gaucher, le PDG de Répetto.

Le groupe emploie 330 salariés dont 176 en Dordogne. Ces dernières années, l'entreprise affiche un taux de croissance de 25 % par an. Son PDG table pour 2013 sur seulement 20 %, et part à la conquête de nouveaux marchés, notamment la Chine. Toujours à la recherche permanente de l'innovation - les collections sont renouvelées tous les deux mois- Jean- Marc Gaucher a annoncé la création d'une ligne de vêtements pour la fin de l'année et le lancement d'un  parfum pour le printemps prochain. 

 Cette conquête de nouveaux marchés n'est possible qu'avec l'accroissement de la production. Pour développer la production, Repetto avait besoin de locaux plus grands. C'est désormais chose faite, avec le soutien des collectivités (conseil général, Région, communauté de communes)  et l'Etat. Les investissements sur le site de Saint-Médard d'Excideuil (nouveau bâtiment de stockage, assainissement, acquisition de matériels) représentent 4,3 millions d'euros. 

Le développement s'accompagne d'ici cinq ans du recrutement de 130 à 150 ouvriers à la production, préalablement formés au sein de l'école de formation aux métiers de Repetto, créée en début d'année avec le soutien de la Région.

Jean-Marc Gaucher, a profité de la présence d'Arnaud Montebourg pour exhorter le gouvernement à ne pas enterrer les propositions du rapport Gallois et à ne pas tomber dans l'excés des contrôles auprès de ceux qui veulent entreprendre. Visiblement heureux de visiter une usine non menacée de fermeture, le ministre est reparti avec en cadeau une paire de "Richelieu zizi" blanches, les célèbres chaussures pour homme de la marque qui étaient appréciées par Serge Gainsbourg. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
532
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !