Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

29/07/20 : En concertation avec les SDIS, Météo France et la DFCI, les préfètes de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne élèvent la vigilance "risque feux de forêt" au niveau orange (vigilance élevée/niveau 3 sur 5) dans leur département, du 29/07 au 2/08

21/07/20 : Le 17 juillet dernier, la Commission Permanente du Conseil régional a décidé d’attribuer un montant de 11 592 542 euros à SNCF Réseau pour le financement des travaux de régénération de la ligne Angoulême-Beillant.

20/07/20 : L'agglo de Pau propose un service de location gratuite de broyeur ainsi que 8 formations préalables à l’obtention d’une carte de prêt. Ces formations se tiendront les 6, 10, 18 et 28 août, puis les 3, 15, 17 et 24 septembre.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

  • 04/08/20 | A Cenon, un imprimeur spécialiste des notices pharmaceutiques

    Lire

    A Cenon, l'Imprimerie Lestrade se distingue par son activité d'impression et de pliage de notices pharmaceutiques et cosmétiques. Une activité très spécifique utilisant les papiers les plus minces et des technologies de pliage au savoir-faire unique. L'entreprise qui maîtrise l'impression offset sur ce papier très fin souhaite désormais ajouter de la couleur à la notice grâce à l'impression numérique, gage de valeur ajoutée aux notices notamment pour les produits cosmétiques. Pour lui permettre de s'équiper, et ainsi créer 3 emplois, la Région soutient ce projet à hauteur de 75 000€

  • 04/08/20 | L’artiste Monique Peytral est décédée

    Lire

    L’artiste Monique Peytral, ayant entre autres engagé son talent dans la création du fac-similé de Lascaux II, est décédée. Le président du Conseil Départemental de la Dordogne, Germinal Peiro, a tenu à rappeler l’importance de l’artiste pour le patrimoine de la Dordogne, « cette artiste attachante aura joué un rôle primordial dans l’histoire de Lascaux. C’est grâce à son travail, à son engagement remarquable, à son talent, à son ingéniosité aussi, que le premier fac-similé de l’histoire de l’art rupestre a pu voir le jour il y a près de 40 ans ».

  • 03/08/20 | Charente-Maritime : un foyer de contamination à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs personnes ont été testées positives, jeudi, au centre de loisirs de Port-Neuf, un quartier de La Rochelle. Les cas ont été découverts suite à des symptômes chez un animateur. Après des tests sur le personnel, deux autres animateurs se sont révélés contaminés, ainsi que trois enfants. L'ARS précise que ces personnes présentent peu ou pas de symptômes et que leur santé ne présente pas d'inquiétude. Le centre va fermer temporairement quelques jours. Les contaminés sont en quarantaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aux Lèches, la Tresse, une entreprise d'insertion exemplaire

28/07/2020 | La Tresse située aux Lèches (24) s'est spécialisée dans la collecte et le tri de déchets textiles et remet le pied à l'étrier de personnes en difficulté.

Aux Lèches (24) la Tresse trie 3000 tonnes de déchets par an et remet des personnes sur le chemin de l'emploi

Depuis 2008, l'entreprise La Tresse installée aux Lèches en Dordogne s'est spécialisée dans la collecte et le tri des déchets textiles. Au-delà de sa mission environnementale, elle contribue à l'insertion de personnes en difficulté. Son activité permet d’éviter chaque année l’enfouissement de 3000 tonnes de déchets. Elle emploie actuellement 42 salariés dont 32 personnes en contrat d'insertion. Lundi après-midi, l'entreprise a reçu la visite de Brigitte Klinkert, ministre en charge de l'insertion qui a indiqué que cette entreprise périgourdine était "un exemple qui devait faire école".

L'entreprise la Tresse, installée sur la zone de l'échangeur de l'A89 aux Lèches depuis 2016, collecte et trie des déchets textiles. Créée en 2008, elle a poursuivi au fil des années son développement et elle est devenue la plus importante entreprise d'insertion du département de la Dordogne avec 41,5 salariés équivalent temps plein dont 32 en contrat d'insertion. En visite en Dordogne lundi, Brigitte Klinkert, ministre en charge de l'insertion auprès de la ministre du travail, ne pouvait pas manquer de saluer le travail d'accompagnement professionnel réalisé au coeur de la vallée de l'Isle. 
Depuis l'origine, la Tresse s'est fixée comme objectif de lutter contre l'exclusion sociale et professionnelle et d'apporter des réponses aux problèmes d'environnement. L'installation dans ces nouveaux locaux de 3000 mètres carrés et la nouvelle plateforme de tri lui ont permis de se développer. Aujourd'hui, le poids total de la collecte dépasse les 3000 tonnes de déchets textiles. "Ce qui génère une économie de 390 000 euros" précise Pascal Mischieri, le président du conseil d'administration. La collecte est principalement  réalisée sur la zone nord Aquitaine. Cette tendance de favoriser les circuits courts tend à s'accroître avec le partenariat du Relais en Dordogne. "Nous collectons auprès de 163 associations et l'Association le Relais en Gironde et en Dordogne avec leurs nombreux containers sont un de nos principaux partenaires", précise Pascal Mischieri. La moyenne s'établit à 300 euros la tonne. 

Fortement impactée par la crise sanitaire

Au cours de cette année 2020, la Tresse a été fortement impactée par la Covid 19 : "Nous n'avons pas pu collecter pendant plus de deux mois, nos association partenaires non plus et nos surfaces de stockage sont bien surchargées.  Les salariés ont été mis pour la plupart en chômage partiel. L'activité a repris il y a cinq semaines. Nous tentons actuellement de rattraper le retard", indique Armelle Rouhart, assistante de gestion. L'entreprise se heurte aussi à deux autres phénomènes ; "Nous vendons nos textiles à 70 % à l'export via le Relais, sur l'Afrique notamment. Actuellement, les acheminements et le fret repartent mais certaines destinations sont encore fermées.  Nous nous heurtons aussi à des différents délais de paiement, de six à huit mois, de la part du Relais, qui n'a pas vraiment le choix", ajoute Pascal Mischieri. 

Brigitte Klinkert, ministre en charge de l'insertion, a visité la Tresse lors de sa visite en Dordogne Accompagnement professionnel

 La Tresse compte actuellement 32 salariés en contrat d'insertion : on compte 54 % de femmes mais les profils sont très divers. Ils  viennent majoritairement des communes avoisinantes voire Bergerac. Le nombre de personnes de moins de 26 ans ainsi que des demandeurs d'emploi de plus de 12 mois enregistrent une nette augmentation. "Ici, nous sommes davantage sur de l'accompagnement professionnel que social, nous sommes sur l'accès à l'emploi, à la formation, à la création d'entreprise. Nous organisons avec les salariés en insertion des entretiens individuels toutes les trois semaines, pour maintenir une dynamique de recherche d'emploi. Avec la covid 19, on voit bien actuellement que trois mois sans accompagnement, cela a laissé des traces : il faut relancer la machine", témoigne Marion Vital, accompagnatrice socio-professionnelle, à la ministre.  "On met l'accent sur le projet de sortie, sur les objectifs.  On veut que chaque personne en contrat d'insertion ici soit employable par n'importe quelle entreprise. Nous sommes dans une logique d'entreprise.  L'objectif est qu'elle ne s'installe pas dans une zone de confort", ajoute le président du conseil d'administration. 
A l'issue du contrat d'insertion, qui peut aller jusqu'à une durée maximale de 24 mois, entre 65 % et 70 %  des bénéficiaires enegistrent des sorties positives : il s'agit soit une entrée en formation qualifiante, soit un CDD de longue durée et pour 13 % il s'agit  d'un emploi durable. Deux personnes qui ont bénéficié d'un contrat d'insertion au sein de la Tresse y ont été embauchées comme permanents. "
Lors de sa visite à la Tresse, Brigitte Klinkert a tenu à saluer le travail réalisé : "c'est une entreprise "exemplaire" basée sur l'accompagnement vers un retour à l'emploi et axée sur une politique de transition écologique. Les salariés  sont accompagnés dans leur parcours d’insertion et cette activité permet d’éviter chaque année l’enfouissement de 3000 tonnes de déchets.  Mais je n'ai pas passé la journée ici pour repartir à Paris et oublier tout ce que j'ai vu, précise Brigitte Klinkert. Au contraire, pour moi, ce sont des exemples qui vont nourrir ma réflexion, mes projets et que je vais partager avec le Premier ministre et le gouvernement."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3531
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !