Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Avec l'Aglia, la façade atlantique innove en matière de pêche et conchyculture

20/10/2015 | « Parlons innovation ! dans la pêche et les cultures marines » sera le thème abordé le 22 octobre à Biarritz lors des 27èmes rencontres de l’Association du Grand Littoral Atlantique.

colloque de la mer

Soutenue depuis plus de 20 ans par les quatre Conseils régionaux de la façade atlantique (Aquitaine, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Bretagne), l’Association du Grand Littoral Atlantique (Aglia), présidée par Mathieu Bergé, conseiller régional d’Aquitaine, agit pour la promotion des activités liées à la pêche et à l’aquaculture du golfe de Gascogne. Depuis sa création, les projets portés ont permis d’accompagner les professionnels dans l’évolution de leur activité : sélectivité des engins de pêche, pescatourisme, économie d’énergie. L’Aglia organise ce colloque qui regroupe l’ensemble de la profession pour discuter et débattre .

Lors de la présentation à la presse du colloque organisé ce jeudi 22 octobre à la Cité de l’Océan de Biarritz par l’Association du Grand Littoral atlantique présidée par le Bayonnais Mathieu Bergé, conseiller régional socialiste en charge des ports, de la pêche, de la conchyliculture et de l’aquaculture, la présence du maire de Biarritz Michel Veunac n’aura échappé à personne. Ainsi, le premier magistrat de la perle de la Côte basque apportait de cette manière son soutien à la démarche de ce jeune élu passionné de la protection du littoral certes, puisée dans son passé à l’association Surfrider Foundation qui lui a appris le respect de l’environnement, mais aussi œuvre comme un beau diable pour le développement du port de Bayonne, bras incontournable du développement économique de l’Adour et des échanges économiques du Pays basque. Étaient également présents à cette présentation, Patrick Lafargue, président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins Aquitaine (CRPMEM), Magalie Lasserre qui en est la chargée de mission et François Gatel, secrétaire de l’association. Deux professionnels qui se réjouirent de l’activité de cet organisme une forme de relais de leur activité.

C’est donc en ce lieu pour lequel le maire de Biarritz se bat contre vents et marées qu’aura lieu ce colloque, présidé par Alain Rousset président du Conseil régional. A ce sujet, c’est la dernière fois, au nom de la future grande région que l’AGLIA représentera quatre régions de la façade atlantique. Mais au fait, qu’est-ce donc, l’AGLIA ?

Unique en FranceDepuis sa création en 1988, l’objectif de cette association est de promouvoir les activités liées aux cultures marines et à la pêche de la façade atlantique française. Elle s’est dès le départ distinguée par sa composition originale, mêlant les acteurs professionnels et les Conseils Régionaux sur un espace maritime et littoral homogène et spécifique qu’est le littoral atlantique. Elle reste aujourd’hui la seule association de ce type en France, reconnue pour la pertinence de ses actions.
L’association s’est imposée peu à peu comme un partenaire important pour l’avenir des filières maritimes des quatre régions atlantiques (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine), par sa capacité prospective, d’anticipation et de partage au travers de ses actions.

Comme l’explique Mathieu Bergé, « de la création de son observatoire en 1997 au panel de ses projets portés durant ces dernières années, l’Aglia a su évoluer aux côtés des professionnels par des projets portant sur des thèmes essentiels : sélectivité des engins de pêche (programme sélectivité pêche durable, sélectivité langoustine I et II, sélectivité crevette), diversification des activités des filières cultures marines et pêche (projet Equal, projet Prespo, projet Pescatlantique), économie d’énergie des navires (Optibulbe, Optipropulseur)…. La compétence de l’Aglia consiste principalement à assurer la mise en réseau, l’ingénierie de projet (cadrage de projets, montage financier et juridique, coordination des travaux et des moyens humains, communication et valorisation, mise en place d’une veille technologique…), et la diffusion des résultats et des informations nouvelles.
Rassembler tous les acteurs de nos filières pour mieux comprendre, et en fin de compte mieux agir, telle est notre ambition. »

C’est parce qu’il est indispensable d’innover pour maintenir la pérennité des entreprises et des filières que l’Aglia souhaite approfondir lors de son colloque la question de l’innovation dans la pêche et les cultures marines.  
« Ces dernières années, ces filières sont confrontées à des changements structurels qui s’accompagnent de son lot d’innovations. Les professionnels savent innover ! Il faut se donner les moyens de les accompagner pour permettre aux filières de s’adapter », ajoute encore Mathieu Bergé.
Qu’ils soient porteurs de projets, représentants de l’administration, scientifiques ou financeurs, professionnels, tous participeront à ce colloque pour échanger avec les acteurs de l’innovation. Cette journée s’articulera autour de deux temps forts : un échange avec les porteurs de différents projets innovants concernant les produits, la consommation énergétique, la production suivi d’un débat avec les financeurs et les structures soutenant l’innovation. 

Les trois projets de l’Aglia L’interdiction des rejets a été au centre des discussions pour l’élaboration de la future PCP. Les dispositions concernant cette mesure ont été précisées dans la version finale du Règlement de base sur la réforme de la PCP, en date du 30 mai 2013 dans son article 15. La réduction des rejets « à la source » est une préoccupation majeure des marins pêcheurs, des organisations professionnelles et des associations environnementales. Afin de pouvoir présenter des solutions réalistes et adaptées, REDRESSE met au cœur de son action la collaboration scientifiques-pêcheurs. REDRESSE permettra de construire ensemble et de tester en conditions réelles les solutions de demain.

Le pescatourisme, c’est l’embarquement de passagers à bord des navires de pêche et aquacoles, à titre d’activité complémentaire. Le but pour le professionnel ? Faire découvrir son métier et le milieu dans lequel il évolue tout en continuant d’exercer son activité. L’objectif de ce projet est de soutenir le développement de l’activité de Pescatourisme sur la façade atlantique. L’Aglia tient un rôle de facilitateur par l’animation du groupe de travail national, la création d’un réseau de partenaires, la participation à l’évolution de la réglementation ou la diffusion de documents de communication et de sensibilisation auprès des professionnels.

 Projet innovant par nature, OPTIPROPULSEUR propose des dispositifs destinés à améliorer le rendement propulsif des navires de pêche et concerne aussi bien les bateaux neufs que les bateaux existants. La consommation d’énergie des bateaux de pêche dépend notamment de la carène et de l’appareil propulsif. Le projet OPTIPROPULSEUR s’intéresse à ce dernier facteur, sur lequel des gains importants en matière de performance énergétique ont été possibles en élaborant un nouveau système de propulsion, nommé Optipropulseur ou pompe hélice. Des tests en conditions réelles ont permis de valider l’objectif de 20 % d’économie d’énergie que nous nous étions fixé. 20 % ! C’est chaque année 50.000 € de gasoil économisé pour un chalutier de 25 m ou encore 330 t de CO2 qui ne sont pas rejetées dans l’atmosphère.

Les chiffres de la pêche et de la conchyliculture sur la facade atlantiqueLa pêche — Sur la façade atlantique, 2231 navires de pêche ont été recensés en 2014, représentant 49,4 % des navires métropolitains.
La façade atlantique compte 8 151 marins-pêcheurs ayant navigué au moins 1 jour en 2013. Ils représentent 60,9 % des marins-pêcheurs français actifs en 2013.
En 2013, 137 024 tonnes de produits de la mer ont été débarquées dans les halles à marée de la zone Aglia. Les volumes débarqués représentent 62,5 % des volumes français.
Les débarquements sous halle à marée de la façade Aglia ont généré une valeur totale de 459 002 k€ soit 67,7 % de la valeur totale en France. 
En 2013 sur la façade atlantique, le prix moyen toutes espèces confondues débarquées en halles à marée s’élève à 3,3 €/kg contre 3,1 €/kg pour la France.

Secteur conchylicole — En 2011, le secteur conchylicole compte 6 869 emplois équivalents temps plein, dont 88,0 % d’emplois permanents et 12,0 % d’emplois saisonniers. L’Aglia concentre 74,6 % des équivalents temps plein français.
En 2011, le secteur conchylicole compte 6 869 emplois équivalents temps plein, dont 88,0 % d’emplois permanents et 12,0 % d’emplois saisonniers. L’Aglia concentre 74,6 % des équivalents temps plein français.
En 2013, la façade atlantique dénombre 37 586 concessions conchylicoles soit 85,5 % des concessions en France.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3482
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !