Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/20 | Covid 19 : 14 cas à la mairie de Périgueux

    Lire

    Suite à la déclaration de plusieurs cas de Covid au sein des personnels municipaux, la ville de Périgueux a organisé une journée de dépistage. Il en résulte six cas positifs sur les 105 tests pratiqués, qui s'ajoutent aux huit cas détectés précédemment. Les 14 agents testés positivement sont en arrêt de travail pour une durée de sept jours et le recensement des cas contacts est en cours. Aucun agent concerné n'occupe de fonction en contact direct et quotidien avec le public.

  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Les lieux de déploiement précis de la demi-compagnie de CRS ne sont pas encore connus.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Baga lance ses boissons au CBD à Bordeaux

17/09/2020 | La start-up bordelaise Baga, accompagnée par Unitec, veut lancer la commercialisation de sa gamme de boissons d’ici le début du mois d’octobre.

Gaspard Duval et Antoine Grenier, fondateurs de Baga

Quand le chanvre vient aider au bien-être. Il ne s’agit pas ici de THC, molécule psychotrope du cannabis mais du CBD – cannabidiol – molécule psychoactive et légale en France bien que très encadrée. La start-up bordelaise Baga lance sa gamme de boissons au CBD, destinées à la relaxation et au bien-être. La marque, qui a récolté environ 9 000 euros après une campagne de financement participatif, compte séduire les boutiques spécialisées ainsi que le marché des cafés-hôtels-restaurants de la métropole bordelaise avant, pourquoi pas, d’aller conquérir la France et le monde. Rencontre avec Antoine Grenier et Gaspard Duval, fondateurs des Boissons Audacieuses de Gaspard et Antoine (Baga).

« De manière générale, les bordelais sont très soucieux de leur bien-être ». Par ces mots, Gaspard Duval résume la percée du cannabidiol (CBD) à Bordeaux, au travers de la floraison d’établissements spécialisées dans les produits au CBD. Cette molécule, à l’instar du THC compose le cannabis. A la différence du THC, le cannabidiol n’est pas psychotrope, donc légal en France. Gaspard Duval et Antoine Grenier se sont lancé dans l’entrepreneuriat en créant les « Breuvages Audacieux de Gaspard et Antoine » (Baga), une gamme de boissons au CBD avec des vertus relaxantes et adaptées à un rythme de vie centré sur le bien-être.

Une volonté de démocratiser le cannabidiol

« En stage de fin de master d’entrepreneuriat et de management de projets, nous avons découvert le CBD, et nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire », affirme Antoine Grenier. En effet, son associé Gaspard est atteint d’une maladie auto-immune, la pelade universelle, une maladie inflammatoire qui à terme provoque la chute des cheveux. Son traitement ayant des effets secondaires violents, il cherchait une alternative au cannabis thérapeutique « en retard en France », commente Gaspard Duval. Le CBD apparaît donc comme une solution adaptée. « J’ai testé des huiles au CBD, qui arrivaient à calmer les effets secondaires de mon traitement, mais c’est très cher et pas particulièrement agréable à boire », reconnaît l’entrepreneur.

La volonté des deux jeunes hommes, à travers Baga, est de démocratiser le CBD. Ils ont ainsi eu l’idée de créer leur boisson glacée aux arômes de fruits et cannabidiol. Pour le moment, leur gamme est composée de trois saveurs : pomme-kiwi-camomille, pêche-verveine et framboise mélisse. « Nous avons fait le choix d’associer des fruits à des fleurs servant pour les tisanes, raconte Antoine Grenier. Pour ce qui est du CBD, nous avons travaillé la formulation avec le centre de ressources technologiques Agir à Pessac pour élaborer le process de mélange avec la boisson ». En effet, le cannabidiol se dissout dans les corps gras et non dans l’eau. Baga et Agir ont ainsi enfermé le CBD dans des micro-capsules présentes dans la boisson, « afin de pouvoir garder le goût des fruits, mêlés avec les effets du CBD », précise Gaspard Duval.

Une boisson « bien-être » commercialisée à partir d’octobre

Les fondateurs de Baga s’en défendent : leur boisson n’est pas thérapeutique. « Ce n’est pas un remède miracle qui fera repousser les cheveux. Le dosage faible en CBD fait que Baga est destiné au bien être quotidien », ajoute Gaspard Duval. Les effets relaxants de la boisson apparaissent plus ou moins tard d’un consommateur à l’autre d’après les deux hommes. « Nos premiers testeurs étaient notre cercle proche, éclaire Antoine Grenier. Il en a découlé que ceux habitués à consommer des produits au CBD recevaient immédiatement les effets. Nous sommes arrivés à un dosage de 20mg de cannabidiol pour 33cl parce qu’il faut en consommer sur plusieurs jours pour en ressentir les effets ».

Bouteilles BagaBaga vise avant tout un développement Bordelais, avant de s'attaquer à la France en 2021. ©Dana Bardawil

Baga, qui vient de récolter environ 9 000 euros grâce à une campagne de financement participatif, compte lancer la commercialisation de sa boisson en octobre. « Nous avons ciblé deux canaux de distributions : les magasins spécialisés et les cafés, hôtels et restaurants, précise Gaspard Duval. Le marché du CBD est encore très confidentiel, Baga est la seule marque de boissons au CBD fabriquées en France ». Avec une bouteille à quatre euros cinquante les trente-trois centilitres, les entrepreneurs entendent se déployer rapidement sur la métropole Bordelaise et le Bassin d'Arcachon avant de s’attaquer à la France puis à d’autres pays Européens comme le Royaume-Uni, la Suisse ou l’Italie.

« Il faut développer la filière chanvre française »

En France, le marché du cannabidiol est estimé à 300 millions d’euros et pourrait représenter 18,5 milliards d’euros d’ici 2022 dans le monde (Brightfield Group, analystes de l’industrie du cannabis). Les fondateurs de Baga sont engagés auprès du Syndicat Professionnel du Chanvre, « déjà pour éviter les amalgames entre THC et CBD, le premier est psychotrope et le second psychoactif », affirme Gaspard Duval. L’autre raison de l’engagement des deux hommes pour cette filière, qui rassemblent les acteurs du chanvre bien-être (comme Baga), du cannabis thérapeutique et du chanvre textile est simple. « La France est le premier producteur industriel de chanvre en Europe, premier consommateur de cannabis en Europe et c’est aussi le pays le plus restrictif en matière de réglementation du CBD. Il y a un travail de lobbying à faire pour développer la filière chanvre française », martèle l’entrepreneur. Les fondateurs de Baga sont également engagés au niveau régional et militent pour y dynamiser la filière chanvre, à l’image de la Creuse qui veut diversifier ses cultures, notamment avec du cannabis thérapeutique.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3023
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !