Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Gironde: le préfet de Gironde et Nouvelle-Aquitaine annonçait la réouverture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation à 19h15

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/11/18 | Gilets jaunes : l'après 17 novembre en région

    Lire

    Le mouvement des gilets jaunes a continué dimanche, avec des opérations péages gratuits en Charente-Maritime, deux gardes à vues et la RN10 perturbée en Charente et le péage de Virsac toujours occupé en Gironde. Ce dernier a fait l'objet de dégradations "sur plus de 800 mètres" note la préfecture, notamment des glissières de sécurité arrachées et une chaussée "très abimée". Evacués par les forces de l'ordre ce lundi matin, les manifestants ont rapidement libéré les lieux. Ce lundi, le pont d'Aquitaine était toujours fermé (évacué à 11h)et un barrage filtrant installé sur le pont François Mitterrand, perturbant le trafic.

  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Béarn Numérique: un colloque pour montrer l'exemple

31/10/2017 | Comprendre les enjeux et opportunités de la digitalisation des entreprises tout en proposant des modèles, tel était l'ambition du colloque "Béarn Numérique" organisé en début de semaine à Pau

Béarn numérique, organisé ce lundi 30 octobre à Pau

Avec l'idée d'accompagner les acteurs économiques béarnais dans l'accélération continue de la transition numérique, le Think Tank « le Chiffre et la Plumle » et la CCI de Pau, ont organisé un premier rendez-vous « Béarn Numérique » ce lundi 30 octbre à l'ESC de Pau. Au programme : décryptage de cette révolution numérique et de ses principales tendances, témoignages d'acteurs locaux et intervention vidéo du Secrétaire d'Etat au numérique, Mounir Mahjoubi. Le tout animé par le Président du Chiffre et la Plume, Philippe Arraou, tout récemment nommé par le pré-cité secrétaire d'état à la tête d'une mission de 2 mois sur la numérisation des PME/TPE. Une mission visant à mobiliser l’ensemble des partenaires publics ou privés pour accompagner ou financer leurs premiers pas numériques et/ou leur transformation digitale. La journée d'hier, rentrait bien dans ce cadre.

Près de 300 personnes dans le public et un total approchant les 10 000 connections « live » via les réseaux sociaux ou le site internet de l'évènement, les interventions de ce premier colloque « Béarn Numérique » auront pour le moins rayonné sur le territoire. C'est dire l'intérêt que suscite la thématique de plus en plus pressante du numérique dans l'économie, même si, rappelle Didier Laporte, le Président de la Cci Pau Béarn, « 38% des entreprises béarnaises, ne considèrent pas le numérique comme une priorité de développement pour leur activité ». Dans le même ordre d'idée, c'est avec un brin de regret que Philippe Arraou note qu'au classement européen de la transition numérique, « la France est à la 16èpme place, juste en dessous de la moyenne »... Pour autant l'intérêt des acteurs est là, mais teinté de méfiance ou d'incertitude. Une crainte qu'a tenté de mettre à bas l'évènement de ce lundi. Face aux risques portés par le numérique (protection des données, rançonnage, etc...), les nombreux intervenants ont bien davantage incité les chefs d'entreprises présents à regarder les opportunités, « le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide », selon l'expression de Christophe Victor, cofondateur du salon Vivatech et directeur général délégué du Groupe Les Echos.

Personnaliser, supprimer les intermédiaires, innoverRappelant les grandes tendances portées par la révolution numérique, il a notamment insisté sur le fait qu'au delà de l'aspect technologique, une digitalisation réussie passée aussi par la prise en compte des éléments qui l'accompagnent : révolution des usages, des valeurs, et des méthodes de management, avec désormais toujours la connaissance et la relation aux clients au cœur des problématiques... Mieux le connaître avec les data, simplifier son parcours d'achat, personnaliser son produits, supprimer les intermédiaires, créer des plate-formes et communautés collectives, être en permanence à ses côté via l'internet mobile, et même s'en passer par un téléphone ou un ordinateur via les objets connectés ou encore répondre à toutes ses questions dans tous les domaines, via l'intelligence artificielle... Mais bien sûr également, la marque de fabrique des entreprises les plus digitalisées, c'est leur capacité d'innovation partout tout le temps, via les collaborateurs, les clients (encore), les rapprochements avec des start-ups ou des universités... Plus qu'une révolution technologique, c'est une nouvelle société, dans laquelle les acteurs économiques doivent se fondre s'ils ne veulent pas courir le risque, à terme, de disparaître.
Si les tendances et exemples choisis par Christophe Victor sont issus d'une observation internationale du monde économique et de ses acteurs les plus à la pointe, le colloque, a eu le mérite de démontrer, que sur le territoire béarnais aussi la révolution numérique est en marche en s'appuyant sur 3 grands majors incontournables du paysage local : Total, Euralis et Safran. Trois grands qui plus est, acteurs d'économies ancrées dans le territoire, bien loin d'être virtuelles : l'extraction de gaz et pétrole, l'agriculture et l'industrie aéronautique. Trois grands qui chacun à leur manière intègrent le digital à leur stratégie.

"L'enjeu de l'agilité et la rapidité"Au-delà d'une vocation marketing ou d'une meilleure connaissance de ses clients Total, par exemple ambitionne « de multiplier par 6 la puissance du supercalculateur Pangea, présent sur le site de Pau » et qui permet aux scientifiques de l'entreprise d'analyser les images du sous-sol. "Une innovation condition la pérénnité de notre entreprise", assure le Directeur du site palois.
Du côté d'Euralis et du secteur agricole, « les vieilles institutions que sont les coopératives, sont au cœur de cette révolution numérique », assure aussi volontiers Christian Pees, son président. Que ce soit dans la dématérialisation des process, la transformation du business model de certaines de ses activités en passant par la communication, entre adhérents ou en interne, le numérique et la données sont là... jusque dans les champs avec le développement d'outils d'aide à la décision pour les agriculteurs pour la conduite de l'irrigation à la parcelle ou le calcul de la juste dose d'azote en fonction des besoins de la plante et du sol.
Pour Serge Maillé, Directeur Stratégie et Développement pour Safran Helicopter Engines, « la digitalisation pose globalement l'enjeu de l'agilité et la rapidité, et plus encore demain », et pour l'équipementier aéronautique, la transformation numérique se fait tant en terme de services aux clients que de manufacturing, et de relations en interne, avec une forte propension "à encourager l'innovation venue du terrain".
En somme chez les uns et les autres, quel que soit leur secteur d'activité, au-delà de la question informatique, c'est bien « des changements de culture et de mentalités vers plus d'ouverture et de faire-savoir » dont il est d'abord question, comme le reconnaît volontiers le représentant de Safran. Un premier pas de l'ordre de la remise en question, loin sans doute d'être le plus simple à faire... Mais Didier Laporte, le rappelle, la CCI Pau Béarn est armée pour d'abord sensibiliser les chefs d'entreprises au numérique puis les accompagner dans leur digitalisation. Et même si les choses se passaient mal, le Président de la chambre consulaire le souligne: "Nous sommes la seule CCi de la région à avoir développé une activité et une expertise sur la cybersécurité". 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Capture d'écran Béarn numérique

Partager sur Facebook
Vu par vous
38325
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !