aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Beauty success : une belle aventure entrepreunariale et familiale

10/09/2016 | Philippe et Christophe Georges ont inauguré vendredi le nouveau siège administratif et le pôle logistique du groupe Beauty success à Saint-Astier.

Philippe Georges, PDG de Beauty success a exposé le projet de développement de son groupe à cinq ans

Le groupe Beauty Success, créé depuis la Dordogne, a réuni son centre logistique et son nouveau siège social dans ses nouveaux locaux de 8000 mètres carrés, en bordure de l'autoroute A 89, sur la zone d'activités de Saint-Astier. L'investissement représente 8 millions d'euros. Cette implantation correspond pour Philippe et Christophe Georges à un retour aux sources familial et à un choix stratégique de développement. Le quatrième réseau national de parfumeries, compte 550 sites en France et à l'international dont 345 parfumeries et instituts de beauté, en direct et en franchise.

"Avec plus de 8 millions d'euros HT investis sur ce nouveau siège social et notre pôle logistique, c'est l'investissement productif privé le plus important en vallée de l'Isle et plus particulièrement à Saint-Astier. Il est dédié à l'économie locale et il est synonyme d'un plan de développement et d'embauches dans les années à venir," ainsi s'est exprimé Philippe Georges, hier lors de l'inauguration des nouveaux locaux de Beauty success, situés en bordure de l'autoroute A 89. Au sein de l’industrie cosmétique périgourdine, Beauty Success occupe une place de premier choix. Sans doute parce que Beauty Success, c’est d’abord une histoire entrepreneuriale familiale qui perdure depuis 40 ans par son caractère innovant,  son esprit de créativité, ses valeurs familiales. Que de chemin parcouru, depuis la petite parfumerie Nicole Georges, créée en 1973, place Bugeaud à Périgueux. Aujourd'hui, la société compte en France et à l'étranger 550 sites, des parfumeries, des instituts de beauté, des parapharmacies. Un tiers sont des franchisés. Le groupe représente 2500 emplois pour 240 millions de chiffre d'affaires. Le site de Cenon en Gironde réunit 80 salariés et celui de Saint-Astier, inauguré vendredi représente 80 emplois. Devenu le quatrième réseau national de parfumeries  et le second pour les instituts de Beauté, le groupe enregistre ces dernières années une croissance à deux chiffres. Le groupe poursuit  aussi ses projets à l'international avec la signature d'un contrat de partenariat avec la CFAO pour implanter une vingtaine  de parfumeries dans huit pays d'Afrique de l'Ouest. 

Lors de l'inauguration des nouveaux locaux à saint Astier, qui ont coûté 8 millions d'eurosUn retour aux sources

Au delà du développement de l'enseigne en France et à l'international,  Philippe et son frère Christophe demeurent attachés à leurs racines périgourdines.  Le choix d'implanter le centre logisitique et le siège social à Saint-Astier s'inscrit dans la tradition familiale. Puisqu'il y un siècle, Sicaire Georges, l'arrière grand-père de Philippe et Christophe, créait l'entreprise localement une entreprise de chaussures, l’Astérien, devenue ensuite ASTER.
Le regroupement des différents entrepôts, répartis auparavant en cinq sites entre Notre Dame de Sanilhac et Marsac sur l'Isle, correspond avec des exigences de performances économiques. Le nouveau site, ultra sécurisé de 8000 mètres carrés, permet de traiter plus rationnellement les 15 000 références, de mieux traiter en termes logistiques , les produits à faible rotation et à forte rotation, en somme d'assurer une  meilleure gestion des stocks au service des magasins, franchisés ou non. La nouvelle plate-forme logistique est équipée du robot Goods to man Autostore, un concept norvégien, inspiré du secteur de la pharmacie, qui permet une automatisation d'une partie de la gestion des stocks, un gain de temps. Saint-Astier est le premier site français à avoir cet équipement technologique. 

Les différentes enseignes de Beauty successUn plan de développement

L'installation de Beauty success à Saint Astier, se situe aujourd'hui au coeur d'un futur pôle industriel cosmétique en vallée de l'Isle. Ce n'est pas la seule entreprise appartenant à ce secteur d'activité  sur ce territoire : on compte aujourd'hui un millier d'emplois avec des entreprises comme ELP (parfums) , le groupe Coopéré (création de matériels pour coiffure).  "Ce site permettra par sa modernité d'accompagner le développement des enseignes. Nous envisageons un parc de 7 à 800 magasins d'ici cinq ans, précise Philippe Georges. La famille Georges prévoit aussi de créer un campus, une sorte de centre de formation pratique aux métiers  de l'esthétique des différentes enseignes. "Nous envisageons de créer un laboratoire pour mieux maîtriser nos formules, " ajoute le PDG. Attachée à son Périgord natal, la famille Georges, qui en est à la quatrième génération d'entrepreneurs, démontre que vivre et produire dans un département rural n’est pas un handicap, cela devient même un atout lorsque cette ruralité parvient à se conjuguer avec exigences et performances économiques. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4191
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !