20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Du 20 au 22 sept, 12 collaborateurs de Bristol-Myers Squibb parcourront près de 700km à vélo pour récolter des fonds en faveur de la recherche contre les cancers des jeunes. Ils passeront par Agen le 20 sept.

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

15/09/17 : L'île d'Oléron a été choisie pour accueillir les prochaines Rencontres inter-îles, du 24 au 26 novembre. Ce rendez-vous autour des problématiques liées au maintien de l'agriculture dans les îles aura pour thématique l'accès au foncier.

15/09/17 : L'ancien maire socialiste de Cenon, Alain David, ayant été élu à l'Assemblée nationale c'est son successeur Jean-François Egron qui prend le relais en tant que vice-président de la métropole aux Ressources humaines et à l'administration générale

- Multivote -
Le Grand Poitiers - Rentrée Universitaire 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

  • 20/09/17 | La municipalité d'Orthez implose...

    Lire

    Rien ne va plus à Orthez (64). Cette ville de plus de 10 700 habitants devrait connaître une nouvelle élection municipale d'ici la fin de l'année. Onze élus faisant partie du groupe conduit par le maire, Yves Darrigrand, ont en effet décidé de démissionner avec l'accord de ce dernier. Cela, afin de mettre un terme aux graves dissensions survenues au sein de la municipalité. Querelles qui ont débouché sur le rejet du budget 2016. Les opposants à la politique menée par le maire sont réunis au sein de trois groupes conduits par des conseillers PS, Modem et un adjoint dissident.

  • 19/09/17 | Création d'une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires au CD47

    Lire

    Engagé depuis des années dans la valorisation des itinéraires et promenades de randonnés, notamment à travers un plan départemental, le CD de Lot-et-Garonne vient de créer une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires réunissant les acteurs évoluant dans le domaine des sports nature. « Cette instance de réflexion et de concertation aura à cœur de promouvoir et de favoriser le développement maîtrisé des sports de nature, au bénéfice des acteurs et des usagers de la nature ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Beauty success : une belle aventure entrepreunariale et familiale

10/09/2016 | Philippe et Christophe Georges ont inauguré vendredi le nouveau siège administratif et le pôle logistique du groupe Beauty success à Saint-Astier.

Philippe Georges, PDG de Beauty success a exposé le projet de développement de son groupe à cinq ans

Le groupe Beauty Success, créé depuis la Dordogne, a réuni son centre logistique et son nouveau siège social dans ses nouveaux locaux de 8000 mètres carrés, en bordure de l'autoroute A 89, sur la zone d'activités de Saint-Astier. L'investissement représente 8 millions d'euros. Cette implantation correspond pour Philippe et Christophe Georges à un retour aux sources familial et à un choix stratégique de développement. Le quatrième réseau national de parfumeries, compte 550 sites en France et à l'international dont 345 parfumeries et instituts de beauté, en direct et en franchise.

"Avec plus de 8 millions d'euros HT investis sur ce nouveau siège social et notre pôle logistique, c'est l'investissement productif privé le plus important en vallée de l'Isle et plus particulièrement à Saint-Astier. Il est dédié à l'économie locale et il est synonyme d'un plan de développement et d'embauches dans les années à venir," ainsi s'est exprimé Philippe Georges, hier lors de l'inauguration des nouveaux locaux de Beauty success, situés en bordure de l'autoroute A 89. Au sein de l’industrie cosmétique périgourdine, Beauty Success occupe une place de premier choix. Sans doute parce que Beauty Success, c’est d’abord une histoire entrepreneuriale familiale qui perdure depuis 40 ans par son caractère innovant,  son esprit de créativité, ses valeurs familiales. Que de chemin parcouru, depuis la petite parfumerie Nicole Georges, créée en 1973, place Bugeaud à Périgueux. Aujourd'hui, la société compte en France et à l'étranger 550 sites, des parfumeries, des instituts de beauté, des parapharmacies. Un tiers sont des franchisés. Le groupe représente 2500 emplois pour 240 millions de chiffre d'affaires. Le site de Cenon en Gironde réunit 80 salariés et celui de Saint-Astier, inauguré vendredi représente 80 emplois. Devenu le quatrième réseau national de parfumeries  et le second pour les instituts de Beauté, le groupe enregistre ces dernières années une croissance à deux chiffres. Le groupe poursuit  aussi ses projets à l'international avec la signature d'un contrat de partenariat avec la CFAO pour implanter une vingtaine  de parfumeries dans huit pays d'Afrique de l'Ouest. 

Lors de l'inauguration des nouveaux locaux à saint Astier, qui ont coûté 8 millions d'eurosUn retour aux sources

Au delà du développement de l'enseigne en France et à l'international,  Philippe et son frère Christophe demeurent attachés à leurs racines périgourdines.  Le choix d'implanter le centre logisitique et le siège social à Saint-Astier s'inscrit dans la tradition familiale. Puisqu'il y un siècle, Sicaire Georges, l'arrière grand-père de Philippe et Christophe, créait l'entreprise localement une entreprise de chaussures, l’Astérien, devenue ensuite ASTER.
Le regroupement des différents entrepôts, répartis auparavant en cinq sites entre Notre Dame de Sanilhac et Marsac sur l'Isle, correspond avec des exigences de performances économiques. Le nouveau site, ultra sécurisé de 8000 mètres carrés, permet de traiter plus rationnellement les 15 000 références, de mieux traiter en termes logistiques , les produits à faible rotation et à forte rotation, en somme d'assurer une  meilleure gestion des stocks au service des magasins, franchisés ou non. La nouvelle plate-forme logistique est équipée du robot Goods to man Autostore, un concept norvégien, inspiré du secteur de la pharmacie, qui permet une automatisation d'une partie de la gestion des stocks, un gain de temps. Saint-Astier est le premier site français à avoir cet équipement technologique. 

Les différentes enseignes de Beauty successUn plan de développement

L'installation de Beauty success à Saint Astier, se situe aujourd'hui au coeur d'un futur pôle industriel cosmétique en vallée de l'Isle. Ce n'est pas la seule entreprise appartenant à ce secteur d'activité  sur ce territoire : on compte aujourd'hui un millier d'emplois avec des entreprises comme ELP (parfums) , le groupe Coopéré (création de matériels pour coiffure).  "Ce site permettra par sa modernité d'accompagner le développement des enseignes. Nous envisageons un parc de 7 à 800 magasins d'ici cinq ans, précise Philippe Georges. La famille Georges prévoit aussi de créer un campus, une sorte de centre de formation pratique aux métiers  de l'esthétique des différentes enseignes. "Nous envisageons de créer un laboratoire pour mieux maîtriser nos formules, " ajoute le PDG. Attachée à son Périgord natal, la famille Georges, qui en est à la quatrième génération d'entrepreneurs, démontre que vivre et produire dans un département rural n’est pas un handicap, cela devient même un atout lorsque cette ruralité parvient à se conjuguer avec exigences et performances économiques. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4361
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !