17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Beauty success : une belle aventure entrepreunariale et familiale

10/09/2016 | Philippe et Christophe Georges ont inauguré vendredi le nouveau siège administratif et le pôle logistique du groupe Beauty success à Saint-Astier.

Philippe Georges, PDG de Beauty success a exposé le projet de développement de son groupe à cinq ans

Le groupe Beauty Success, créé depuis la Dordogne, a réuni son centre logistique et son nouveau siège social dans ses nouveaux locaux de 8000 mètres carrés, en bordure de l'autoroute A 89, sur la zone d'activités de Saint-Astier. L'investissement représente 8 millions d'euros. Cette implantation correspond pour Philippe et Christophe Georges à un retour aux sources familial et à un choix stratégique de développement. Le quatrième réseau national de parfumeries, compte 550 sites en France et à l'international dont 345 parfumeries et instituts de beauté, en direct et en franchise.

"Avec plus de 8 millions d'euros HT investis sur ce nouveau siège social et notre pôle logistique, c'est l'investissement productif privé le plus important en vallée de l'Isle et plus particulièrement à Saint-Astier. Il est dédié à l'économie locale et il est synonyme d'un plan de développement et d'embauches dans les années à venir," ainsi s'est exprimé Philippe Georges, hier lors de l'inauguration des nouveaux locaux de Beauty success, situés en bordure de l'autoroute A 89. Au sein de l’industrie cosmétique périgourdine, Beauty Success occupe une place de premier choix. Sans doute parce que Beauty Success, c’est d’abord une histoire entrepreneuriale familiale qui perdure depuis 40 ans par son caractère innovant,  son esprit de créativité, ses valeurs familiales. Que de chemin parcouru, depuis la petite parfumerie Nicole Georges, créée en 1973, place Bugeaud à Périgueux. Aujourd'hui, la société compte en France et à l'étranger 550 sites, des parfumeries, des instituts de beauté, des parapharmacies. Un tiers sont des franchisés. Le groupe représente 2500 emplois pour 240 millions de chiffre d'affaires. Le site de Cenon en Gironde réunit 80 salariés et celui de Saint-Astier, inauguré vendredi représente 80 emplois. Devenu le quatrième réseau national de parfumeries  et le second pour les instituts de Beauté, le groupe enregistre ces dernières années une croissance à deux chiffres. Le groupe poursuit  aussi ses projets à l'international avec la signature d'un contrat de partenariat avec la CFAO pour implanter une vingtaine  de parfumeries dans huit pays d'Afrique de l'Ouest. 

Lors de l'inauguration des nouveaux locaux à saint Astier, qui ont coûté 8 millions d'eurosUn retour aux sources

Au delà du développement de l'enseigne en France et à l'international,  Philippe et son frère Christophe demeurent attachés à leurs racines périgourdines.  Le choix d'implanter le centre logisitique et le siège social à Saint-Astier s'inscrit dans la tradition familiale. Puisqu'il y un siècle, Sicaire Georges, l'arrière grand-père de Philippe et Christophe, créait l'entreprise localement une entreprise de chaussures, l’Astérien, devenue ensuite ASTER.
Le regroupement des différents entrepôts, répartis auparavant en cinq sites entre Notre Dame de Sanilhac et Marsac sur l'Isle, correspond avec des exigences de performances économiques. Le nouveau site, ultra sécurisé de 8000 mètres carrés, permet de traiter plus rationnellement les 15 000 références, de mieux traiter en termes logistiques , les produits à faible rotation et à forte rotation, en somme d'assurer une  meilleure gestion des stocks au service des magasins, franchisés ou non. La nouvelle plate-forme logistique est équipée du robot Goods to man Autostore, un concept norvégien, inspiré du secteur de la pharmacie, qui permet une automatisation d'une partie de la gestion des stocks, un gain de temps. Saint-Astier est le premier site français à avoir cet équipement technologique. 

Les différentes enseignes de Beauty successUn plan de développement

L'installation de Beauty success à Saint Astier, se situe aujourd'hui au coeur d'un futur pôle industriel cosmétique en vallée de l'Isle. Ce n'est pas la seule entreprise appartenant à ce secteur d'activité  sur ce territoire : on compte aujourd'hui un millier d'emplois avec des entreprises comme ELP (parfums) , le groupe Coopéré (création de matériels pour coiffure).  "Ce site permettra par sa modernité d'accompagner le développement des enseignes. Nous envisageons un parc de 7 à 800 magasins d'ici cinq ans, précise Philippe Georges. La famille Georges prévoit aussi de créer un campus, une sorte de centre de formation pratique aux métiers  de l'esthétique des différentes enseignes. "Nous envisageons de créer un laboratoire pour mieux maîtriser nos formules, " ajoute le PDG. Attachée à son Périgord natal, la famille Georges, qui en est à la quatrième génération d'entrepreneurs, démontre que vivre et produire dans un département rural n’est pas un handicap, cela devient même un atout lorsque cette ruralité parvient à se conjuguer avec exigences et performances économiques. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4459
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !