Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Bernard Farges reprend les rênes du CIVB

17/07/2019 | Lundi 15 juillet, Bernard Farges a été élu pour un mandat de 3 ans à la tête du CIVB par une assemblée composée de 50 personnes.

AG CIVB

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux a élu lundi son nouveau président lors d'une assemblée générale réunissant négociants et viticulteurs. Il prendra la suite d'Allan Sichel, qui arrive à la fin d'un mandat marqué, selon lui, par « une pression sociétale particulièrement forte sur le sujet des produits phytosanitaires ». Nul doute que le nouveau président sera attendu au tournant sur ces questions.

Le nouveau président a été élu pour un mandat de 3 ans, selon la règle qui impose que la présidence alterne entre viticulteurs et négociants. C'est la deuxième fois que le viticulteur de l'Entre-deux-Mers prendra la tête de l'institution, après un premier mandat entre 2013 et 2016. Aucun concurrent ne s'étant présenté face à lui, Bernard Fagres a obtenu 40 voix sur les 47 votants, désignés pour moitié par la Fédération des grands vins de Bordeaux et pour l'autre moitié par la Fédération des négociants de Bordeaux et Libourne.

Pression forte sur les produits phytosanitaires

Le discours débute comme un bilan. L'ancien président, Allan Sichel, rappelle les aléas climatiques particulièrement durs qui ont touché son secteur cette année. « Cela doit nous interpeller; notre filière doit se réinventer » assure-t-il. Bordeaux a en effet prévu un ambitieux programme de sortie des pesticides. En 10 ans, le poids des produits CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques) dans l'utilisation des pesticides est passé de 30% à seulement 10%. Un résultat encourageant qui montre une viticulture désireuse d'être plus respectueuse de l'environnement. Une façon aussi de s'adapter aux nouvelles attentes des consommateurs. Pourtant, d'importants efforts restent encore à accomplir.

Bernard Farges vignette

Bernard Farges, nouveau président du CIVB, en a pleinement conscience. Avec un recul de 13% des ventes via la grande distribution, la filière doit se réinventer. A la fin de son dernier mandat, il avait ouvert la voie à une sortie des pesticides, ce qui, à titre personnel, lui avait valu des critiques sur son milésime 2014. Le viticulteur mauriacois avait protesté en expliquant que le vin était trop ancien et qu'il essayait aujourd'hui de réduire l'usage des pesticides.

Communiquer sur le Bordeaux

Un mandat qui sera aussi placé sous le signe de la communication. En effet, Bordeaux souffre des effets structurels dus aux évolutions des modes de consommation. « Au-delà des constats, nous devons poser un diagnostic » déclare Bernard Farges. Le vin de Bordeaux doit se détacher de son image de vin cher, « snob ». « Le Bordeaux c'est des grands crus mais aussi des vins plus modestes, assumons-le ! » annonce-t-il à l'assemblée. Le nouveau président veut aussi miser sur le plan Bordeaux Ambition 2025, et s'engager dans une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Il compte renforcer la marque Bordeaux en montrant « la diversité des hommes et des femmes qui font Bordeaux ». Pour restaurer la compétitivité du vignoble girondin, le nouveau président et son équipe comptent, aussi, sur la mise en valeur des vins blancs et rosés, qui sont de plus en plus plébiscités par les consommateurs, au détriment du rouge.

Pour restaurer le lien entre les vignerons et les consommateurs, l'équipe de marketing du CIVB a mis le paquet. Célébration des vins de Bordeaux lors de la Saint-Vincent (en janvier, qui honore les vignerons), campagnes digitales, association du vin de Bordeaux à des événements « branchés » pour le plébisciter auprès des jeunes... Les idées ne manquent pas. Stéphanie Sinoquet, responsable de la grande distribution au CIVB, espère que viticulteurs et négociants s'en empareront. « L'union fait la force » lance-t-elle. « A Bordeaux, notre force, c'est d'être des milliers : j'espère qu'on sera des milliers sur cette opération. »

Sarah Dumeau
Par Sarah Dumeau

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2858
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !