Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Bernier-Probis investit et regarde vers l'avenir

23/04/2019 | Depuis sa création en 1974, l'entreprise de fabrication de cercueils de Saint-Jory-Lasbloux a fait du chemin. Ces six derniers mois, elle a racheté trois sociétés.

Le site de Saint Jory Lasbloux en Dordogne produit 85 000 cercueils

Implantée depuis 1974, à Saint Jory Lasbloux, en Périgord vert, l'entreprise Bernier fabrique 85 000 cercueils par an, commercialisés en France et à l'international. Entre septembre 2018 et mars, elle a racheté trois sociétés : deux sites de production, l'un à Navailles-Angos (Pyrénées-Atlantiques) et l'autre à Saint-Martin la Sauveté (Loire), qui viennent compléter la production de la maison mère en Dordogne, ainsi qu'un site de logistique funéraire à Ris Orangis (Essonne). Une nécessité pour la famille Bernier, propriétaire à 100 % de la société, pour assurer son développement.

La petite entreprise périgourdine de fabrication de cercueils de Saint-Jory-Lasbloux, créée par Jean-Pierre et Rémy Bernier en 1974 a fait du chemin. Depuis le tragique accident de 2012, qui a vu la disparition de Rémy Bernier et de son épouse, puis le décès de Jean-Pierre en 2016, ce sont Aurélie Thomasson Bernier et son frère Olivier Bernier et leur cousin Laurent qui sont à la tête de cette entreprise 100 % familiale.
"Au cours des six derniers mois, nous avons réalisé trois acquisitions : deux sites de productions, Fama et Soulerot,  groupe familial spécialisé dans la fabrication de cercueils à Navailles Angos et la société Qualité B, à Saint-Martin la Sauveté, qui doit nous permettre de renforcer notre présence sur la région Auvergne- Rhones-Alpes. Nous avons aussi acquis un site de logistique funéraire à Ris-Orangis et Aubervilliers. Avec ces rachats, la production atteint 110 000 cercueils soit 18 % du marché national, explique Aurélie Thomasson-Bernier. Le chiffre d'affaires devrait dépasser 30 millions fin 2019. 


Des embauches prévues

Bernier dispose également d’un réseau de 10 plateformes de stockage et distribution qui assurent un service à la carte : Warluis (60), Beignon (56), Mulsanne (72), Mazamet (81), Lançon (13), Chambéry (73) Chemaudin (25 , et travaille en étroite collaboration avec deux plateformes associées à Nîmes (30) et Cerizay (79). "65 collaborateurs travaillent sur le site périgourdin. Nous prévoyons quelques embauches cette année, principalement à la production. Notre souci, c'est que nous n'avons plus la capacité de produire à Saint-Jory suffisamment par rapport à la demande, car nous manquons de place avec des difficultés pour nous agrandir. Et bien sûr il n'est pas question de délocaliser. Ces acquisitions sont une nécessité si on veut être un acteur majeur sur le marché national."
Agés de 37 ans, 39 ans et 40 ans, les trois co-dirigeants de Bernier considèrent la famille et l'indépendance les deux atouts majeurs du groupe. "La famille, c'est notre principale force, insiste Aurélie Thomasson Bernier. Sept membres de la famille travaillent au sein de l'entreprise aux postes clefs. "Cette cohésion familiale nous a permis de passer le cap d'événements dramatiques. Aujourd'hui, elle est indispensable pour assurer la perennité de la société et son développement. Je crois que c'est ce qu'aurait voulu nos parents et notre oncle." 
En rachetant ces entreprises, ils souhaitent conserver l'état d'esprit familial de l'entreprise. "Il ne s'agit pas de tout chambouler. Par exemple avec les dirigeants de Qualité B, nous partageons des valeurs communes, la passion du bois, la qualité du choix des matériaux et du travail bien fait, ainsi qu'un management de proximité avec les salariés."  
En 2018, l'entreprise a produit 88 000 cercueils. Le cap des 120 000 cercueils devrait être atteint d'ici deux ans. Afin de répondre à la demande, le groupe Bernier a l'intention de procéder à quelques recrutements dans ces deux nouveaux sites de production.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3878
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !