Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

  • 28/09/20 | Pierre Hurmic salue l'entrée au Sénat de Monique de Marco

    Lire

    Réaction enthousiaste du maire de Bordeaux après l'élection en Gironde de Monique de Marco: "C’est une victoire historique pour l’écologie politique. Après avoir gagné Bordeaux, mais aussi Artigues et Carbon Blanc sur la métropole qui ont rejoint Bègles, les écologistes viennent de démontrer leur capacité de conviction sur l’ensemble des territoires girondins. Monique de Marco et le nouveau groupe écologiste porteront au Sénat, avec force et compétence, les causes du climat, du respect du vivant, de la justice sociale et des droits humains. Ils pèseront pour concrétiser rapidement les 149 propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat."

  • 28/09/20 | L'Hermione compte repartir au printemps 2021

    Lire

    L'Hermione pourrait repartir au printemps 2021, a annoncé vendredi le président de l'association Hermione-Lafayette Olivier Pagezy : « Dans le cadre du plan de relance, le ministère du tourisme a un budget pour faire la promotion de la France à l’étranger et il a bien compris le rôle d’ambassade que peut jouer L’Hermione ». Atout France travaille avec l'association sur un projet de voyage dans les pays européens «les plus susceptibles de venir chez nous», pour y porter les couleurs de la région.

  • 28/09/20 | Le traité d’unification allemande fête ses 30 ans à Limoges

    Lire

    Le 2 octobre, la Maison de l’Europe Direct Limousin fête les 30 ans du traité d’unification allemande ainsi que la présidence allemande du Conseil de l’Union Européenne. Au cours de cette journée de célébration à l’Espace Simone Veil, le public pourra découvrir l’exposition « Au coeur de l’Allemagne » et les structures travaillant dans le cadre des relations franco-allemandes. Des conférences autour de cette thématique sont également organisées. Entrée libre et gratuite.

  • 28/09/20 | L’agglo de Royan soutient les entreprises face au Covid19

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique vient de décider une aide d’un million d’euros pour soutenir la trésorerie des entreprises qui ont été touchées par la crise sanitaire. Cette subvention de fonctionnement sera versée aux entreprises de moins de 20 salariés et aux associations employeuses résidant sur le territoire communautaire. Le dossier de demande d’aide doit être déposé avant le 30 octobre et est disponible sur le site de l'agglo.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Biarritz accueille les Assises de France Congrès sur fond de G7

27/09/2018 | La station balnéaire reine de la Côte basque a été choisie parmi la cinquantaine de villes membres de l'association dédiée au tourisme d'affaire, congrès, conventions et événements.

Philippe Augier et Michel Veunac Biarritz

France Congrès et Événement, présidé par le maire de Deauville, Philippe Augier a tenu ses journées d'études en ce début de semaine à Biarritz. Point commun entre le maire de Deauville et celui de Biarritz, le premier a accueilli un G8 en 2011 -les 26 et 27 mai- sous la présidence de Nicolas Sarkozy le second, Michel Veunac, accueillera un G7 l'été prochain du 25 et 27 août avec le président Macron. Leurs conversations ont largement dépassé le tourisme d'affaire.

Footing matinal en ce mardi matin sous un soleil éclatant et un paysage de carte postale, Biarritz ne pouvait offrir plus beau visage aux participants de ces deux jours des Journées d'études de France Congrès et événements qui rassemblent une cinquantaine de villes sous la bannière du tourisme d'affaire. "Nous avons commencé à dix, aujourd'hui, on est une cinquantaine de villes toutes concernées par  l'activité de tourisme d'affaire comme on dit, congrès, conventions et événements, explique le président Augier, Dans les années 80 à 90 beaucoup de territoires ont investi dans des infrastructures importantes se rendant compte d'un secteur économique en plein développement. Le chiffre d'affaires global est de 7,5 milliards d'euros pour la partie  salon, congrès. C'est la valeur générée par ces segments, mais cela ne comprend pas les réunions d'entreprise. Il y a aussi la partie associative. C'est un secteur d'activité très important et chaque année nous avons des journées d'études qui réunissent l'ensemble de nos membres, des élus car c'est une association de maires au départ et on l'a ouvert depuis une vingtaine d'années aux professionnels c’est-à-dire que les maires viennent en compagnie, par exemple de directeurs de palais des congrès ou d'infrastructure. Chaque année nous avons des journées d'étude qui "tournent" dans les différentes villes membres et cette année donc nous avons choisi Biarritz où nous sommes venus plusieurs fois, la dernière étant en 2012. On aime bien s'y retrouver car on y est bien accueilli et le cadre est vraiment formidable. Et c'est le maire de Deauville qui vous dit ça."

La distance des technologies nouvelles n'exclut pas la proximité

"Depuis quelques années, il est évident que dans nos Journées d'études, on travaille beaucoup le secteur de l'innovation, un secteur d'activité qui est touché comme tous les autres par l'arrivée des nouvelles technologies.  Elles permettent de se rencontrer à distance, de travailler à distance et tout le monde nous a dit, c'est un secteur qui va s'écrouler car on prétendait que tout se faisait à distance,  et moi je prétendais le contraire, plus on travaillerait à distance plus on aurait besoin de rassembler les individus. Et c'est ce qui se passe. Une approche très innovante, au point que nous avons créé il y a trois ans,  un petit club auprès de France-Congrès qui s'appelle Innov&tec et compte une quarantaine de start-up qui ont des produits utiles pour  l'activité événementielle . On leur ouvre complètement le réseau des villes et palais de congrès afin de leur offrir un vaste champ de développement. On est concurrent mais on a des problématiques communes. Ces nouvelles techniques, dans quelle mesure vont-elles changer nos métiers, changer nos rapports avec nos clients?"

Dans le cadre des Journées de Biarritz d'ailleurs, parmi les différentes communications sur l'innovation seront abordés deux phénomènes: l'arrivée d'AirBnB et d'autres plateformes de même nature qui évidemment changent beaucoup de choses. "Nous, commente Philippe Augier, on a une approche qui consiste à dire il ne s'agit pas de résister à l'arrivée AirBnB, mais de faire en sorte que cette plateforme soit dans une concurrence loyale et non déloyale, mais surtout c'est un mouvement qui est inéluctable. Deuxième point, le tourisme bashing, c’est-à-dire la réaction des populations face au tourisme de masse. La ville d'Amsterdam vient de bloquer tout investissement hôtelier dans le centre-ville. C'est aussi le cas de Barcelone. C'est un vrai problème car pour garder une place en compétition, il faut se développer. Paris manque de 20 000 places d'hôtels que les Anglais ont réalisé lors des Jeux Biarritz accueille les Assises de France Congrès sur fond de G7Olympiques. On perd du terrain par rapport à Londres. " Et Michel Veunac d'ajouter: "Saint-Sébastien est dans une dynamique inverse".

Philippe Augier: "Les bons effets touristiques durables d'un G7"

Philippe Augier maire de Deauville à Biarritz

 

Biarritz et Deauville ont bien des points communs comme le soulignait Philippe Augier en présence de Michel Veunac, L'élégance, Coco Chanel, et l'Histoire. "La dimension touristique de Biarritz commence avec Eugénie et Napoléon III et à Deauville avec le duc de Morny. N'était-il pas le demi-frère de Napoléon III? Et évidemment Biarritz va recevoir un événement majeur, le prochain G7. Tous les maires de France auraient aimé l'accueillir. J'en parle en connaissance de cause puisque nous avons accueilli en 2011, lors de la présidence de Nicolas Sarkozy, le G8. Sa préparation avec toutes les délégations et les préparations de sécurité qui ont lieu en amont dopent déjà le tourisme. Le premier impact économique est direct puisque ce sont des milliers de personnes, délégations, médias, forces sécuritaires énormes qui vont être renforcées car à l'époque Daech n'était pas d'actualité. En outre, le nôtre était programmé au printemps, hors saison et hors week-end. C’est-à-dire que nous avons remporté un Jackpot complet."
Autant dire que le maire de Deauville n'a pas manqué de lui donner quelques recettes pour celui du 25 au 27 août 2019. "Nous en avons parlé avec Michel Veunac évidemment notamment en matière de communication. Extérieure et intérieure. La plus grosse difficulté est la communication intérieure. Dès que les habitudes sont un tant soit peu changées, ça râle.  Il y a quelques années, j'ai créé un triathlon qui est devenu le premier de France avec 6000 participants. Il m'a fallu trois ans pour que les gens en acceptent les contraintes. Or, en termes d'image,  un G7 offre un rayonnement totalement mondial. Tous les 20 heures d'une vingtaine de pays commençaient leur journal par 'Deauville capitale du monde'. C'est une promotion extraordinaire" épelle le président de France Congrès. "Surtout pour une ville qui vit du tourisme. Si nous avions traduit cela en espaces publicitaires, cela aurait coûté des dizaines et des dizaines de millions d'euros. Et a été suivi,  presque dans la foulée, par un accroissement de la clientèle américaine. Indiscutablement, l'effet Obama, premier président noir américain n'y était pas étranger. Les touristes voulaient retrouver les établissements où il avait mangé. Je ne sais pas s'il y aura le même attrait avec le président Trump.... Dans le domaine du tourisme, les visiteurs aiment qu'on leur raconte de belles histoires. Ce que l'on appelle le storytelling. Tout simplement à Biarritz, l'histoire de Napoléon III et d'Eugénie est loin d'être étrangère à son développement touristique.  Et croyez-moi, quand on organise un G7 ou un G8,on peut tout organiser ensuite. C'est unique dans sa vie."

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
6931
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !