Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Biarritz l'Impériale et le Pays basque deviennent universels

29/04/2016 | La station balnéaire de la Côte basque et le Pays basque font désormais partie des vingt villes choisies par le gouvernement qui bénéficient du label Atout France

Marque Biarritz

Vous aimiez les marques Chanel ou Vuitton? Vous allez adorer Biarritz-Pays basque! Mardi, à la faveur d'une grand-messe en l'Espace Bellevue qui domine la célèbre Grande plage la station impériale – et ses satellites de la Côte et du Pays basque — a été officiellement adoubée par le directeur général d'Atout France pour entrer dans le gotha mondial du tourisme. Cette célébration intitulée Assises du tourisme organisée par le président du Comité départemental, Max Brisson, a été un indiscutable succès par la qualité et surtout ses participants venus De Saint-Jean-Pied-de Port à Saint-Jean-de-Luz.

À l’issue de quatre heures de tables rondes, d'échanges, Max Brisson, le président du Comité départemental; Michel Veunac, hôte de ces Assises du tourisme consacrées à la marque Biarritz Pays basque,  Caroline Phillipps, présidente du Conseil de développement du Pays basque, André Garetta, président de la CCI, Christian Mantéi, directeur général d'Atout France, et les maires invités ont brandi leur carnet de valeurs de la marque Biarritz-Pays basque, un frisson a parcouru l'auditorium bien empli de l'Espace Bellevue. Auparavant, le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre qui avait fait un saut avant de partir pour Paris. Se doutant, qu'incontestablement, un pas serait franchi dans le concept et la notoriété universelle de la station balnéaire associée à ses satellites basques.

Ce n'est un secret pour personne, l'image un peu arrogante de la ville de villégiature de Napoléon III et d'Eugénie de Montijo, agaçait un peu un Pays basque fortement identitaire qui ne manquait pas d'atouts pour autant, de Bayonne, l'historique à Saint-Jean-de-Luz le port de pêche théâtre du mariage de Louis XIV en passant par Saint-Jean-Pied-de-Port l'incontournable étape des Chemins de Compostelle ou encore Cambo, la station thermale. La bienheureuse initiative du ministre Laurent Fabius, devenu président du Conseil Consstititionnel, et du  ministère des Affaires étrangères et du développement international en sélectionnant Biarritz Pays basque parmi les vingt marques qui collaborent au rayonnement touristique de la France a réconcilié tout le monde. "C'était un acte fondateur a souligné Max Brisson avec plus de 300 participants dans l'auditorium avec des acteurs professionnels et institutionnels. Voir sur scène, le maire de Saint-Jean-de-Luz, Peyuco Duhart, ceux de Bidart, Emmanuel Alzuri, de Cambo, Laurent Inchauspé, président de l'Office de tourisme de Garazi-Baïgorri, petit livre ocre en main avait quelque chose de surnaturel

Outre Christian Mantéi Jean-Pierre Mas, président du syndicat national des agences de voyages, Mireille Bos, manager France de booking.com, Henri Hourcade directeur des ventes entreprises et Agences pour Air France/Sky team, étaient venus témoigner de la puissance des réseaux et marque. Isabelle Brémond, directrice Bouche du Rhône tourisme faisant la promotion de la marque Provence, Arantza Madariaga, directrice Basque Tour Bilbao – il a souligné combien le Musée Guggenheim avait transformé la ville en destination Norbert Crozier, directeur de la Mission Louvrre Lens et François Navarro, directeur général du Comité régional de tourisme de Paris Ile de France eux voulant faire la preuve que le temps des clichés passéistes était dépassé, il faut donner l'envie

Max Brisson et Michel Veunac à l'unisson

 

"Oui, c'est un acte fondateur a répété Max Brisson, un acte politique. Déesormais il faut se mettre au travail, un travail partagé, sur des valeurs. Une marque c'est une ambition, un positionnement. Nous avons entendu des entrepreneurs sur le territoire français et nous devons être sur la même démarche mais avec un déploiement au delà de la signature. Chacun tient à la légitimité de sa démarche dans les différents territoires. Comme l'a souligné le président de la CCIMarque Biarritz

"On adhère  à la marque Biarritz et Pays basque. L'image projetée est celle que nous ressentons profondément. Ces Assises étaient un pari, reste maintenant le travail de construction et de diffusion."

Michel Veunac est sur la même longueur d'onde: "c'est une date importante dans le développement touristique du territoire. Il faut porter cette dynamique. Il ne s'agit pas de petits pas, mais d'une grande enjambée. Au départ il y a eu un travail technique maintenant il nous faut installer une stratégie de marque. La France, soumise à la concurrence croissante des pays émergents n'est pas une destination unique, mais un portefeuille de marques qui porte les différents visages du pays. Une bonne marque unifiée conjugue tous les facteurs de réussite. Parmi cet atout, il y a la notoriété d'une ville mais il faut respecter un Pays basque attaché à cette marque."  Caroline Philips, originaire d'Oakland en Californie qui s'est remarquablement intégrée en son pays d'accueil depuis trente ans, ajoute: "C'est une bonne illustration pour montrer que la marque Pays basque même si elle met Biarritz en avant, recèle d'autres pépites".
 ites."

Selon Emmanuel Alzuri, "la question porte sur la mise en oeuvre de cette marque. Sera-t-on  dans l'utilisation d'une marque ombrelle. Le phare.  La marque doit s'appuyer sur ce phare. Le reste dépendra des hommes et de la volont"é des communes d'être au rendez-vous." Pour Peyuco Duhart, maire de Saint-Jean-e-Luz, si le sud Pays basque a réussi à travailler ensemble, cela n'a pas été le cas de l'ensemble des dix offices.

"Vibrez" la Charte qui trace la feuille de route

"Vibrez, ce fascicule ocre barré de lignes de couleurs chaudes brandi par ses acteurs en fin de ces assises constitue un carnet de route des professionnels du tourisme, décrivant les maitre mots de cette Charte: transversale, structurante, territoriale, engageante, d'amélioration continue, et structurée. avec quatre axes prioritaires: la qualité des produits et le respect des normes, des engagements favorisant l'évolution et le savoir-faire des salariés du tourisme,, l'environnement et des engagements liés au territoire organisées par la marque en favorisant dans la communication le patrimoine naturel, linguistique et des arts vivants basques...Un vaste programme.

Et l’Établissement du projet de communauté intercommunal (EPCI) Pays basque dans tout ça? Quoiqu'il arrive, croix de bois, croix de fer, elle ne remettra pas en cause ce beau projet planétaire. Les pros (Max Brisson, Caroline Philipps, André Garreta) et les antis -en l'état actuel du projet- (Michel Veunac) ou Emmanuel Alzuri) s'y sont engagés.

Tout et la vidéo sur la marque Biarritz-Pays basque sur: www.marque-biarritzpaysbasque.com

 

 

                       

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
6444
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !