18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Biarritz-Madrid, la résurrection d'une ligne royale

30/03/2016 | Air Nostrum, filiale de la compagnie Iberia pour les vols régionaux a effectué sa première liaison ce mardi. 3 300 réservations ont déjà été enregistrées pour les premiers mois.

Vol Marir Biarritz

Air Nostrum compagnie régionale et franchise d’Iberia, a inauguré ce mardi la ligne qui connectera pour la première fois en vol régulier Biarritz à Madrid. Ce vol inaugural, qui comptait plusieurs représentants de différents médias espagnols, a été — chaleureusement — accueilli par les autorités du tourisme et de l’aéroport de Biarritz Pays Basque, ainsi que par Antonio de No, le représentant d’Air Nostrum venu, quelques semaines auparavant, présenter ce projet. Cette ligne sera exploitée tous les jours sauf le samedi, avec un départ de Madrid Barajas Adolfo-Suarez à 12 h et décollera de Biarritz Pays basque à 13 h 35.

Il suffisait de se promener du côté de Biarritz et de Saint-Jean-de-Luz en ce week-end pascal pour comprendre que la clientèle espagnole a bien renoué avec ses vieilles amours du Pays basque français. Après une longue parenthèse pour les raisons que chacun sait. En lançant depuis ce mardi cette ligne Biarritz-Madrid-Biarritz, comme nous l’avions annoncé en début d’année, Didier Riché, le directeur de l’aéroport de Biarritz-Pays basque peut se frotter les mains. Cette liaison est une ligne de rêve qui va faire bien des envieux.

Bordeaux va indiscutablement être privé d’une clientèle française à destination de la capitale espagnole et de l’Amérique du Sud. Bilbao en fera aussi les frais. Car beaucoup de touristes à destination de l’Amérique du Sud partaient de ce hub. Or depuis la Côte basque française, Bilbao c’est une heure de voiture sur une autoroute assez chère, un parking pour les voitures qui n’est pas donné non plus. Depuis Biarritz, Madrid, et ses 84 destinations, est à une heure de vol simplement. Troisième victime collatérale le petit aéroport de Fontarabie, situé de l’autre côté de la Bidassoa à Irún qui assurait les vols vers la capitale madrilène.

Autant d’arguments que balayaient il y a quelques semaines Juan Corral, directeur commercial et Antonio de No, directeur du marketing et de la communication d’Air Nostrum, filiale de la Compagnie Iberia pour les vols régionaux. « Il y a de la place pour les deux aéroports, ils sont complémentaires, vous verrez que le marché des deux va croître. Nous en avons fait l’étude. » N’empêche, pour le vol inaugural de ce mardi, Antonio de No chuchotait presque qu’il y avait 3000 réservations déjà ! De bon augure. Enfin pour Biarritz.

Et de tempérer : « Même si nous savons que les débuts sont toujours difficiles, avec six fréquences par semaine, et de bons horaires qui permettent d’avoir des correspondances à Madrid, nous pensons que cette ligne est un produit solide, bien adapté et qui peut fonctionner à moyen terme ». Une figure de style.

Une attractivité supplémentaire bienvenue pour le Pays basque Avec presque 76.000 vols et plus de 4 millions de passagers annuels, Air Nostrum est le leader de l’aviation régionale en Espagne et également l’une des meilleures compagnies aériennes dans sa catégorie. Air Nostrum opère pour la compagnie Ibéria sous la marque Iberia Air Nostrum. Elle est présente dans huit pays en Europe et en Afrique du Nord, avec 120 lignes directes et 56 aéroports.

Biarritz Madrid


Air Nostrum, c’est un chiffre d’affaires de plus de 400 millions d’euros chaque année et compte plus de 1 400 emplois. La ligne Biarritz-Madrid, seule ligne reliant les Pyrénées Atlantiques à l’Espagne, et onzième destination du groupe Iberia, effectuera donc un vol par jour du dimanche au vendredi. Le vol partira de l’aéroport Adolfo Suarez Madrid-Barajas à 12:00 et décollera de l’aéroport de Biarritz Pays Basque à 13 h 35.

Le vol sera opéré par un CRJ1000 Bombardier, avion moderne de la flotte et reliera la capitale espagnole à Biarritz en moins d’une heure. Cette ligne a un double avantage, elle permettra d’une part de renforcer l’attractivité du Pays Basque Français mais aussi de relier le Pays Basque au hub du terminal T4 de l’aéroport Madrilène. Les billets sont en vente sur le site internet de la compagnie Iberia.com et dans les agences de voyages à partir de 49,50 € l’aller, 98,99 €, un prix, « véritablement compétitif, l’aller-retour. Les connexions avec les Baléares coûteront 10,86 € et 250,68 € pour l’autre destination touristique des Canaries. Aller-retour.

Biarritz Tourisme et Biarritz Événements le déclament à l’envi : la volonté de la station balnéaire est d’appuyer résolument son développement sur son attrait touristique, grâce à ses plages, ses 12 golfs et ses centres de thalassothérapie. Mas pour ce lancement en ce printemps n’est pas le fait du hasard. Biarritz se révèle de manière croissante comme l’aéroport de... Saint-Sébastien, se substituant à Fontarabie. Qui, rappelons-le, est cette année la capitale européenne de la culture. Quelle belle aubaine !

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, vingt quatre heures auparavant a eu lieu le premier vol en provenance de Roissy attérisait sur la Côte basque. Avant la saison, que rêver de mieux?

 

Tous les vols depuis Biarritz sur : http://www.biarritz.aeroport.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
7719
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Françoise | 30/03/2016

J'habite à côté de l'hippodrome des fleurs et l'accroissement constant du nombre de vols nuit à la quiétude du quartier.(sans compter sur la pollution...)

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !