Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

18/07/19 : Le 2 Juillet dernier, la Fondation Poitiers Université a élu Marc Bonassies, directeur départemental de la Banque Populaire Val de France, comme Président. Il succède à Roger Belot, président de la Fondation depuis juillet 2015.

18/07/19 : La ville de Biarritz vient d’être condamnée par le tribunal de Pau à verser 1730 € au Comité de Liaison du Camping-car. En cause: 15 panneaux d’interdiction de stationnement pour les camping-cars. Déjà désavouée, elle avait un mois pour les retirer

18/07/19 : Nouvelle mesure de restriction d’irrigation sur le bassin du Clain. En effet, les prélèvements d’eau en rivière destinés à l’irrigation agricole, rattachés à la borne de Vouneuil-sous-Biard, seront interdits à partir de 8 h, ce vendredi 19 juillet.

17/07/19 : Ce vendredi 19 juillet à 11 h, dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département à Agen, une session spéciale se tiendra lors de laquelle les élus départementaux se prononceront sur le lancement d’un budget participatif citoyen et sa mise en oeuvre.

17/07/19 : CAN 2019. Dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, qui verra s'opposer vendredi soir le Sénégal à l'Algérie, et afin d'éviter tout débordement, la Ville d'Agen fermera les principaux axes de circulation entre 20h et 2h du matin.

17/07/19 : La Cité du Vin réduit ses tarifs! Les porteurs de la Carte Jeune de Bordeaux Métropole bénéficient dorénavant de 20 % de réduction pour le porteur de la carte, et également pour l'accompagnant adulte quand le porteur a moins de 16 ans.

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/19 | Découverte de la forêt de Migelane en Gironde, dimanche 21 juillet

    Lire

    Rendez-vous dimanche 21 juillet pour découvrir ou re-decouvrir la forêt de Migelane, située sur la commune de Martillac. A 10h et 15h, des balades musicales d'1h30 seront organisées, en compagnie des musiciens Agnès et Joseph Doherty. En suivant, des visites avec des animateurs spécialisés permettront de se familiariser avec la faune et la flore riche de la forêt. Entrée libre, à partir de 6 ans. Réservation obligatoire au 05 56 72 27 98 Pour en savoir plus

  • 19/07/19 | L'A63, "boulevard urbain" gratuit pendant le G7 de Biarritz

    Lire

    La nouvelle est venue hier de la sous-préfecture de Bayonne, l'autoroute A63 va faire office de rocade de contournement des agglomérations bayonnaises, angloyes et biarottes pendant les trois jours du G7 du 24 au 26 août en accord avec Vinci, la Communauté d'agglomération et le Syndicat des mobilités. En effet, les deux axes principaux, RD210 (ex Rn10) et une partie du BAB seront "gelés", comme l'aéroport et les gares de Bayonne à Guéthary seront fermées. Avec le flot de vacanciers qui utilisent l'autoroute en cette fin du mois d'août Bison Futé va perdre les pédales….

  • 19/07/19 | Squats : la métropole ouvre un gymnase

    Lire

    Après l'annonce par la préfète Fabienne Buccio de la poursuite de la fermeture des squats et habitats précaires, notamment sur l'agglomération bordelaise, Bordeaux Métropole a annoncé ce vendredi la mise en place d'une ouverture temporaire du gymnase Thiers dans le quartier de la Bastide, à condition que des associations en gèrent l'accueil. 150 places se sont ouvertes ce vendredi soir, la métropole en cherche actuellement le double.

  • 19/07/19 | Job‐dating inversé à la Cité de la Formation (CFP) à Marmande le 22 juillet

    Lire

    Val de Garonne Agglomération et la Cité de la Formation de Marmande organisent une rencontre entre les jeunes diplômés et les employeurs du territoire le lundi 22 Juillet de 17h à 19h sur le Plateau Technique Soudage de la CFP. Entreprises, agences intérimaires, groupements d’employeurs, partenaires de l’emploi sont conviés pour participer à cette rencontre sous forme de job‐dating inversé, car ce seront les candidats qui seront installés devant leur cabine de soudage et les employeurs qui viendront à leur rencontre.

  • 19/07/19 | Le Centre Expert Autisme du Limousin a fermé

    Lire

    Sur décision de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, le Centre Expert Autisme du Limousin a fermé ses portes le 1er juillet dernier. Depuis 2014, ce centre de la Haute-Vienne assurait le diagnostic et la prise en charge de tous les enfants de 0 à 6 ans avec autisme. Face à cette fermeture, l’association Autisme Limousin a déposé un recours devant le tribunal administratif de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Biarritz Pays basque plateforme des aéroports de France

16/05/2019 | L'Union des aéroports de France et francophones organise ses premières rencontres sur le "tarmac" basque de Biarritz sur fond de forte croissance du nombre des passagers.

Biarritz plateforme aéroports

C'est à Biarritz que se tiennent les premières Rencontres des aéroports français et francophones dans un format renouvelé. "Un honneur une fierté et une forme de reconnaissance" pour le directeur de l'aéroport de Biarritz Pays basque Didier Riché qui a terminé il y a peu la rénovation de l'aéroport, de ses parkings et surtout de sa piste, entièrement refaite et qui a coûté une suspension de ses vols pendant un mois. le programme de ces deux journées qui accueilleront comme l'a souligné Thomas Juin, président de l'Union des aéroports de France et Francophones 400 congressistes

"Notre candidature pour l'organisation de ces premières Rencontres des aéroports français et francophones qui se tiennent  au casino municipal de Biarritz jusqu'à vendredi est antérieure à la décision du choix de Biarritz comme lieu du prochain G7", tient à prévenir en souriant Didier Riché, le dynamique directeur de l'aéroport de Biarritz Pays basque. Qui ne manquera pas d'activité d'ailleurs en cette fin du mois d'août, comme il nous l'avait indiqué à aqui.fr. "Entre le 23 août et  au matin et le 26 en soirée, nous ne serons plus chez nous. Par décision préfectorale, il sera fermé à toute activité commerciale et sera entièrement dédié à l'activité du G7. Notre présence sera liée aux besoins des services opérationnels au sol pour l’accueil des avions et des délégations"

Didier Riché, en collaboration avec les élus avait des arguments. Il vient de terminer des travaux de grande envergure sur l'aéroport international basque.  Entrepris depuis deux ans dans le cadre d'un programme pluriannuel de 60 millions d'euros et qui ont conduit à une métamorphose du deuxième aéroport d'Aquitaine - et 16e aéroport métropolitain)- avec 1 183 636 passagers en 2018 (dont 24% de passagers internationaux) il accueille 10 compagnies qui desservent 21 destinations et assure 10 761 mouvements d'avion. Un impact économique dont une étude a révélé que son activité générait 800 millions d'euros et plus de 9800 empois, entre emplois directs , indirects et induits. Une activité qui n'échappe pas aux élus.

Qu'ils soient président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, comme Jean-Jacques Lasserre qui le juge, "outil indispensable au service de l'attractivité notamment touristique du département et essentiel au développement économique du Pays basque et du sud des Landes", ou le président de la Communauté d'agglomération Pays basque Jean-René Etchegaray: "Un équipement au cœur de la stratégie économique de la Communauté qui vise à développer localement l’emploi productif. "Nous travaillons, à l'élaboration d'un schéma d'aménagement du secteur aéroportuaire qui verra le jour en 2019 et dont les objectifs sont d'assurer la pérennité de l’infrastructure, garantir son rayonnement territorial et favoriser l'implantation d'entreprises liées à l'aviation aux pourtours du site.". Une appréciation partagée par Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental des Landes qui bénéficie de cette infrastructure pour le tourisme, le thermalisme et...le surf. Une présence qui permet aussi à la région des Landes de se développer et continue de rapprocher les marchés et les entreprises."

 Sur fond de forte progression et de maîtrise des nuisances

Le président de l'Union des aéroports de France et fraDidier Riché aéroport de Biarritzncophones, (ici à droite de Didier Riché, le directeur de l'aéroport de Biarritz) l'a rappelé, "Ces rencontres sont avant tout un rendez-vous des décideurs et professionnels issus des aéroports français de langue française, depuis 2018. Une opportunité de dialogue avec les partenaires économiques de nos aéroports dans un secteur qui a fortement progressé.  En 2018, nous avons battu un record de fréquentation avec 206 millions de passagers, c’est-à-dire en progression de 4,8%. Il y a dix ans, nous ne pensions pas dépasser les 2%. Et ce mouvement touche toute l'Europe. Le domaine aérien évolue très rapidement. Le transport aérien a longtemps eu la réputation de n'être utilisé que par des personnes aisées, ce qui n'est plus le cas. Nos clients sont les mêmes que ceux qui prennent le TGV."


À propos de la concurrence entre le rail par TGV et les airs, le président Juin rappelle que  Nantes se trouve à 1h30 de Paris. Or l'aéroport du chef-lieu de Loire Atlantique est celui qui a connu la plus forte progression. Et sur les lignes transversales, c'est l'avion qui a le meilleur rapport gain de temps-prix.

Cette progression, liée au fort développement des vols low cost mais aussi des mesures de sécurité plus contraignantes demande aux aéroports de s'adapter. Ce sont des sujets que nous allons cibler pendant ces deux jours. Notamment le contrôle aux frontières qui allongent les files d'attente. Comment améliorer le parcours  passager. Tout le monde comprend les contrôles mais il faut mettre en place une technologie avancée pour les rendre plus fluides. L'Europe a prévu des fonds avec les pays européens pour aller dans ce sens. Anne Lecorbeiller, directrice du programme contrôle aux frontières au ministère de l'Intérieur devait intervenir sur le sujet ce jeudi.

Le fort développement du transport aérien pose évidemment le problème des nuisances qui ne sera pas éludé lors de ces rencontres. Ainsi André Schneider, directeur de l'aéroport de Genève, exposera le traitement des nuisances sonores en Suisse; la place des aéroports régionaux avec Thierry Duluc, chef de projet de l'aéroport de Toulouse-Blagnac; l'après Gatwick et le problème des drones, une autre nuisance aux abords des aéroports. Bref, près d'une trentaine de tables rondes devaient être organisées pour ces deux jours. Sur le sujet sensible de l'émission de gaz CO2, le président Juin précisait, que "le transport aérien ne représentait que 2% de l'émission de CO2......"

Le directeur de l'aviation civile et...la stratégie de la Région

La deuxième journée de ces travaux sera marquée ce vendredi par deux visites de marque. Celle de Patrick Gandil, le directeur général de l'aviation civile (DGAC) invité dans la matinée et celle de la Région.

Le premier, observateur de l'Etat  a pour mission de garantir la sécurité et la sûreté du transport aérien en plaçant la logique du développement durable au cœur de son action. Elle traite de l’ensemble des composantes de l’aviation civile : développement durable, sécurité, sûreté contrôle aérien, régulation économique, soutien à la construction aéronautique, aviation générale, formation aéronautique. Evoquera-t-il  le projet de privatisation de l'aéroport de Paris ou celui, de Toulouse-Blagnac, que convoiterait le groupe de BTP Eiffage depuis que le Chinois Casil Europe a mis sa participation en vente?

 Aujourd'hui aussi, en marge de ces Rencontres des Aéroports français et francophones,, la Région Nouvelle-Aquitaine organise dans le cadre de sa stratégie aéroportuaire approuvée en séance plénière en octobre 2017,  sa deuxième conférence aéroportuaire, Elle se réunira sous la présidence de Mathieu Bergé, conseiller régional délégué aux ports et désormais aéroports avec les représentants des 11 aéroports de Nouvelle-Aquitaine. Elle a pour objectif de permettre un dialogue concerté et d'être une instance d'échange comme le souhaite le président Alain Rousset. "La gouvernance des grands aéroports régionaux doit être publique et les stratégies aéroportuaires développées au niveau régional en associant les collectivités".

C'est dans cette démarche que le Conseil régional est en pourparler avec l'aéroport Biarritz Pays basque, -succédant à la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne qui sera toujours consultée dans sa stratégie. Un nouveau partenaire comme l'avait laissé entendre lors des vœux et l'inauguration des travaux de l'aéroport, le président du Syndicat mixte et maire de Biarritz Michel Veunac. Le Conseil régional rejoindrait donc les autres partenaires: le Départements des Pyrénées Atlantiques et des Landes, la Communauté d'agglomération Pays basque. Un décollage presque immédiat.

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4161
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !