Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre e la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

  • 22/06/18 | Charentes : de nouvelles plantations viticoles autorisées

    Lire

    Suite à son AG de juin, le Conseil viticole du bassin "Charentes-Cognac" a fait le point sur les demandes d’autorisation de plantations nouvelles en 2018. Elles ont dépassé les limitations fixées. Chaque demandeur de ces secteurs se verra donc attribuer une surface minimale dans la limite de la surface demandée. A savoir : 48 ares pour l’AOC Cognac ; 3 ares pour l’AOC pineau des Charentes ; 13 ares pour l’IGP charentais ; 59 ares pour les demandes de vins sans IG (VSIG).

  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Blookup.com transforme les blogs en livre et les blogeurs en auteurs

07/05/2012 |

Stéphanie Ollivier et Robin Malagié, les spécialistes du blook grand format

A l'ère du e-book, tandis que l'on prédit régulièrement la fin du livre imprimé, Stéphanie Ollivier inverse la tendance. A la croisée du numérique et de l'édition traditionnelle, cette passionnée des deux a fait le pari du print, en mettant le contenu, produit par les blogeurs, en livre. Pardon ! En blook ! Contraction des mots, blog et book. Or si le concept vit déjà Outre-Atlantique et en Allemagne, ainsi que sur les réseaux sociaux via l'EgoBook, narrant par le menu, dans un livre personnalisé, tout ce qui est posté sur son profil, l'idée est encore inédite en France. Plus pour longtemps ! En partenariat avec l'agence digitale bordelaise WSB, le projet Blookup qui murit depuis cinq ans est dans les starting blocks. Les blogueurs, d'ici et d'ailleurs, vont pouvoir tenir entre leurs mains tremblantes d'émotion, la trace de leur créativité, matérialisée et immortalisée au format papier.

Selon le Journal du net, il existerait entre 15 et 20 millions de blogueurs, pour 5 millions de blogs réellement actifs traitant de sujets aussi divers et variés qu'il y a de goûts et de couleurs. "De la BD à la politique, en passant par le sport ou la cuisine, à l'ère du numérique, explique Stéphanie Ollivier, certains blogueurs aimeraient garder une trace de leur contenu. D'autre part, ceux qui sont suivis par un public fidèle, experts sans être professionnels, pourraient faire découvrir leur univers à d’autres lecteurs, voire à leurs proches, qui ne sont ni équipés, voire réfractaires à l'informatique. Le livre reste bien encore l'outil majeur de lecture à la portée de tous". Et c'est là toute l'idée de la Directrice de Blookup.com, portée par l’agence web WSB, après un an de développement technique. "J'avais un premier projet d'édition plus classique, explique-t-elle. Philippe Bruno, qui dirige WSB, m'a apporté sa patte digitale.
 
Le blook mode d'emploi
"Nous n'éditons que les contenus des plateformes WordPress et Blogger", précisMy blook is beautifule Robin Malagié, le chef de projet. Sorti à la date hautement symbolique du 30 mars, premier jour de l'Escale du livre, le projet Blookup est encore au stade de beta-test (deuxième période d'essai d'un produit informatique avant sa publication), chaque blog amenant son lot de problèmes spécifiques à résoudre. "Historiquement, nous avons rencontré et collaboré avec des blogueurs bordelais, pour à la fois connaître leurs besoins, leurs attentes et faire qu'ils ne se sentent pas dépossédés de leurs contenus. Il est important que le blogueur soit à l'initiative". Concrètement l'auteur en herbe compose sa propre couverture, qui peut être mat ou brillante, sélectionne le nombre d'articles à imprimer, textes et photos inclues. La plateforme Blookup aspire alors le site et la mise en page se fait automatiquement. Il est possible de choisir du papier recyclé pour le même prix, l'impression numérique étant réalisée, rive-droite, dans un délai d'une huitaine de jours par ACSD. Côté prix, le coût de chaque ouvrage varie en fonction du nombre de pages. Compter 15 euros les 150 pages, soit une centaine de posts et jusqu'à 91 euros pour un seuil maximal de 500 pages. Prix du tiré à part, les coûts de fabrication sont évidemment très éloignés d'une impression en nombre.
 
Tiré à part
Alors, bien sûr,  les photos sont souvent pixélisées, la qualité du net n'étant pas la même que celle du print, et les fautes d'ortographes restent gravées dans le marbre, mais votre grand-mère n'en n'aura cure, trop fière de découvrir votre voyage au Canada et votre nom imprimé sur la couverture d'une publication reliée. Sans oublier l'outil de communication qu'un blook peut représenter pour les billets d'humeur des uns ou les conseils culinaires des autres. Un support appelé à être mis en vente dans le Blookshop, la librairie en ligne de la plateforme, chaque lecteur étant libre de choisir les "posts" qui l'intéresse, pour composer son livre personnalisé. Le blogueur quant à lui touchant 15 % sur chaque vente. Du numérique, qui l'eût cru, vecteur d'un nouveau marché d'auteurs et de lecteurs au service du livre ? Ce n'est pas Stéphanie Ollivier qui dira le contraire : "Le numérique n'empêche pas d'aimer l'objet, au contraire, car même si les contenus dématérialisés sont idéals pour l'universitaire ou le scolaire par exemple, rien ne vaut un beau livre".

Isabelle Camus
Par Isabelle Camus

Crédit Photo : Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
2456
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !