Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | CCI de Bayonne: "Le salut ne se trouvera que dans l'innovation"

05/02/2015 | Pour attaquer la nouvelle année,André Garreta le tonique président de la Chambre de commerce de Bayonne Pays Basque a présenté des vœux musclés et très politiques sur fond de tempête économique

André Garreta voeux 2015

Il rentrait de Paris dans un état grippal carabiné et ne savait le matin s'il pourrait satisfaire à la traditionnelle présentation des vœux aux élus et chefs d'entreprise du Pays basque de la soirée. D'autant que dans la capitale il avait dû convaincre, dans une période au cours de laquelle les vis de la restriction se tournent dans tous les sens, que la chambre consulaire du Pays basque qui entreprend jusque outre Bidassoa ne pouvait être considérée comme un guichet de sous-préfecture. Les chiffres parlent en basque comme en béarnais, l'ouest du département œuvre pour le développement de 3500 entreprises, contre la moitié à l'est.

 "L’année qui vient de s’achever a été particulièrement sombre, avec la poursuite de la dégradation de la situation du marché du travail". D'entrée, André Garreta annoncait la couleur. " Près de la moitié des entreprises du Pays Basque ont vu leur chiffre d’affaires baisser en 2014. La situation de l’emploi, bien que plus favorable que dans d’autres départements, demeure préoccupante. Et de prendre à témoin le président du Tribunal de Commerce Xavier Hourcade. "Celui-ci l'a souligné lors de ses voeux: l’augmentation en volume des dossiers traités par la commission de prévention des entreprises est réelle: ''2013 avait été une année noire pour beaucoup d’entreprises du ressort de notre tribunal, 2014 n’a malheureusement fait qu’amplifier ce phénomène : les ouvertures de procédures collectives ont été en forte progression en 2014, pour la première fois nous avons dépassé la barre des 300. C’est hélas un niveau record jamais atteint à Bayonne. Sur deux ans la progression dépasse 23 %." Et de reprendre les propos du président du tribunal de commerce: "le taux de liquidation judiciaire directe dépasse 76 % de ce total (233). Cela tient, non pas à une particulière rigueur de notre juridiction, mais au fait qu’une très grande partie de ces affaires, concerne des entreprises de petite taille, vulnérables au premier incident".

Selon André Garreta, après six années de crise, beaucoup d’entreprises rencontrent des problèmes structurels et pas seulement d’activité. "Les entreprises sont des êtres vivants comme les autres, qui peuvent mourir d’accident ou d’épuisement.
La crise financière, qui dure depuis 2008, a ainsi emporté en 2014 encore plus d’entreprises que l’an dernier. Certaines y ont malgré tout échappé, beaucoup d’autres ont été affaiblies. Elles ont résisté aussi longtemps que possible et parfois trop longtemps, jusqu’à devenir complètement exsangues, avec des dirigeants et des salariés ayant consenti de gros sacrifices."

"Créer une véritable Maison des entreprises"Pour le président de la CCI, ce n’est pas un hasard si les trois secteurs les plus touchés en 2014 au Pays Basque sont le commerce (34%), le bâtiment (29 %) et l’hôtellerie-restauration (15 %). " Concurrencés par Internet, beaucoup de commerçants ont baissé définitivement leur rideau, indique-t-il. Pour le bâtiment, il s’agit de la concurrence espagnole et portugaise, ainsi que de la forte diminution des mises en chantier, et enfin pour l’hôtellerie-restauration, le recul de la consommation des ménages a été fatal. Nous continuerons naturellement en 2015 à porter cette orientation en intensifiant encore davantage notre présence sur le terrain, parce que c’est en accompagnant le maximum de chefs d’entreprises et en les aidant à faire croître leurs activités, que la CCI Pays Basque trouvera toute sa légitimité."
Outre cette proximité auprès des entreprises en allant les rencontrer sur le territoire, la CCI se revendique en 2014 comme la véritable « Maison des entreprises » avec 21 577 interventions auprès d'elles en 2014.  Plus de 1 540 porteurs de projets  accompagnés, 230 entreprises conseillées dans le cadre d’une prestation individuelle telles que, la création d’entreprises, l’accompagnement à l’export, l’innovation, le développement durable et les diagnostics accessibilité.

"Nous voulons être une Maison des entreprises où il fait bon échanger, se rencontrer pour mieux se développer avec  les clusters, martelle-il Nous avons, en effet, la volonté de porter une animation de l’innovation et du numérique à l’échelle du territoire Pays Basque. En 2015, nous continuerons evidemment le développement de notre politique partenariale et collaborative avec l’ensemble des acteurs publics du département (les municipalités, la Préfecture, le Conseil Général, le Conseil régional…).Nous avons aussi pour ambition de déployer de nouvelles actions visant à renforcer la performance économique de notre territoire Pays Basque et soutiendrons les projets structurants pour le développement économique du Pays Basque visant à développer le tourisme et le commerce.  Le premier a un un potentiel de développement important. Il faut donc amplifier les actions et les coopérations dans ce domaine tous secteurs confondus. Dans un contexte économique qui risque d’être aussi dur en 2015 qu’en 2014, même si quelques raisons d’espérer apparaissent dans l’environnement économique mondial, nous nous devons de mener ce combat avec cet esprit de solidarité. En cette année d’élection, plus que jamais, les engagements que vous allez prendre en termes de développement économique, d’aménagement du territoire, d’urbanisme, de formation tout au long de la vie, de politique sociale….. seront primordiaux. Il faut en avoir pleinement conscience pour préparer la jeunesse et le futur de notre territoire mais ne vous y trompez pas et ne voyez pas le monde économique comme un opposant, voyez le comme un partenaire, un stimulant qui pourra vous aider à donner du sens et de la réalité aux mots entreprendre, risquer, innover, aménager, former, développer, de manière durable."

"Les valeurs des Basques ont conduit à la réussite""2015 sera sans doute une année charnière - une de plus – pour l’avenir de notre territoire : perspectives de la nouvelle grande Région, nouvelle répartition des compétences confiées aux différentes collectivités. Quels seront les nouveaux rôles et missions de notre CCI en raison de l’affaiblissement draconien de nos moyens ? Tout cela avec une visibilité souvent très précaire et des décisions gouvernementales, parfois hélas inadaptées et incompréhensibles. C’est en pleine conscience de ce contexte que nous devons rester déterminés face à l’adversité pour retrouver la confiance, afin que nos entreprises poursuivent leur développement et que de nouvelles structures se créent. La vie doit être maintenue et nous l’affirmons développée sur notre territoire, dans ses dimensions rurales et urbaines. Nous avons ce devoir.  Pour cela, une évidence s’impose : la mise en commun de toutes les compétences, de toutes les bonnes idées, de toutes les énergies, de tous les moyens, avec un seul objectif : la vitalité de notre territoire, de ses entreprises et de ses habitants. L’intérêt particulier ou partisan est à proscrire car, en aucun cas, il ne permettra une action pérenne et seuls la solidarité,  le partenariat, la synergie peuvent nous autoriser des lendemains heureux : réfléchissons ensemble, agissons ensemble, construisons ensemble et nous réussirons tous ensemble ! Les Basques ont souvent démontré, à travers le monde, que ces valeurs de solidarité, d’entraide, de respect, de travail, conduisaient à la réussite ; elles sont dans nos gènes, laissons donc parler notre nature pour notre bien commun."

L'auditoire composé de représentants de l'Etat, d'élus, chefs d'entreprises et responsables du tourisme, mais aussi du directeur général de la CCI depuis 1998  Bernard Darretche, qui aura largement contribué à son envol, aura-t-il reçu le message 5 sur 5? En tout état de cause ce sera le sésame indispensable pour être les bienvenus dans la Maison que souhaite ériger André Garreta le bâtisseur.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1319
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !