aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Céraquitaine joue la carte de l'international

20/01/2014 | Méconnue du grand public, l'entreprise Céraquitaine à Saint-Aulaye, est l'un des derniers fabricants français de céramiques réfractaires sur mesure.

A Saint Aulaye, l'entreprise Céraquitaine est l'un des derniers fabricants français de produits réfractaires

Depuis plus de cent ans, puisqu'elle a été créée en 1903 ou 1904, l'entreprise Céraquitaine, implantée à Saint-Aulaye en Dordogne, conçoit et produit des produits réfractaires, principalement de la petite et de la moyenne série. Elle emploie trente salariés. Depuis plusieurs années, le marché national ne suffisant plus pour assurer son développement, l'entreprise périgourdine se tourne vers l'export tout en poursuivant ses efforts en matière d'innovation et de conception de nouveaux produits.

"Tous les secteurs d’activité qui ont un besoin de chauffer leurs produits à plus de 1000 ° C dans leur processus industriel sont à même de faire appel à nos services, résume Gilles Pouteau, le dirigeant de l'entreprise Céraquitaine, à Saint-Aulaye. Créée au tout début du XX e siècle, cette PME périgourdine de 30 salariés possède un savoir-faire unique. Il s’agit du dernier fabricant français de céramiques réfractaires « sur mesure ». "Nous avons un savoir faire artisanal au service de grands groupes industriels," indique Gilles Pouteau. L’entreprise périgourdine est en concurrence avec des groupes mondiaux, installés en Europe de l’Est, en Chine, ou en Asie du Sud Est. La céramique traditionnelle, la production de tuiles, briques, carreaux et porcelaine représentent désormais 49 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, contre 16 % destinés aux constructeurs de fours et 10 % aux fabricants de produits électroniques. Le reste est constitué par les céramiques techniques, l’industrie pétrochimique ou automobile. «La part de la céramique traditionnelle tend à diminuer, l’électronique, le secteur de la chimie sont en progression. Ce qui nous oblige en permanence à innover, à développer de nouvelles références, à poursuivre les investissements, « indique Gilles Pouteau ». L’entreprise propose quelques 9 000 références en produits réfractaires et 350 formulations différentes. Un des atouts de cette PME de 30 salariés est d’être capable de produire de la petite et moyenne série, voire de la pièce unique.

L'export, une question de survieDepuis quelques années, Céraquitaine joue la carte international : " «Avec une industrie française en perte de vitesse, l’international est tout simplement une question de survie. L’export représente entre 40 et 48 % de notre chiffre d’affaires. Dans les années à venir, nous tablons sur 75 % à l’export pour un chiffre d’affaires autour de 4 millions contre 2,3 millions cette année, » analyse Gilles Pouteau. "La désindustrialisation de la France a eu un impact direct sur notre activité. Certains de nos clients ont quitté la France et sont partis vers des pays où la main d’œuvre est moins onéreuse. Nous avons du développer de nouvelles stratégies pour les conserver. C'est le cas du groupe Siemens qui a quitté la région bordelaise." La qualité et le savoir-faire de l’entreprise périgourdine sont mondialement reconnus. Leurs principaux marchés sont l’Allemagne, l’Espagne, l’Europe du Nord et l’Europe de l’Est (République Tchèque). Autre atout, l’entreprise s’engage à livrer une commande dans un délai de six semaines, alors que la même commande fabriquée en Chine ou en Asie du Sud Est, demandera plus de deux mois avec une livraison par bateau.

Une diversification pour sauver un emploiSouhaitant davantage ouvrir son entreprise sur l’extérieur, Gilles Pouteau a créé au sein de son usine un magasin destiné aux potiers artisanaux et aux artistes. « C’est une activité de négoce. Nous commercialisons la matière première (argile, émaux), le matériel (four, tour à potier, pinceau) pour ces artistes et aussi les produits réfractaires que nous fabriquons. Notre cœur de métier, c’est la maîtrise des hautes températures et le travail du feu. Nous apportons conseils et formation à cette nouvelle clientèle, qui vient parfois de loin. » Le magasin est ouvert depuis mars 2013. Cette diversification a permis la sauvegarde d’un emploi, à une période où l’entreprise a traversé une période plus délicate. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
891
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !