aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/06/17 : Charente-Maritime : le chômage est à la hausse (+0,3%) avec 57 210 demandeurs d'emploi, soit +2% en 12 mois. Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) augmente également de 1,3%, même s'il a baissé de 2% par rapport à l'an dernier.

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/06/17 | Nouvelle Aquitaine: Chômage à la hausse en mai

    Lire

    Fin mai 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 296 780: + 1,2 % sur trois mois (soit +3 560 personnes),+ 1,4 % sur un mois et - 1,5 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois, de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an. Le nombre total de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), était de 503 340 fin mai: +0,6 % sur 3 mois (+2 870 personnes), de +0,2 % sur un mois et de + 2,1 % sur un an .

  • 26/06/17 | Convention de partenariat entre bailleurs sociaux et le département des Landes

    Lire

    Le département des Landes, XL Habitat, l'Association régionale des organismes sociaux Arosha et 6 bailleurs sociaux ont signé lundi une convention de partenariat devant permettre de faciliter la production de logements sociaux, notamment sur les zones en tension de la côte. 400 logements sociaux sont construits chaque année; l'objectif est de 600 dans un département à forte croissance démographique, où le parc social est de 12.000 logements. Quelque 7.000 demandes ne sont aujourd'hui pas satisfaites.

  • 26/06/17 | Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lasserre va quitter le Sénat

    Lire

    Jean-Jacques Lasserre, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur. Il estime en effet qu'il sera plus utile au cours des prochaines années à la tête de l'exécutif départemental, sur un territoire "à la pointe de l'innovation des politiques publiques". "Je pense également que le combat politique pour les départements n’est pas terminé" dit-il, soucieux de "contribuer au maintien et à l’épanouissement d'une collectivité de plus en plus indispensable à la société".

  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Chambre de Métiers : en Dordogne deux listes en présence sans le président sortant

30/09/2016 | Les 11 000 artisans périgourdins votent du 1er au 14 octobre pour élire leurs représentants aux chambres de métiers régionale et départementale.

Les élections à la Chambre de métiers ont lieu jusqu'au 14 octobre

Les artisans aquitains sont appelés aux urnes. En Dordogne, une liste conduite par Didier Gouraud, vice président sortant, allié à la Fédération du bâtiment et à la CGPME s'oppose à liste baptisée Artisans citoyens regroupant des représentants de la Confédération des petites entreprises du bâtiment et de l'UPA (union professionnelle artisanale) qui composent la majorité actuelle de la chambre départementale et régionale. Ce scrutin se déroule sans Patrick Meynier, président sortant de la chambre périgourdine qui défend son bilan. Il dénonce une véritable machination pour l'évincer.

"Une usine à gaz", voici comment on pourrait qualifier le nouveau système d'élections à la chambre de métiers. Le vote par correspondance se déroule jusqu'au 14 octobre. Ce scrutin recueille à chaque élection, une faible mobilisation, autour de 20 % en Dordogne et 17 % au niveau national. Cette année, le vote est rendu complexe car les nouvelles règles électorales imposent que les listes des candidats soient communes aux départements de la Dordogne, de la Gironde et du Lot-et-Garonne et qu'elles portent le même intitulé . Concrètement, sur le bulletin, figurent 38 noms d'artisans des trois départements. Les artisans périgourdins élisent à la fois leur représentants à la région et au département. Ils ne devront rayer aucun nom sous peine de nullité.  Ce système ne va pas dans le sens d'une hausse de la participation. 

Changement de campEn Dordogne, deux listes sont en présence. D'un côté,  il y a une liste "Fiers d'être artisans". Elle regroupe les syndicats professionnels de l'automobile, de la propreté, des coiffeurs, des ambulanciers, des taxis, de l'hôtellerie (Umih), des poissonniers. En Dordogne, la liste "Fiers d'être artisans" est conduite par Didier Gouraud, artisan boucher à Saint-Pardoux-la-Rivière, actuel vice président de la Chambre des Métiers de la Dordogne. Didier Gouraud a été durant 6 années membre de l'équipe dirigeante de la CMA, soutenue par l'UPA. "Durant toutes ces années, j'ai pu constater sans pouvoir agir l'attentisme, l'immobilisme et le manque d'efficacité des instances dirigeantes. C'est pourquoi j'ai décidé de m'engager pour mener une liste aux élections des Chambres de Métiers, en rupture avec la ligne de conduite menée par la précédente équipe." Didier Gouraud met en avant sa volonté de  se démarquer au sein de la nouvelle région, "en créant de la proximité géographique et morale." En face, on trouve une liste nommée "Artisans citoyens", avec des représentants de la Capeb, de la confédération des petites entreprises du bâtiment et de l'UPA, l'union professionnelle artisanale. En 2010, l'UPA et ses partenaires étaient sortis vainqueurs.  
On trouve notamment parmi les candidats de cette liste : Laurent Beaudout, boulanger à Mussidan, président de l'UPA de la Dordogne, Frédéric Liioger, président de la Capeb Dordogne, Nathalie Dubois- Le Grand, relieuse et représentant les métiers d'arts, Patrick Charles, président des syndicats des taxis de la Dordogne. Cette mandature est la première à représenter officiellement les métiers d'art et donner la possibilité d'avoir un poste au bureau. "Nous souhaitons favoriser et accompagner l'innovation dans les TPE, aider à les artisans à pouvoir investir et solliciter des aides à l'investissement," précise Laurent Beaudout, artisan boulanger. Parmi les autres propositions, le combat contre les risques d'ubérisation de l'artisanat. Patrick Charles est chaufeur de taxi en zone rurale et sur l'agglomération de Périgueux : " tous les secteurs de l'artisanat peuvent être concernés si on ne fait rien." Le maintien des niveaux de qualification pour l'exécution de la profession, notamment dans le secteur du bâtiment, constitue aussi une priorité. Tous s'accordent à dire que la Chambre de métiers doit être un outil pour accompagner un créateur d'entreprise, pour l'artisan qui doit investir, pour l'aider à mobiliser les aides au développement. 

L'éviction de Patrick MeynierEn Dordogne, parmi ces candidats, il y a un grand absent : Patrick Meynier, président sortant de la chambre de Métiers de la Dordogne et trésorier de la Chambre régionale. Il avait été élu en 2010, sur une liste UPA. Il s'est exprimé face à la presse, il y a une quinzaine de jours.  Il se montre très sévère avec son vice-président sortant qui se retrouve à conduire la liste du camps d'en face. Défendant son bilan de six dernières années au niveau local, il évoque une machination. "Je suis sans doute trop direct, trop franc, le caillou dans la chaussure. Cela ne plait pas. A  Bordeaux, je suis allé contre des habitudes que j'assimile à des privilèges. Certaines prises de positions  et décisions ont déplu. J'ai par exemple dénoncé les conditions de vente des locaux de la Chambre de Bordeaux.  Je paie tout cela aujourd'hui.  Par contre, je me suis toujours battu pour l'artisanat." Patrick Meynier, indique aujourd'hui, qu'il ne votera pas et qu'il accomplira son mandat jusqu'au bout.  

Les deux listes en présence font actuellement le tour du territoire pour appeler à la mobilisation, car les enjeux de l'artisanat, qui contribue à une économie de proximité sont importants. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4999
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !