aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Chine: vin, marché et contrefaçon, Vinexpo fait le point

18/06/2013 | Si Vinexpo est avant tout un lieu d’affaires, il est aussi l’occasion de conférences d’experts fournissant de précieux conseils aux acteurs de la filière viti-vinicole

Conférence Vinexpo sur le marché chinois

2400 exposants venus de 44 pays, 50 000 visiteurs de 150 nationalités différentes attendus, Vinexpo, installé à Bordeaux-lac jusqu’au 20 juin, est bel et bien LE Salon international des vins et Spiritueux. International certes, mais un pays reste au centre des attentions de très nombreux acteurs en visite, la Chine. Un intérêt tel que les organisateurs de Vinexpo ont décidé de lui dédier une conférence ce 17 juin. L’occasion pour tous les professionnels qui n’auraient pas encore franchi le pas chinois de faire le point sur l’évolution du marché ou encore sur la question sensible de la contrefaçon et le droit des marques.

Si certains avaient encore des doutes sur la potentialité de croissance du marché Chinois, l’intervention de José Luis Hermoso, Directeur de la recherche pour le cabinet londonien, IWSR, les aura totalement convaincus du potentiel des vins et des vins français notamment sur ce marché. Concernant la consommation de vin, la part des vins importés a considérablement augmenté ces dix dernières années puisque de 1,5% du marché en 2003, elle est passée à 18,3% en 2012…
Quant à la part des vins français au regard des vins exportés elle a aussi augmenté passant de 34,4% à 47,8% en 2012. Avec près de la moitié des ventes en volume, la France est donc leader des vins importés sur le marché chinois et laisse assez loin derrière elle, l’Australie (12,7% des parts de marché) et l’Espagne (10%) compléter le trio de tête. Une croissance qui ne laisse pas présager une chute brutale et inattendue de la consommation des vins français en Chine, pour autant « émettre des prévisions sur la Chine est une mission presque impossible», tient à prévenir l’analyste.

Une protection géographique "Vin de Bordeaux" en ChineMais si le marché chinois est connu pour son potentiel, la Chine est également célèbre pour être le premier producteur de contrefaçons, vins compris. Face à cela, «des efforts sont faits par les autorités chinoises pour la mise en place d’un droit des marques, permettant de protéger les marques», assure Stéphanie Verschave, avocate chez Landwell & Associés. La clé selon elle, «déposer sa marque en Chine, dans sa version française et chinoise, et ce, avant même de commencer à commercialiser ou de tester un produit sur le marché chinois». Une prévention qui permettra à la fois de vendre sur le territoire chinois, mais aussi d’agir contre d’éventuelles contrefaçons.
Autre aspect positif mis en avant par Maître Verschave, l’existence d’un système de protection en fonction de la provenance. «L’appellation Cognac est reconnue en Chine depuis 2009, Champagne vient de l’être le 1er mai 2013, quant à Bordeaux, les CIVB travaille actuellement à sa reconnaissance.» indique l’avocate.

Mais pour autant, certaines difficultés ne sont pas à exclure, prévient-elle, et «l’utilisation frauduleuse d’une marque est vrai sujet». Il n’est en effet pas rare que des acteurs chinois mal intentionnés déposent une marque française en Chine, pariant sur son arrivée prochaine sur le marché chinois. Une stratégie, un véritable «business», selon, Stéphanie Verschave, qui ne laisse guère le choix au propriétaire français de la marque que de «racheter» celle-ci à son usurpateur s’il veut pouvoir vendre ses produits sous cette marque en Chine. Un sujet du droit des marques qui a suscité de nombreuses questions de la salle, soulignant tout l’intérêt de cette conférence pour les participants, tout autant que leur inquiétude en la matière.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
453
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !