« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

27/08/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges ce jeudi matin au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

27/08/15 : Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, se rendra en visite officielle au Pays Basque le vendredi 28 août. Après la sous-préfecture de Bayonne, il visitera le centre de coopération policière et douanière de Hendaye et la Police aux frontières.

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

14/08/15 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, 17 personnes ont été tuées lors d'un accident de la route entre les mois de janvier et de juillet 2015. Ce chiffre était de 25 en 2014 pendant la même période. Depuis janvier dernier,464 personnes ont été blessées. + d'info

13/08/15 : Comme nous l'avions annoncé il y a trois semaines, Nicolas Brusque ancien joueur du BO a été confirmé aujourd'hui président du Biarritz Olympique Pays Basque en remplacement de Serge Blanco qui l'avait désigné comme dauphin.

11/08/15 : Le stade d'eaux vives de Pau accueillera la finale de coupe du monde de canoë-kayak slalom du jeudi 13 au dimanche 16 août. Un festival de l'eau vive comprenant spectacles et animations y sera organisé à cette occasion. + d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/08/15 | Gros contrat et satisfaction pour le chantier naval Couach

    Lire

    Après le Président du Conseil départemental, Jean-Luc Gleyze estimant que "la Gironde peut se réjouir de l'excellente nouvelle économique et sociale" portée par le chantier naval Couach de Gujan Mestras, c'est le Ministre de l'Economie qui a exprimé sa satisfaction ce 27 août lors de sa venue à Léognan, soulignant "la qualité de l'entreprise et sa force technologique". En début de semaine, l'entreprise a confirmé la construction de 79 intercepteurs pour la marine saoudienne via un contrat de sous-traitance avec le groupe allemand Lürssen. Pas de chiffres révélés mais assurément l'un des plus gros contrat réalisé par Couach.

  • 27/08/15 | Une rame de tramway "sénégalaise" inaugurée à Bordeaux Bastide

    Lire

    C'est cet après-midi que s'est déroulée l'inauguration officielle d'une nouvelle rame de tramway, la cinquante-quatrième baptisée au nom d'une ville internationale jumelée avec l'une des communes de la Métropole. Cette fois, la rame portera le nom de Foundiougne, ville sénégalaise jumelée avec Martignas-sur-Jalle. En tout, c'est près d'une cinquantaine de rames qui composent le réseau TBC, et d'autres rames devraient être "jumelées" dans les prochains mois.

  • 27/08/15 | Université d'été du PS à La Rochelle : des salariés roumains qui font polémique

    Lire

    Malaise sur l'Université d'été socialiste à La Rochelle, moins de vingt-quatre heures avant son ouverture. Une dizaine de travailleurs roumains ont été employés pour monter le mobilier de l'évènement et d'en assurer le nettoyage. Avec des contrats dans les règles mais des cotisations sociales moindres, ces travailleurs détachées coûtent donc moins cher que des salariés français. Dans un communiqué, la direction du PS a mis fin au contrat du sous-traitant français ayant détaché ces employés.

  • 26/08/15 | Chômage en Aquitaine : +0,2% en juillet

    Lire

    En juillet le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A sans aucune activité a augmenté de 0,2% en Aquitaine et diminué de 0,1% au niveau national. En un an : Aquitaine : + 5,2 % , France : +3,9%. Par départements : Dordogne (+0,0%), Gironde (+0,6%), Landes (-0,8%), Lot-et- Garonne (+0,4%) et Pyrénées-Atlantiques (-0,1%). Toutes catégories, A B C, il y avait 289546 demandeurs ( + 8,5 % en un an contre 6,6% pour l'ensemble national )

  • 26/08/15 | Le grand pruneau show d'Agen encore plus accessible aux seniors !

    Lire

    Le dimanche 30 août, un carré de 100 places assises sera installé et réservé aux plus de 80 ans à l'occasion du concert de Daniel Guichard place Esquirol à Agen. Sur inscription uniquement auprès du CCAS : 65 rue Montesquieu / 05.53.66.12.56. Un ticket gratuit sera alors délivré dans la limite des places disponibles. Le Jour J, l’accueil s’effectuera dès 16h afin d’assister aux préparatifs et balances de l’artiste.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Classement de Saint-Emilion : les trois châteaux déchus poursuivent le combat judiciaire

05/08/2013 | Les châteaux déchus appellent le conseil des vins de Saint Emilion à la raison et prônent une solution intermédiaire pour ne pas remettre en cause le classement

Emmanuel Boidron, co-propriétaire du château Corbin-Michotte à Saint-Emilion

Fin avril dernier, trois châteaux déchus - châteaux Croque-Michotte, Corbin-Michotte et La Tour du Pin Figeac - dans le nouveau classement des vins de Saint-Emilion ont déposé une plainte contre X pour prise illégale d'intérêt. Qui est restée lettre morte. C'est pourquoi à la fin de l'été, cette plainte va être déposée à nouveau, mais cette fois auprès du doyen des juges d'instruction du tribunal de grande instance de Bordeaux, pour qu'une enquête soit lancée. Car, ce classement a de lourdes implications en termes d'image, et de profit.

Cette remise en cause du classement de Saint-Emilion effraie dans ce haut lieu de la viticulture bordelaise. Si les trois châteaux déchus gagnent, c'est tout les autres qui pourraient en subir les conséquences... "Justement, notre but n'est pas de faire annuler le classement", rappelle Emmanuel Boidron, co-propriétaire du château Corbin-Michotte, qui était classé depuis 1955, date du premier classement de Saint-Emilion. "Nous demandons à l'Inao de rouvrir les dossiers des trois plaignants et de constater les erreurs et oublis (points pour les parkings, chambres d'hôtes...) nous concernant. Jusque là, nous n'avons pas été entendus", poursuit-il. Si les châteaux sont reclassés, ces derniers promettent d'annuler leurs poursuites. "Nous sommes obligés d'attaquer le classement, car pour nous, c'est un préjudice énorme. Le prix du foncier a baissé de 10 à 15 millions d'euros. Et, commercialement, c'est difficile d'expliquer à nos clients que nous ne sommes plus grand cru classé et que ce n'est pas définitif", se défend Emmanuel Boidron. Dans un conseil d'administration du 21 mai 2013, le conseil des vins de Saint-Emilion a voté une nouvelle enveloppe budgétaire supplémentaire de 15 000 euros pour défendre ce classement dans "l'intérêt collectif". Une position incompréhensible, selon Emmanuel Boidron, au regard de l'ampleur des "enjeux financiers".

Y-a-til eu conflit d'intérêts ?Une plainte a également été déposée au tribunal administratif de Bordeaux pour contester la validité de ce classement. Le prix des bouteilles d'un domaine primé peut largement augmenter,  tout comme le prix du foncier. Pour mémoire, derrière la plainte contre X, ce sont deux figures locales qui sont visées et accusées d'être juge et partie. Il s'agit d'Hubert de Boüard, propriétaire de château Angélus, promu en 2012 premier grand cru classé A, le plus prestigieux rang de ce classement et président du groupement des grands crus classés de Saint-Emilion. Les plaignants lui reprochent de gérer en parallèle une structure de conseil dans le domaine viti-vinicole, qui a conseillé sept châteaux promus ou maintenus dans le classement 2012. La deuxième personnalité est Philippe Castéja, membre du comité national de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) et propriétaire du château Trottevieille, maintenu au rang de premier grand cru classé B. "Tous deux sont membres du comité national de l’Inao, l’Institut national de l’origine et de la qualité", souligne Me François de Contencin, l’avocat des trois viticulteurs. De son côté l'INAO, par la voix de son directeur assure que "l'on a écouté" les châteaux et "expliqué et commenté la procédure". Révisé toutes les décennies, le palmarès des vins de Saint-Émilion est de plus en plus contesté. Le précédent classement, établi en 2006, avait tout bonnement été annulé par la justice, pour rupture du "principe d'égalité de traitement entre les candidats". Les plaignants qui avaient obtenu cette décision étaient les mêmes que ceux qui dénoncent aujourd'hui le conflit d'intérêts...

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
218
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !