Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/21 | La Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco

    Lire

    Le 24 juillet, le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire le Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de « bien culturel ». Cette inscription récompense un travail lancé depuis 2016 avec le SMIDDEST (Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde) avec tous les acteurs du territoire (dont les départements de la Charente-Maritime, de la Gironde et la Région) pour protéger et valoriser ce monument architectural.

  • 26/07/21 | Design : ouverture d'un double diplôme à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 23 juillet, une convention de double diplomation a été signée entre l’Ecole supérieure de Design des Landes et l’Ecole de Design Nantes Atlantique. Ce double diplôme va permettre aux étudiants montois d’accéder au 2nd semestre du Master 1 aux studios internationaux de l'EDNA se situant à Shanghai en Chine, à Pune en Inde ou à Sao Paolo au Brésil mais aussi de réaliser leur Master 2 en alternance.

  • 26/07/21 | Diverses animations estivales au Musée des Tumulus

    Lire

    Au cours de cet été, le Musée des Tumulus dans les Deux-Sèvres va accueillir diverses animations. Au programme notamment des Concerts sous les étoiles, le 27 juillet par Sébastien Maye qui va présenter son nouvel album, ou le 3 août avec le duo Loujo. Tout au long de l’été, l’exposition « L’Homme est-il un grand singe » est visible. Le public pourra également découvrir la faune, les chauve-souris et les rapaces du site le 6 août avec l’association des Grimpereaux de l’Hermitain.

  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Cluster Aérocampus : Airbus Helicopters s'épanouit à Latresne

16/06/2021 | Airbus Helicopters est présent depuis 2016 au sein du cluster Aérocampus. Jean-Jacques Chenalat explique pourquoi l'entreprise s'y est implantée et les avantages qu'elle y a trouvés.

Jean-Jacques Chenelat, responsable formation Airbus Hélicopters sur le site d'Aérocampus à Latresne

«En venant ici, nous voulions trouver de nouveaux débouchés, développer notre business », résume Jean-Jacques Chenelat, responsable formation Airbus Helicopters (AH). « Ici », c'est le site d'Aérocampus Aquitaine qui abrite en son sein le Cluster éponyme rassemblant plus d'une trentaine d'acteurs de la formation. Quant au « business » d'AH à Latresne, il s'agit prioritairement de formation de "qualification de type". Chaque modèle d'hélicoptère ayant son propre mode d'emploi, la qualification de type, c'est l'acquisition par les techniciens de maintenance de compétences obligatoires pour pouvoir travailler sur ces engins.

C'est en avril 2016, que Jean-Jacques Chenelat pose ses valises avec quelques hélicoptères siglés Airbus Helicopters sur les installations d'Aérocampus. Objectif donc : « ouvrir de nouveaux marchés sur les formations et notamment avec les Forces armées ». Parmi les atouts du Cluster figure d'abord pour AH le site de Latresne en lui-même. Outre « des installations très intéressantes », son implantation à proximité de l'armée de l'Air, et notamment de sa Direction de la maintenance aéronautique basée à Bordeaux, pèse largement dans la balance, pour une entreprise jusque-là uniquement implantée à Marignane (13).

De l'Armée de l'air à l'Armée de terre
«D'ici, nous avons pu nouer des relations étroites avec l'Armée de l'air », confirme Jean-Jacques Chenelat. Ils ont notamment créé ensemble un nouveau dispositif de formation baptisé « Bridge Courses ». Objectif : réduire grandement le temps d'acquisition des compétences des jeunes militaires sortis de l'école de Rochefort avant qu'ils puissent passer leur qualification de type. « Habituellement, après leur sortie de l'école de Rochefort, les jeunes recrues sont placées sous la responsabilité d'un tuteur expérimenté qui les accompagne pendant deux ou trois ans environ avant qu'ils puissent passer leur qualification de type, et ainsi travailler de manière autonome », explique le responsable.

Or, la première expérimentation de "Bridge courses" menée en 2019 avec six élèves a permis de réduire ce délai à sept mois : quatre mois de formation par AH sur le site de Latresne complétés de trois mois auprès de leur tuteur au sein de leur escadron. « Et ils ont pu partir en opération quatre mois après l'obtention de leur qualification de type. C'est un succès total », se satisfait Jean-Jacques Chenelat. Résultat, les volumes de formation augmentent sur ce dispositif. « Cette année on fait huit bridges dans l'année [soit 8 x 6 élèves ndlr] et d'ici 2022-2023, on va passer à seize bridges », détaille-t-il. Un succès qui en cache un autre car l'Armée de terre va désormais aussi s'emparer de ce dispositif, à quelques adaptations près, à compter de mi-2022.

"Source d'opportunités et de nouveaux marchés"
Mais au-delà d'une relation renforcée avec les forces armées, qui était un des objectif phare d'AH en s'implantant sur Aérocampus, le Cluster c'est aussi selon Jean-Jacques Chenelat, une véritable « source d'opportunités et de nouveaux marchés » à capter. La proximité des acteurs encourage et facilite en effet les partenariats. « Sous-traitance de programmes de formation, utilisation croisée de matériels, travail de réflexion commun sur la façon ou les moyens de former... C'est une manière en quelque sorte de "chasser en meute" pour gagner des contrats ensemble. Quitte parfois à se faire le représentant des uns et des autres, si on sent que notre client peut-être intéressé par une offre de formation complémentaire à ce qu'on lui propose. A force de se côtoyer on connaît bien les catalogues des uns et des autres ! », sourit-il.

Parmi ses partenaires réguliers du Cluster, il cite volontiers Priority 1 Air Rescue, Speaking Corners, Wecair, Telespazio... « Ces partenariats c'est aussi ce que l'on fait tous les jours avec Aérocampus, en proposant des formations complémentaires entre ab initio et qualifications de type. Parfois c'est moi qui suis leader sur l'offre de formation, d'autres fois c'est l'inverse. Sur le contrat Dassault par exemple, j'interviens en sous-traitance d'Aérocampus. Ce n'est pas parce que je m'appelle Airbus que je peux pas être sous-traitant d'Aérocampus.... » lâche-t-il d'un ton naturel. Pourtant des projets communs Airbus-Dassault, il n'y a bien que sur Aérocampus que l'on ne trouve pas cela un brin improbable !


Cet article fait partie de notre édition spéciale : Aérocampus Aquitaine : les 10 ans

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
17681
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !