Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | COM&VISIT, l’agence de voyage bordelaise qui veut promouvoir l’économie locale

08/08/2018 | Avec celle de la gare Saint-Jean, l'agence propose de nombreuses visites d'entreprises de la région pour mieux comprendre les enjeux de l'économie locale

COM&VISIT G

C’est une agence de voyage d’un tout nouveau genre. Elle ne vous proposera pas de billets attractifs pour les plages paradisiaques de la Méditerranée, des hôtels de luxe aux Maldives ou des séjours tout inclus aux Caraïbes. Lancée il y a un an et baptisée COM&VISIT, l’agence de Sandrine Larrouy Castera et d’Audrey Oranger vise une clientèle locale. Son objectif, faire découvrir et organiser des visites dans les entreprises de la région, avec un angle original et attrayant pour le visiteur. Une manière de revaloriser l’économie du territoire et de développer une culture économique du patrimoine chez l’habitant, à travers l’histoire d’une entreprise et de ses enjeux sociétaux.

Un voyage au cœur de l’économie locale

Combien de trains partent et arrivent de la gare Saint-Jean chaque jour ? Combien de voyageurs ont fréquenté cette gare cette année ? Combien de commerces y sont installés ? Saviez-vous que les aiguillages de la LGV jusqu’à Tours sont gérés à distance depuis la gare de Bordeaux ? Solène, la stagiaire arrivée en renfort pour l’été au sein de l’agence de voyage COM&VISIT connaît déjà tous les secrets de la gare de Bordeaux-Saint-Jean. Face à elle, dans le hall de la gare, un petit groupe de 15 personnes jouent le jeu en tentant de répondre aux questions et en mettant leur savoir du patrimoine entrepreneurial et local à l’épreuve. Quelques minutes plus tard, le petit groupe se retrouve sur le toit du parking surplombant la gare et ses alentours. La vue est plutôt surprenante. D’ici, Solène sort une photo de l’époque et entame le récit historique de la gare Saint-Jean. « Là-bas, vous pouvez apercevoir le bâtiment dans lequel de nombreuses femmes de la région ont participé à la Résistance et à la fabrication de matériels de guerre pendant la 2nd Guerre Mondiale ».  Elle profite de la vue panoramique à 360° pour informer les visiteurs des nouveaux projets de la ville en cours. « Pour un habitant, c’est toujours intéressant d’en savoir un peu plus sur les projets de sa ville » affirme Sandrine Larrouy Castera, l’une des deux fondatrices de l’agence. « On trouve des angles de visite différents, en fonction de l’entreprise, de manière à intéresser le visiteur et à présenter les projets sous différents aspects. Cela rend les visites toujours plus attrayantes. On ne veut absolument pas ennuyer les visiteurs avec trop d’aspects techniques par exemple ».

Le « tourisme de découverte économique » en pleine expansion

L’aventure a démarré sur un chantier de la LGV Tours-Bordeaux où deux professionnelles de la communication, Audrey Oranger et Sandrine Larrouy Castera se sont rencontrées pour organiser les visites et l’accueil du grand public. Ce dispositif a rencontré un tel succès qu’elles ont décidé de reconduire cette expérience avec d’autres entreprises de la région bordelaise. Le tourisme de découverte économique attire de plus en plus car il s’intègre aux valeurs du patrimoine local. Fin 2017, l’agence COM&VISIT est donc créée, dans le but de proposer des visites guidées pour les particuliers, ainsi que des séminaires et des voyages de découvertes économiques pour les professionnels. Après avoir séjourné dans les locaux de l’écosystème Darwin, l’agence s’est installée dans la pépinière Le Campement, axée sur les innovations d’usage et au développement durable.

Un an après son lancement, l’agence COM&VISIT travaille avec sept entreprises de la région. « Nous privilégions les entreprises avec un nouveau modèle économique. Des entreprises locales, qui participent vraiment au développement du territoire, avec une économie sociale et solidaire de préférence » assure Sandrine Larrouy Castera. La gare SNCF donc, le Relais de Bordeaux, la Poste à Cestas, Suez et l’eau de Bordeaux Métropole aux Bassins à flot, le projet Bordeaux Euratlantique, la Fonderie des Cyclopes à Mérignac et le complexe de Darwin, rive droite. Avec chaque entreprise, un travail de documentation et de coopération est nécessaire pour informer au mieux le grand public et instaurer un dialogue entre les deux parties.  Un travail de médiation et de vulgarisation sur des sujets économiques et sociaux qui a déjà séduit près de 2500 personnes depuis juillet 2017.
En plus de favoriser la transparence des entreprises et de rétablir un lien avec le grand public, l’agence apporte ses conseils pour mieux accueillir les visiteurs. Aujourd’hui, les visites attirent surtout des seniors et des retraités. Mais Sandrine Larrouy Castera ne cache pas sa volonté d’attirer un public plus jeune à l’avenir. « Cet été, nous organisons des visites apéros de l’écosystème Darwin, avec un consommation incluse dans le prix de la visite. C’est un lieu qui séduit beaucoup de jeunes car il est porteur d’initiatives et de modèles alternatifs ». Désormais, COM&VISIT a pour objectif d’étendre son activité sur le territoire, l’agence espère travailler avec dix entreprises avant la fin de l’année 2018 et se développer sur d’autres départements de la Nouvelle-Aquitaine pour les années à venir. Les tarifs de visites vont de 3€ à 16€ (celle de la gare Saint-Jean est gratuite tout l’été) et les billets sont accessibles en ligne depuis la plateforme Bienvenue en coulisses

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Laplume

Partager sur Facebook
Vu par vous
3734
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !