Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Comment le Pays Royannais fait évoluer son activité touristique

09/01/2020 | A Royan, l'Office de tourisme communautaire a mis en place un schéma touristique, dont une partie des actions va être financée par la Région

En Pays Royannais, le tourisme fait vivre 3500 entreprises en 28 000 salariés en saison

Avec ses 650 000 € de chiffres d'affaires annuels et ses 243 000 lits (soit 40% des capacités d'hébergement du département), le tourisme est une activité majeure dans l'économie du Pays Royannais. Avec 40% de ses touristes originaires de Nouvelle-Aquitaine, l'évolution des pratiques touristiques - avec une clientèle plus volatile et des séjours plus courts - rend d’autant plus importante la nécessité d’en faire évoluer ses pratiques. Afin de devenir plus efficient, l’office de tourisme communautaire du Pays Royannais s’est engagé depuis fin 2019 dans un programme d’actions de cinq à dix ans, dont une partie sera co-financée par la Région Nouvelle-Aquitaine.

La Communauté d’agglomération Royan Atlantique a matérialisé en septembre dernier cette volonté de changement à travers l'élaboration d'un Schéma de développement de l'économie touristique (SDET), porté par l’office touristique communautaire. « Le Pays Royannais fonctionne depuis cinquante ans avec les mêmes recettes, ça ne fonctionne plus. Il faut sortir du schéma de l’hyper-saisonnalité. Aujourd’hui, la pleine saison, c’est trois semaines en août. Le balnéaire continuera encore d’attirer du monde, mais ça fait longtemps que les gens ne viennent plus seulement pour la plage, ils construisent leur séjour avant de venir et ils comparent les destinations », explique Elie de Foucauld, le directeur de l'OTC du Pays Royannais. Validé à l’automne en conseil d’agglomération, ce schéma prévoit une série d’actions sur cinq à dix ans, articulé en 4 grands axes : la cohésion du territoire, l’identité de la villégiature, la qualité de vie et la performance économique, à travers l’accompagnement des acteurs du tourisme. Les mobilités, les accès entre les différents bassins de vie, la qualité des prestations de tourisme, les événements culturels sont autant de thème à améliorer, notamment avec une nécessaire montée en gamme des hébergements. L’OTC s’est notamment fixé comme objectif d’atteindre, d’ici fin 2020, le millier de classement ou labellisation et autant de montées en gamme sur les 6 à 7000 meublés de tourisme que compte le territoire. L’OTC réfléchit également à la création d’événements d’envergure sur les ailes de saison, afin de rester attractif une majeure partie de l’année.

 Pour s'aider dans cette tâche, l'OTC a répondu courant 2019 à l'appel à projet lancé par la Région intitulé "Nouvelle Organisation Touristique des territoires Touristique des territoires" (NOTT). La Région a retenu une huitaine projets qui vont être financés par la Région à hauteur de 30 à 80% selon leur nature, sur les trois prochaines années (renouvelable jusqu’à six ans). L’enveloppe estimée s’élève à environ 600 000 €. Le Pays Royannais rejoint ainsi les 35 autres EPCI de Nouvelle-Aquitaine à avoir signé un contrat NOTT, à l’instar des bassins de Rochefort et de La Rochelle.

La formation comme pierre angulaire

La Région va accompagner le Pays Royannais sur quatre thématiques : la formation continue des professionnels du tourisme, l’amélioration et la qualification de l’offre touristique, la mise en place d’une stratégie numérique et de communication, le développement des activités des offices de tourisme. La professionnalisation des acteurs du territoire sera l’une des pierres angulaires de ce contrat NOTT. « Ici comme ailleurs en Nouvelle-Aquitaine, il y a un vrai besoin en la matière », constate la vice-présidente en charge du tourisme à la Région, Sandrine Derville, « Cela va de comment proposer une prestation au bon prix au bon moment à comment faire face à la concurrence des plateformes ».

Parmi les huit projets rentrant dans le cadre du contrat NOTT, l’OTC prévoit le lancement d’un site internet de promotion du tourisme à l’échelle du territoire, la création d’un club partenaires pour mettre en réseau les professionnels, ou encore la mise à disposition de nouveaux logiciels (gestion, commercialisation, promotion) aux acteurs du tourisme dont les agents des offices. D’ici 2021, l’OTC va déployer sur l’ensemble des 33 communes du Pays Royannais, 70 panneaux numériques d’informations touristiques, rassemblant événements, lieux de visites, adresses de restaurants. La Région va également accompagner la modernisation des offices de tourisme, à commencer par ceux de Royan et de Ronce-les-Bains (La Tremblade). La fréquentation des offices représente quelque 600 000 visiteurs par an, dont la plus importante se trouve à Royan même. « A l’office de Royan, notre objectif est d’augmenter la fréquentation de 160 000 visiteurs à 200 000 et au-delà », ambitionne Elie de Foucauld. Un accueil hors les murs sera également mis en place. « Il est important que les touristes soient aussi accueillis en dehors des offices : sur les marchés, sur les sites d’accueil du public, pour leur donner de l’information », explique Sandrine Derville.

Vers d’autres programmes de financements ?

« L’intervention de la Région reste uniquement financière : les collectivités restent porteuses de leurs projets, nous fournissons les outils pour faire levier », insiste l’élue régionale avant de préciser, « à la Région, il existe d’autres programmes de financements connexes au tourisme dont pourrait également bénéficier le Pays Royannais. Nous avons échangé à ce sujet lors de la réunion de comité de pilotage du 7 janvier ». Pourraient notamment en bénéficier la mise en place d’une itinérance fluviale ou de parcours cyclables, le développement des accès au territoire (transports, routes) ou encore l’aménagement du littoral, Royan ayant commencé l’été dernier à accueillir ses premières croisières sur l’estuaire.

Un autre casse-tête attend également le Pays Royannais : résoudre la question récurrente de l’hébergement des saisonniers, qui peinent chaque été à trouver un logement sur ce territoire au si cher immobilier. Plusieurs pistes sont envisagées : monter un camping de saisonniers, mettre à dispositions de sites dans les communes, occuper des meublés privés à petit prix ou encore inciter les employeurs à participer aux frais de logement.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9116
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !