18/08/22 : Eric, fondateur de Rediv à Hastingues (Landes), interviendra au cours de l'émission Capital, dimanche 28 aout à 21 h 10 sur M6. Une émission consacrée aux discounteurs qui bénéficient du boom de l'occasion, un marché qui devrait doubler d'ici 2025.

18/08/22 : Des travaux de nuit sont réalisés sur la rocade Sud de Bergerac jusqu'au 9 septembre pour réfection de la chaussée entre le giratoire de la Route d’Eymet et le giratoire « des sardines » (piscine AQUALUD). Les travaux se déroulent entre 20h et 6h.

18/08/22 : En quelques jours, Poitiers a perdu deux serviteurs. Henri Chevalier, premier président du CSC des 3 Cités et engagé au Stade Poitevin et au sein de l’OMS. André Guisiano, Zézé, joueur, entraineur et président du Stade Poitevin Rugby.

18/08/22 : Les urgences de la Polyclinique Bordeaux rive droite interrompent l'activité de nuit, du 19 au 28 août, de 20h à 8h, pour personnel médical insuffisant. Une infirmière orientera le patient en relation avec le 15. Le service reprendra le 28 août.

17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Grêle : des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    À la suite des violents orages en Dordogne le 2 et le 20 juin, un fonds national d’urgence en faveur des exploitants sinistrés avec une enveloppe de 900 000 euros est débloquée pour la Dordogne, soit une aide de trésorerie exceptionnelle, pour un montant maximum de 5 000 euros par exploitant, qui sera versée dans les prochaines semaines. Des dégrèvements de taxe sur les propriétés foncières non bâties (TFNB) sont également prévues, charge aux propriétaires de les répercuter aux locataires fermier.

  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Commerces : Pau travaille l'attractivité de son centre-ville

23/05/2018 | Pour redynamiser son centre-ville, La ville de Pau travaille son attractivité, tant pour les clients que pour les porteurs de projets.

1

A Pau, comme dans de nombreuses villes françaises, il est difficile de ne pas noter le nombre de commerces fermés en centre-ville... Il y a quelques semaines encore, un collectif de commerçants du centre-ville alertait sur leurs difficultés économiques, mettant notamment en cause les travaux qui marquent actuellement la ville. A l'occasion de la Fêtes des mères qui donnera lieu à dés animations commerciales le week-end prochain en ville, la mairie, par la voie de son adjointe aux commerces, Geneviève Pédetour, répondait ce mardi 22 mai aux critiques, en mettant en avant les différentes actions mises en œuvre pour dynamiser son centre-ville, et ainsi attirer non seulement des clients mais aussi de nouveaux commerçants.

Depuis environ un an, il semblerait que « le différentiel entre cessations d'activités et nouvelles immatriculations montre un frémissement positif » convenait du bout des lèvres le représentant de la CCI Pau Béarn mardi après-midi. Peut-être les prémices fragiles d'un renouveau commercial pour la ville. Geneviève Pédetour, Adjointe au Maire de Pau chargée des commerces, en tout cas, veut y croire. « On travaille pour ! », assure-t-elle. « Au-delà d'une globalité d'actions et de politiques visant le centre ville et son attractivité, telle la réhabilitation de l'habitat ou encore la requalification de l'espace public, deux leviers plus spécifiquement dédiés au commerce sont mis en oeuvre : le développement de l'offre commerciale et la stimulation des flux par la création d'événements destinés à faire venir le chaland ».
Concernant la requalification de l'espace public, et les travaux qui en découlent, notamment sur le Boulevard des Pyrénées, ou encore les secteurs Carnot, Foirail, République, et notamment les Halles, l'adjointe au Maire a assuré entendre les commerçants en difficulté dans ces secteurs. Elle a annoncé que la commission d'indemnisation créée en partenariat avec la Chambre de Commerce, avait « remonté le plafond du des chiffres d'affaires, des demandeurs, afin de répondre plus largement au besoin. Certains, il est vrai, notamment à autour des Halles, ont besoin d'aide assez rapidement », admet-elle volontiers.

Marché de Noël et Fête des mères
Pour autant, selon elle, la réponse à une plus grande attractivité des commerces du centre-ville, n'est pas, comme le suggère le collectif de commerçants mécontents, dans l'élargissement des plages de gratuité des parkings du centre-ville. Pour l'élue, les difficultés commerciales du centre-ville de Pau sont davantage liées « à la grande mutation du commerce, avec la montée en puissance de l'e-commerce », plutôt qu'à des difficultés d'accès en centre-ville comme le pointe le collectif. Il s'agit donc davantage de « résister » sur le terrain structurel, bien que les animations et événements commerciaux ne soient pas oubliés dans la stratégie commerce de la Mairie.
En effet, outre les grands événements touristiques qui rythment la vie paloise, tels les courses hippiques, le récent Grand Prix de Pau ou encore le Tour de France, « bénéfiques pour les commerces hôtels et restaurants de la ville », s'ajoutent à cela « les animations de Noël, les Braderies, ou encore Octobre Rose ou les défilés de mode du printemps ou encore l'organisation des Balades des gourmets, d'une Chasse aux œufs de Pâques, un marché nocturne artisanal, etc » précise Geneviève Pédetour. La Mairie accompagnée par Pau Commerce, l'association des commerçants palois qui compte 230 adhérents, « compte ainsi sur un certain nombre de manifestations qualitatives pour attirer le chaland en ville ».
Prochain exemple : l'opération « Fête des mères » les 25 et 26 mai prochains. Menée par Pau commerce (mais ouverte à l'ensemble des commerçants de la ville), celle-ci propose un jeu permettant de gagner une voiture (C3 Prim'tech), la distribution de 40 000 chéquiers d'offres promotionnelles (comptant 20 promotions et 20 publicités), une garderie gratuite le 26 mai, et... la gratuité des parkings sous-terrains les 25 et 26 mai.

Un travail de prospection d'enseignes
Mais, au-delà de ces opérations séductions ponctuelles, redynamiser le centre-ville de Pau est aussi un travail de longue haleine "qui demande du temps", souligne Geneviève Pédetour. Si elle compte bien sur les nouvelles Halles, comme « futures locomotives commerciales du centre-ville, qui comptent déjà, et toujours en période de travaux, 23 000 clients par semaine », le travail est aussi mené pour encourager l'implantation de porteurs de projets. Dans cette optique, la Ville, avec son Maire François Bayrou en VRP de luxe, participera pour la première fois en tant qu'exposant au Salon de l'Immobilier Commercial et du Retail (SIEC) à Paris les 6 et 7 juin prochains. L'occasion de promouvoir la ville auprès des quelque 5 000 participants attendus dont environ 1600 enseignes, 1500 promoteurs ou encore 200 investisseurs.
Un travail de prospection d'enseignes qui se fait aussi à l'année avec l'assistance à maîtrise d'ouvrage du cabinet CBRE. « D'abord c'est leur métier que d'attirer de nouvelles enseignes dans un cadre cohérent avec l'offre et la clientèle paloise, et ensuite ils ont un carnet d'adresse très qualifié au niveau national et international », deux atouts de poids selon le Directeur du Développement économique de la ville Philippe Sinapian. La collaboration, démarre tout juste mais l'objectif ici est bien d'attirer de nouveaux concepts commerciaux, de nouvelles marques et produits sur le centre-ville. Un travail de prospection qui s'ajoute à un rôle de facilitateur pour les enseignes qui chercherait à s'installer.

Faciliter les implantations
« Facilitateurs entre enseignes et bailleurs », est aussi l'expression employée par Geneviève Pédetour, pour préciser l'intervention de la Ville sur le terrain. « Bien sûr que ça ne nous fait pas plaisir quand on voit des boutiques qui se ferment, on réagit pour parfois ajuster les choses. Quand un bailleur, qui est contraint lui aussi à une rentabilité, demande des loyers plus élevés il peut nous arriver de faire le complément... Nous nous posons aussi en facilitateurs, avec la mise en place d'un guichet commun entre différents services, comme l'urbanisme, le commerce, la Chambre de commerce, pour simplifier au maximum les démarches d'implantation des porteurs de projets ».
Un sujet du développement économique et commercial des villes moyennes qui est une des ambitions fortes du Plan Action « Coeur de Ville », lancé par l'Etat en mars dernier et pour lequel 222 villes, dont Pau ont été retenues. En la matière, l'agenda de rencontres avec le Préfet des Pyrénées-Atlantiques et les partenaires est déjà bien entamé, et « le projet de territoire est prêt » assure Geneviève Pédetour. Si elle laisse la primeur à son Maire pour toute annonce officielle, elle promet d'ores et déjà que « Pau sera une des premières villes à annoncer le contenu de son projet pour un montant conséquent ». A suivre, donc.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
10733
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !