Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Commerces : Pau travaille l'attractivité de son centre-ville

23/05/2018 | Pour redynamiser son centre-ville, La ville de Pau travaille son attractivité, tant pour les clients que pour les porteurs de projets.

Centre commercial Le Palais des Pyrénées à Pau, récemment rebaptisé Promenade des Pyrénées

A Pau, comme dans de nombreuses villes françaises, il est difficile de ne pas noter le nombre de commerces fermés en centre-ville... Il y a quelques semaines encore, un collectif de commerçants du centre-ville alertait sur leurs difficultés économiques, mettant notamment en cause les travaux qui marquent actuellement la ville. A l'occasion de la Fêtes des mères qui donnera lieu à dés animations commerciales le week-end prochain en ville, la mairie, par la voie de son adjointe aux commerces, Geneviève Pédetour, répondait ce mardi 22 mai aux critiques, en mettant en avant les différentes actions mises en œuvre pour dynamiser son centre-ville, et ainsi attirer non seulement des clients mais aussi de nouveaux commerçants.

Depuis environ un an, il semblerait que « le différentiel entre cessations d'activités et nouvelles immatriculations montre un frémissement positif » convenait du bout des lèvres le représentant de la CCI Pau Béarn mardi après-midi. Peut-être les prémices fragiles d'un renouveau commercial pour la ville. Geneviève Pédetour, Adjointe au Maire de Pau chargée des commerces, en tout cas, veut y croire. « On travaille pour ! », assure-t-elle. « Au-delà d'une globalité d'actions et de politiques visant le centre ville et son attractivité, telle la réhabilitation de l'habitat ou encore la requalification de l'espace public, deux leviers plus spécifiquement dédiés au commerce sont mis en oeuvre : le développement de l'offre commerciale et la stimulation des flux par la création d'événements destinés à faire venir le chaland ».
Concernant la requalification de l'espace public, et les travaux qui en découlent, notamment sur le Boulevard des Pyrénées, ou encore les secteurs Carnot, Foirail, République, et notamment les Halles, l'adjointe au Maire a assuré entendre les commerçants en difficulté dans ces secteurs. Elle a annoncé que la commission d'indemnisation créée en partenariat avec la Chambre de Commerce, avait « remonté le plafond du des chiffres d'affaires, des demandeurs, afin de répondre plus largement au besoin. Certains, il est vrai, notamment à autour des Halles, ont besoin d'aide assez rapidement », admet-elle volontiers.

Marché de Noël et Fête des mères
Pour autant, selon elle, la réponse à une plus grande attractivité des commerces du centre-ville, n'est pas, comme le suggère le collectif de commerçants mécontents, dans l'élargissement des plages de gratuité des parkings du centre-ville. Pour l'élue, les difficultés commerciales du centre-ville de Pau sont davantage liées « à la grande mutation du commerce, avec la montée en puissance de l'e-commerce », plutôt qu'à des difficultés d'accès en centre-ville comme le pointe le collectif. Il s'agit donc davantage de « résister » sur le terrain structurel, bien que les animations et événements commerciaux ne soient pas oubliés dans la stratégie commerce de la Mairie.
En effet, outre les grands événements touristiques qui rythment la vie paloise, tels les courses hippiques, le récent Grand Prix de Pau ou encore le Tour de France, « bénéfiques pour les commerces hôtels et restaurants de la ville », s'ajoutent à cela « les animations de Noël, les Braderies, ou encore Octobre Rose ou les défilés de mode du printemps ou encore l'organisation des Balades des gourmets, d'une Chasse aux œufs de Pâques, un marché nocturne artisanal, etc » précise Geneviève Pédetour. La Mairie accompagnée par Pau Commerce, l'association des commerçants palois qui compte 230 adhérents, « compte ainsi sur un certain nombre de manifestations qualitatives pour attirer le chaland en ville ».
Prochain exemple : l'opération « Fête des mères » les 25 et 26 mai prochains. Menée par Pau commerce (mais ouverte à l'ensemble des commerçants de la ville), celle-ci propose un jeu permettant de gagner une voiture (C3 Prim'tech), la distribution de 40 000 chéquiers d'offres promotionnelles (comptant 20 promotions et 20 publicités), une garderie gratuite le 26 mai, et... la gratuité des parkings sous-terrains les 25 et 26 mai.

Un travail de prospection d'enseignes
Mais, au-delà de ces opérations séductions ponctuelles, redynamiser le centre-ville de Pau est aussi un travail de longue haleine "qui demande du temps", souligne Geneviève Pédetour. Si elle compte bien sur les nouvelles Halles, comme « futures locomotives commerciales du centre-ville, qui comptent déjà, et toujours en période de travaux, 23 000 clients par semaine », le travail est aussi mené pour encourager l'implantation de porteurs de projets. Dans cette optique, la Ville, avec son Maire François Bayrou en VRP de luxe, participera pour la première fois en tant qu'exposant au Salon de l'Immobilier Commercial et du Retail (SIEC) à Paris les 6 et 7 juin prochains. L'occasion de promouvoir la ville auprès des quelque 5 000 participants attendus dont environ 1600 enseignes, 1500 promoteurs ou encore 200 investisseurs.
Un travail de prospection d'enseignes qui se fait aussi à l'année avec l'assistance à maîtrise d'ouvrage du cabinet CBRE. « D'abord c'est leur métier que d'attirer de nouvelles enseignes dans un cadre cohérent avec l'offre et la clientèle paloise, et ensuite ils ont un carnet d'adresse très qualifié au niveau national et international », deux atouts de poids selon le Directeur du Développement économique de la ville Philippe Sinapian. La collaboration, démarre tout juste mais l'objectif ici est bien d'attirer de nouveaux concepts commerciaux, de nouvelles marques et produits sur le centre-ville. Un travail de prospection qui s'ajoute à un rôle de facilitateur pour les enseignes qui chercherait à s'installer.

Faciliter les implantations
« Facilitateurs entre enseignes et bailleurs », est aussi l'expression employée par Geneviève Pédetour, pour préciser l'intervention de la Ville sur le terrain. « Bien sûr que ça ne nous fait pas plaisir quand on voit des boutiques qui se ferment, on réagit pour parfois ajuster les choses. Quand un bailleur, qui est contraint lui aussi à une rentabilité, demande des loyers plus élevés il peut nous arriver de faire le complément... Nous nous posons aussi en facilitateurs, avec la mise en place d'un guichet commun entre différents services, comme l'urbanisme, le commerce, la Chambre de commerce, pour simplifier au maximum les démarches d'implantation des porteurs de projets ».
Un sujet du développement économique et commercial des villes moyennes qui est une des ambitions fortes du Plan Action « Coeur de Ville », lancé par l'Etat en mars dernier et pour lequel 222 villes, dont Pau ont été retenues. En la matière, l'agenda de rencontres avec le Préfet des Pyrénées-Atlantiques et les partenaires est déjà bien entamé, et « le projet de territoire est prêt » assure Geneviève Pédetour. Si elle laisse la primeur à son Maire pour toute annonce officielle, elle promet d'ores et déjà que « Pau sera une des premières villes à annoncer le contenu de son projet pour un montant conséquent ». A suivre, donc.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7799
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !