Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/21 | La Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco

    Lire

    Le 24 juillet, le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire le Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de « bien culturel ». Cette inscription récompense un travail lancé depuis 2016 avec le SMIDDEST (Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde) avec tous les acteurs du territoire (dont les départements de la Charente-Maritime, de la Gironde et la Région) pour protéger et valoriser ce monument architectural.

  • 26/07/21 | Design : ouverture d'un double diplôme à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 23 juillet, une convention de double diplomation a été signée entre l’Ecole supérieure de Design des Landes et l’Ecole de Design Nantes Atlantique. Ce double diplôme va permettre aux étudiants montois d’accéder au 2nd semestre du Master 1 aux studios internationaux de l'EDNA se situant à Shanghai en Chine, à Pune en Inde ou à Sao Paolo au Brésil mais aussi de réaliser leur Master 2 en alternance.

  • 26/07/21 | Diverses animations estivales au Musée des Tumulus

    Lire

    Au cours de cet été, le Musée des Tumulus dans les Deux-Sèvres va accueillir diverses animations. Au programme notamment des Concerts sous les étoiles, le 27 juillet par Sébastien Maye qui va présenter son nouvel album, ou le 3 août avec le duo Loujo. Tout au long de l’été, l’exposition « L’Homme est-il un grand singe » est visible. Le public pourra également découvrir la faune, les chauve-souris et les rapaces du site le 6 août avec l’association des Grimpereaux de l’Hermitain.

  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Compétences et emplois industriels : Béarn et Bigorre préparent l'avenir

13/07/2021 | 170 cursus de formation industriels ont été dénombrés sur le territoire d'industrie Tarbes Pau Lacq...

Image d'illustration : opérateur sur tour numérique

Le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes, c'est une démarche territoriale et partenariale rassemblant dans un même élan, 10 intercommunalités de Béarn et de Bigorre, 2 départements (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées), 2 régions (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie), 7 filières structurantes et 350 personnalités associées. Objectif depuis juillet 2019 : accompagner la structuration des filières existantes ou d’avenir sur ledit territoire. Mais sans salariés ou formations adéquates, les belles ambitions pourraient rapidement tomber à l'eau. D'où le lancement d'une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales en février dernier. Le 9 juillet dernier a marqué un premier point d'étape, entre état des lieux et identification des enjeux.

Adapter les offres de formation, les actions d'accompagnement des entreprises et des salariés en matière d'emploi et de formation, ainsi que les démarches d'attractivité des métiers en tension, le tout au plus proche des besoins, voilà le triple objectif de la démarche de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territorialisées (GPECT) lancée par les partenaires du Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes. Le tout, bien sûr, de manière coordonnée à l'échelle de ce territoire.
Un défi qui ne manque pas d'ampleur dans le contexte jusque-là persistant du manque de vocation pour les métiers industriels, ajouté à celui d'une sortie de crise (espérée) qui pourrait se traduire par des restructurations importantes du tissu économique local, entraînant un véritable « mercato » professionnel, entre postes détruits, créés ou libérés...

Dynamique d'emplois et croissance : l'heure est à l'optimisme
Mais avant de chercher à prévoir, le Territoire d'industrie s'est dans un premier temps concentré sur la réalisation d'un diagnostic de terrain en termes d'emplois et de compétences dans les 7 filières concernées. « Au mois de mai, 130 entreprises ont été interrogées et 48 entretiens qualifiés ont été réalisés pour dresser ce diagnostic », signale Audrey le Bars, Directrice du projet Territoire d'industrie Lacq-Pau-Tarbes.

Au titre des enseignements du diagnostic, d'abord, et sans surprise, l'incontestable importance de l'emploi industriel sur le territoire. Les 7 secteurs ciblés par cette démarche recouvrent près de 37 0000 emplois, soit plus de 27% du total de l'emploi salariés. Et la dynamique de l'emploi est globalement positive (1,3 % en 2019), même si, à y regarder de plus près, certains secteurs (géosciences et énergies, la mécanique ou encore l'agriculture) présentent des dynamiques d'emploi plutôt négatives. Ingénierie, agroalimentaire ou chimie, s'affichent à l'inverse en développement.

Pour autant, l'heure est à l'optimisme : la grande majorité des entreprises (56%) ayant répondu à l'enquête anticipent une croissance de leurs activités dans les 3 ans à venir. Au global, plus de 700 recrutements sont en effet prévus sur cette période par les entreprises interrogées dans l'enquête. « Élargi à l'ensemble du tissu industriel du territoire, le potentiel de recrutement, pourrait donc être plus de deux fois plus élevé », estime le diagnostic. Quant aux profils recherchés, l'enquête démontre qu'ils sont à la fois de plus en plus techniques et souvent à la croisée de plusieurs champs d'expertise, les employeurs exprimant d'ailleurs davantage un besoin en termes de compétences et de niveaux de qualification plutôt que de postes ou de diplômes précis...

Plus de 175 cursus de formation industriels !
Autre message, moins positif, passé par les employeurs dans cette enquête : leur difficulté chronique au recrutement. Et le constat n'est pas nouveau. Précisément, 61% des entreprises interrogées font part « d'importantes difficultés » à recruter. Sont particulièrement concernées d'une part les entreprises de moins de 250 salariés et d'autre part, les activités de services aux industries, l'agriculture ou encore l'industrie mécanique et la métallurgie.

Des difficultés de recrutement pouvant être d'autant plus aggravées qu'un triple phénomène de concurrence se fait jour sur les fonctions supports : une concurrence inter-entreprises entre PME/TPE et grands groupes, plus attractifs ; une concurrence inter-sectorielle pour ce qui est des fonctions généralistes ou encore concurrence inter-territoire au sein du territoire d'industrie mais aussi à l'extérieur avec l'attrait de villes comme Bordeaux, Toulouse voire Paris.

Enfin, autre point révélé par cette enquête, le nombre impressionnant de cursus de formation initiale industriels existant sur le territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes : plus de 175 cursus ont en effet été dénombrés à cette occasion ! « Une vraie surprise pour les acteurs du territoire qui n'avaient pas conscience, à commencer par les acteurs de la formation eux-même, d'un tel foisonnement d'offres », souligne Audrey Le Bars. Si tous les niveaux de formation sont ainsi proposés sur l'ensemble des secteurs, cette offre est pourtant peu attractive... « Remettre en exergue tout cela, faire en sorte que les acteurs de la formation eux-mêmes se connaissent ou encore travailler sur les parcours de formation entre ces différentes structures, sera bien sûr une des missions du Territoire d'industrie dans le cadre de ce GPECT », confirme-t-elle.

22 et 23 juillet : communication métiers et offres d'emploi
Une nécessité de renforcer l'interconnaissance entre entreprises et organismes de formation, qui rejoint l'ensemble des enjeux identifiés par les membres du territoire d'industrie pour la mise en oeuvre d'un projet stratégique qui permette à la fois de valoriser le potentiel d'emplois du territoire, et de prendre en compte les mutations de ces filières, au regard notamment des transitions énergétique et environnementale. Dans cette logique quantitative et qualitative de la gestion des emplois et des compétences, élus, industriels et reprénsentants de l'Etat sur ce territoire parlent d'une seule voix sur les autres enjeux à relever : adapter au mieux l'offre de formation, communiquer sur les secteurs et métiers industriels, de renforcer l'attractivité du territoire, travailler sur des possibilités de passerelles entre différents secteurs ou encore de construire des parcours d'insertion sécurisés, mais aussi accompagné au mieux les TPE et PME, sans oublier les demandeurs d'emplois, dans le maelström des dispositifs d'accompagnement existants, qu'ils soient techniques ou financiers... Autant d'axes et de pistes de propositions sur lesquels ont commencé à travailler les membres du territoire d'industrie le 9 juillet dernier, tant à Tarbes qu'à Pau.

Mais au regard de l'urgence de la situation, notamment sur ce qui est de la communication métiers auprès du grand public et des demandeurs d'emploi, une première action se tiendra les 22 et 23 juillet prochains à Pau, allées Condorcet. Sur place, notamment, le bus de la plasturgie et ses quelque 70 m2 de dispositifs interactifs et ludiques sur l'univers de la plasturgie et des composites, le parcours de découverte des métiers industriels, l'Odyssée de l'Industrie, proposé par l'UIMM, mais aussi des acteurs de l'emploi et des offres d'emplois.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : CC 0

Partager sur Facebook
Vu par vous
1851
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !