Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Concours Agropole : des « super-farines », du café infusé à froid et des légumes apéritifs bio primés !

17/09/2019 | Trois nouvelles entreprises viennent d’être primées lors du 26ème concours Agropole…

Remise des prix au Sénat

Lancé en 1994, le Concours National Agropole récompense chaque année la création d'entreprises agroalimentaires innovantes en partenariat avec BpiFrance, l’ANIA, le SIAL et RIA. Ce concours met en lumière, tous les ans, des projets de création ou des entreprises du secteur de l'industrie agroalimentaire âgées de moins de trois ans, en produit, process ou service. Pour la 26ème édition, Greendoz’ et ses « super-farines », Authentik Bordeaux et son café infusé à froid et Picotti et ses légumes apéritifs bio ont été primés…

Créée en 2018, l’entreprise Dietemix vient donc de remporter le premier prix du Concours National Agropole. Sabine Andria et Caroline Roye, la petite trentaine, sont les deux gérantes de cette société. Elles ont développé des produits sous la marque Greendoz'. C’est une gamme de farines, préparations culinaires et snacking dans lesquels les légumes et légumineuses remplacent les céréales. Les « super-farines » sont composées de 30 % de légumes déshydratés en moyenne, de 35 % de légumineuses et de 30 % de céréales sans gluten. Travaillées à partir de légumes bio dont une grande partie de la peau est préservée, la déshydratation à 80°C permet de garantir la présence de minéraux, de fibres et de protéines. Greendoz' cible deux canaux de distribution prioritaires que sont les magasins spécialisés bio (2 000 points de vente dont le chiffre d’affaires augmente de plus de 30 % par an), ainsi que les supermarchés citadins et de proximité (10 000 points de vente).

Du café infusé à froid
Le deuxième prix a été remis à l’entreprise Authentik Bordeaux. Oswald Yopa, 34 ans, et Rémi Faure, 25 ans, ont monté Authentik Cold Brew Bordeaux en 2018. Cette entité produit et commercialise du cold brew coffee, entendez par café infusé à froid, sous la marque « Authentik Bordeaux ». Cette boisson est obtenue par infusion du café pendant plusieurs heures dans de l’eau froide, processus qui permet d’extraire les éléments aromatiques du café en douceur pour les préserver au maximum. Aujourd’hui, la commercialisation est centrée sur les hôtels de luxe et épiceries fines afin de capter les clients étrangers. A l’avenir, une nouvelle gamme verra le jour pour la GMS afin de toucher un public plus large.

Picotti pour un apéritif bio
Eric Dufay, 56 ans, et Olivier Van Laeys, 45 ans, ont fondé en 2018 Picotti. L’entreprise qui vient donc de recevoir ce troisième prix, produit et commercialise des légumes apéritifs bio. Ces légumes sont des dés de courgettes, poivrons rouges, carottes et oignons dégorgés au sel de Guérande, cuits dans des sirops infusés aux herbes ou aux épices puis conditionnés en bocaux et pasteurisés. Sans additifs ni conservateurs, ces recettes, incluant du vinaigre pour allonger la conservation, s’inspirent des produits type pickles. La commercialisation a débuté dans des magasins Bio, les épiceries fines, les cavistes ainsi qu’en CHR. Actuellement l’effectif est composé des deux associés qui assurent la production et la commercialisation des produits. L’étiquetage et la mise en carton sont réalisé par un ESAT. L’objectif est de recruter rapidement une personne en production et de consolider la force commerciale dans un second temps.

Enfin, une mention spéciale a été décernée à la société CB+. Laurent Bacot et Jérémy Denais, 34 ans tous deux, ont créé cette société de service de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), spécialisée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et le renforcement de la traçabilité des produits agroalimentaires. Créée en 2019, l’entreprise propose deux solutions : un accompagnement à la digitalisation de la date de péremption et du numéro de lot des produits alimentaires ainsi que la mise à disposition d’un outil informatique à destination de la GMS visant à exploiter les données nouvellement digitalisées. La solution est en cours de co-construction avec les enseignes Carrefour, Casino, Franprix et Monoprix.
Depuis 1994, le Concours National Agropole a primé 70 dossiers, 47 sociétés sont toujours en activité, neuf ont arrêté leur projet et quatorze ont déposé leur bilan. Ces 45 sociétés, dont dix sont installées sur Agropole à Estillac près d’Agen, emploient 1 001 personnes et ont construit plus de 56 000 m2 de bâtiments industriels.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Agropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
4481
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !